Solidarité Olympique

Cyclisme sur piste à Londres 2012 Getty

La Solidarité Olympique a pour but de prêter assistance à tous les Comités Nationaux Olympiques (CNO) dans le cadre des programmes de développement destinés aux athlètes, particulièrement à ceux qui en ont le plus grand besoin.

Ce soutien prend la forme de programmes à multiples facettes dont la priorité est le développement des athlètes, mais également la formation des entraîneurs et des dirigeants sportifs, et la promotion des valeurs olympiques (Charte olympique, règle 5).

Rapport Final de la Solidarité Olympique 2017-2020

Le rapport final de la Solidarité Olympique 2017-2020 est disponible ici.  Le rapport présente les résultats les plus significatifs des programmes de la Solidarité Olympique pendant le plan 2017-2020, également résumés dans la vidéo ci-dessous.

Rapport annuel de la Solidarité Olympique 2020

L’édition 2020 du rapport annuel de la Solidarité Olympique est disponible en format e-zine ici et en format PDF ici.  Le rapport présente les résultats les plus significatifs des programmes de la Solidarité Olympique et les différentes actions entreprises en faveur des CNO en 2020, ainsi que de nombreux témoignages d’athlètes, de CNO, de cadres sportifs, etc. et des liens vers des contenus variés.

Les ressources aujourd’hui

Le budget de développement et d’assistance approuvé par la commission de la Solidarité Olympique pour le plan 2021-2024 s’élève à 590 000 000 USD et correspond à la part des droits de diffusion des Jeux Olympiques (Tokyo 2020 et Beijing 2022) destinée aux CNO. La Solidarité Olympique redistribue ces fonds par le biais de programmes proposés à tous les CNO reconnus par le CIO.

Budget 2021-2024
  • 258 270 000 USD pour les programmes mondiaux, qui couvrent et renforcent tous les domaines de développement du sport 
  • 222 100 000 USD pour les programmes continentaux, qui permettent de répondre en partie aux particularités de chaque continent
  • 70 500 000 USD pour les subsides du CIO pour la participation des CNO aux Jeux Olympiques et Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui offrent un soutien financier aux CNO pour les Jeux

Dans le cadre du plan 2017-2020, la Solidarité Olympique a apporté son soutien à :

  • Plus de 25 000 athlètes
  • Plus de 13 500 activités de CNO, dont près de 3 000 bourses pour athlètes, 1 600 formations pour entraîneurs et dirigeants sportifs, et 2 000 initiatives pour promouvoir les valeurs olympiques
  • 64 forums, ateliers et séminaires
  • 180 bourses MEMOS
  • 8 500 entraîneurs à travers le programme du Développement du système sportif national
2021-2024 : priorités clés

Conformément à la propre stratégie du CIO pour 2021-2024, la priorité clé du plan 2021-2024 de la Solidarité Olympique est d'offrir encore davantage d'opportunités aux CNO et de faire de la Solidarité Olympique la principale référence du Mouvement olympique en matière de développement du sport. De ce fait, dans le cadre du plan 2021-2024 de la Solidarité Olympique, l’attention sera portée sur les objectifs stratégiques suivants :

  • Permettre aux CNO de garder les athlètes au cœur du Mouvement olympique
  • Assurer une bonne gouvernance, un contrôle des finances et leur conformité
  • Renforcer le modèle de financement du Mouvement olympique basé sur la solidarité
  • Se conformer à la stratégie du CIO pour le monde de l'après-coronavirus
  • Permettre aux CNO de contribuer à la promotion des valeurs olympiques
  • Fournir des services individualisés aux CNO
  • Mesurer le réel impact des programmes de la Solidarité Olympique et de son financement sur le développement du sport au niveau mondial.
Une histoire déjà longue

La Solidarité Olympique est née il y a plus de 50 ans dans le but de soutenir un certain nombre de pays devenus fraîchement indépendants, notamment en Asie et en Afrique, afin qu’ils développent leurs propres structures dans le but de favoriser l’expansion du sport au niveau national. Voici quelques étapes clés de sa riche histoire :

1960 Le CIO décide d’organiser sa propre action d’assistance aux CNO, en particulier dans le but de soutenir un certain nombre de CNO créés à la suite de l’indépendance de leur pays.

