Équipe olympique des réfugiés

Équipe olympique des réfugiés – un message d'espoir et de solidarité

L' équipe olympique des réfugiés (EOR) participant aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 se compose de 29 athlètes qui concourent dans 12 sports. L’équipe envoie un message d'espoir et de solidarité aux plus de 80 millions de personnes déplacées de force dans le monde.

L'équipe olympique des réfugiés envoie un signal fort sur l'enrichissement que représentent les réfugiés pour notre communauté olympique et pour la société en général. Les voir concourir est un grand moment pour nous que nous espérons partager avec tous. Nous accueillons à bras ouverts ces athlètes dans notre communauté olympique, aux côtés des autres athlètes, non seulement pour concourir avec eux, mais aussi pour vivre tous ensemble sous le même toit au village. Thomas Bach président du CIO

Lors de l'Assemblée générale des Nations Unies convoquée en octobre 2015, confronté à la crise mondiale des réfugiés qui forçait des millions de personnes dans le monde à se déplacer, le président du CIO, Thomas Bach, annonçait la création de l'équipe olympique des réfugiés – la première du genre – pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

Dix mois après cette annonce, dix athlètes, originaires d'Éthiopie, du Soudan du Sud, de Syrie et de la République démocratique du Congo, étaient en lice au Brésil aux côtés de 11 000 autres concurrents, envoyant un message d'espoir et d'intégration à des millions de réfugiés partout dans le monde et inspirant la planète par la force de leur courage. 

Ce projet unique atteste de l'engagement du CIO à se mobiliser pour les réfugiés et à les soutenir par le sport. Il montre également comment la Solidarité Olympique, par le biais de son programme de soutien aux athlètes réfugiés, aide ces derniers non seulement à s'entraîner dans le but de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, mais aussi à poursuivre leur carrière sportive et à se construire un avenir.

Cette initiative enverra un message d'espoir à tous les réfugiés de la planète et permettra au monde de mieux se rendre compte de l'ampleur de cette crise. C'est aussi un signal envoyé à la communauté internationale, à savoir que les réfugiés sont des êtres humains et un enrichissement pour la société. Thomas Bach président du CIO

En octobre 2018, à deux ans de la date initiale des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, la Session du CIO décidait de former une équipe olympique des réfugiés pour Tokyo 2020 et confiait à la Solidarité Olympique la mission de fixer les conditions de participation et de définir la procédure d’identification et de sélection de l’équipe en étroite collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les Fédérations Internationales de sport (FI) et le comité d’organisation de Tokyo 2020.

Grâce aux "Bourses olympiques pour athlètes réfugiés", un programme spécifique créé après Rio, la Solidarité Olympique a soutenu 56 athlètes réfugiés prometteurs de 13 pays. 

Ce programme offre la possibilité aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) d’identifier les athlètes réfugiés vivant dans leur pays et de les soutenir tout au long de leur entraînement, de leur préparation et de leur participation à des compétitions de haut niveau.

Les bourses ont apporté aux 56 athlètes l’aide financière qui leur a permis de s'entraîner pour les Jeux tout en poursuivant leur carrière sportive et en préparant leur avenir. Après le report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les bourses ont été prolongées d'un an, ce qui porte l'investissement total consenti par la Solidarité Olympique pour venir en aide aux boursiers réfugiés se préparant pour les Jeux à deux millions de dollars (USD) depuis Rio 2016.

Les 29 athlètes qui composent l'équipe olympique des réfugiés de Tokyo 2020 ont été sélectionnés parmi ces détenteurs de bourses, sur la base d'un certain nombre de critères, notamment les performances sportives de chacun d'entre eux et la confirmation de leur statut de réfugié par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

À la suite du report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les noms des membres de l'équipe olympique des réfugiés ont été communiqués le 8 juin 2021.

Vous pouvez suivre et soutenir l'équipe olympique des réfugiés sur Facebook, Twitter et Instagram.

DERNIÈRES ACTUALITÉS

Actualités du CIO

La Coalition sportive au service des réfugiés réaffirme son engagement à ouvrir des perspectives sur le plan sportif aux réfugiés