1962 Le Comité d’Aide Internationale Olympique (CAIO) est créé dans ce sens par le comte Jean de Beaumont, membre du CIO.

1971 Le Comité pour la Solidarité Olympique est créé par la fusion du CAIO avec l’Institut international de développement des CNO fondé en 1969 par l’Assemblée générale permanente des CNO.

1973 Les efforts se poursuivent pour améliorer l’aide aux CNO qui en ont le plus besoin. Avec plus de 50 nouveaux CNO fondés dans les années 60 et 70 dans des pays disposant de très peu de moyens pour développer le sport sur leur territoire, ces efforts sont de la plus grande importance pour le développement du sport.

1979 Le CIO octroie aux CNO 20 % du revenu des droits de télévision lors de l’assemblée constituante de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) à Porto Rico.

1981 La commission de la Solidarité Olympique est créée lors du Congrès olympique de Baden-Baden par le président du CIO, Juan Antonio Samaranch, et le président de l’ACNO, Mario Vázquez Raña. Elle a pour mission de satisfaire les intérêts et les besoins des CNO. Le président du CIO la préside.

1984 La Solidarité Olympique passe d’une forme de subvention générale à une structure de gestion des revenus, conforme aux critères établis par le CIO. Ceci est possible grâce à l’augmentation des revenus des droits de télévision dès les Jeux de la XXIIIe Olympiade à Los Angeles.

1985 La commission de la Solidarité Olympique développe ses activités sur la base de plans quadriennaux, jouissant d’une autonomie administrative conforme à ses fonctions, ses compétences et sa structure.

2001 La structure actuelle des programmes de la Solidarité Olympique est mise en place par Jacques Rogge, président du CIO.

2018 La commission de la Solidarité Olympique est à présent présidée par le membre du CIO Robin E. Mitchell.

Rôle et responsabilités

La commission de la Solidarité Olympique est chargée de définir les orientations et de diriger les activités du bureau international de la Solidarité Olympique à Lausanne. Ce bureau est chargé de tous les aspects opérationnels de la mise en œuvre des programmes et collabore avec les cinq bureaux continentaux au sein des associations continentales, ainsi qu’avec l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO).

Dernières actualités Accéder aux actualités

Prev
Next
  • Tokyo 2020
    La Solidarité Olympique aide un nombre record de CNO à remporter des médailles
  • Tokyo 2020
    L'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO : une équipe portée par la solidarité
  • Actualités du CIO
    Signature d’une convention entre l’Olympic Refuge Foundation et la France
  • Actualités du CIO
    Le CIO augmente les fonds de la Solidarité Olympique de 16 % au total et de 25 % pour les programmes de soutien direct aux athlètes
  • Olympic Solidarity Solidarité Olympique
    La Solidarité olympique, un programme mondial au service de l'universalité du sport
  • Olympic Solidarity Actualités du CIO
    La Solidarité Olympique accroît de USD 25,3 millions son soutien aux Comités Nationaux Olympiques en vue de leur préparation et participation à Tokyo 2020
  • Solidarité Olympique
    Les programmes de la Solidarité Olympique destinés aux athlètes pour Tokyo 2020 prolongés jusqu'en 2021
  • Actualités du CIO
    Solidarité et neutralité politique indispensables à l'universalité des Jeux Olympiques, insiste le président Thomas Bach devant l'assemblée générale de l'ACNO
  • Drapeau Olympique Solidarité Olympique
    La Solidarité Olympique soutiendra l'organisation d'autres forums continentaux des athlètes cette année
  • Actualités du CIO
    Collaboration de la Solidarité Olympique discutée avec le nouveau président du Comité olympique russe

Prev
Next

Documents

back to top