Équipe olympique des réfugiés
Aram Mahmoud: Représenter les réfugiés du monde entier
Équipe olympique des réfugiés
Aram Mahmoud : "Nous nous sommes tous soutenus, peu importe d'où nous venions"
Équipe olympique des réfugiés
L'Olympic Refuge Foundation crée avec le ministère français chargé des Sports et un consortium de partenaires un nouveau programme pour les jeunes réfugiés en France
Tokyo 2020
L'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO : une équipe portée par la solidarité
Tokyo 2020
Yusra Mardini et Tachlowini Gabriyesos seront les porte-drapeaux de l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO
Le président du CIO rencontre les athlètes réfugiés au village olympique
Tokyo 2020
Le président du CIO rencontre les athlètes réfugiés au village olympique
Yiech Pur Biel, représentant des athlètes de l'équipe olympique des réfugiés du CIO Tokyo 2020
Sessions du CIO
La Session du CIO accueille l'équipe olympique des réfugiés en lice aux Jeux de Tokyo 2020
Équipe olympique des réfugiés
L’équipe olympique des réfugiés en route pour Tokyo
Tokyo 2020
Déclaration du CIO à propos de l’équipe olympique des réfugiés
Équipe olympique des réfugiés
In Conversation, la nouvelle initiative lancée par le CIO, le HCR et Discovery
Équipe olympique des réfugiés
Le président du CIO soutient l'équipe olympique des réfugiés en route pour Tokyo

Galerie

Forum Olympique - Buenos Aires 2018
Forum Olympique - Buenos Aires 2018
Forum Olympique - Buenos Aires 2018
Thomas Bach et l'équipe des réfugiés Olympique - Un voyage d'un réfugié jusqu'à un Olympien: Lumière sur l'équipe Olympique de on Rio 2016 lors du Jour 2 du Forum Olympique de Buenos Aires 2018 au CECBA, le 6 octobre 2018 à Buenos Aires, Argentine.
Getty Images
http://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=https://olympics.com/fr/photos/forum-olympique-buenos-aires-2018-1
http://twitter.com/share?url=https://olympics.com/sitecore/content/Home/Photos/More Galleries/Refugee Olympic team&text=Forum Olympique - Buenos Aires 2018&via=olympics
Forum Olympique - Buenos Aires 2018
Forum Olympique - Buenos Aires 2018
Forum Olympique - Buenos Aires 2018
(De gauche à droite) Le modérateur Jim Bell, Yiech Pur Biel et Yusra Mardini - Un voyage d'un réfugié jusqu'à un Olympien: Lumière sur l'équipe Olympique de Rio 2016 lors du Jour 2 du Forum Olympique de Buenos Aires 2018 au CECBA, le 6 octobre 2018 à Buenos Aires, Argentine.
Getty Images
http://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=https://olympics.com/fr/photos/forum-olympique-buenos-aires-2018
http://twitter.com/share?url=https://olympics.com/sitecore/content/Home/Photos/More Galleries/Refugee Olympic team&text=Forum Olympique - Buenos Aires 2018&via=olympics
Le nageur Anis réalise son rêve olympique
Le nageur Anis réalise son rêve olympique
Le nageur Anis réalise son rêve olympique
2016 Getty Images
http://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=https://olympics.com/fr/photos/le-nageur-anis-realise-son-reve-olympique
http://twitter.com/share?url=https://olympics.com/sitecore/content/Home/Photos/More Galleries/Refugee Olympic team&text=Le nageur Anis réalise son rêve olympique &via=olympics
Cérémonie de clôture
Cérémonie de clôture
Cérémonie de clôture
La Bahamienne Shaunae Miller, le Brésilien Arthur Nory Mariano, la Japonaise Kaori Icho, le Tongien Pita Taufatofua et Yusra Mardini de l'Équipe olympique des réfugiés sur scènele Jour 16 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Stade Maracanã, le 21 août 2016, à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
http://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=https://olympics.com/fr/photos/ceremonie-de-cloture-201
http://twitter.com/share?url=https://olympics.com/sitecore/content/Home/Photos/More Galleries/Refugee Olympic team&text=Cérémonie de clôture&via=olympics
Le nageur Anis réalise son rêve olympique
Le nageur Anis réalise son rêve olympique
Le nageur Anis réalise son rêve olympique
Getty Images
http://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=https://olympics.com/fr/photos/refugee-olympic-team-swimmer-anis-fulfils-his-dream
http://twitter.com/share?url=https://olympics.com/sitecore/content/Home/Photos/More Galleries/Refugee Olympic team&text=Le nageur Anis réalise son rêve olympique &via=olympics
Judo - 70 kg Femmes
Judo - 70 kg Femmes
Judo - 70 kg Femmes
Yolanda Bukasa (en bleu) de l'équipe d'athlètes olympiques réfugiés se battant contre l'Israélienne Linda Bolder lors de l'épreuve de judo 70kg femmes le Jour 5 des Jeux Olympiques de Rio à Carioca Arena 2, le 10 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
IOC/David Burnett
http://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=https://olympics.com/fr/photos/judo-81-90-kg-hommes-epreuves-eliminatoires
http://twitter.com/share?url=https://olympics.com/sitecore/content/Home/Photos/More Galleries/Refugee Olympic team&text=Judo - 70 kg Femmes&via=olympics
back to top