Équipe olympique des réfugiés

Actualités
Prev
Next
  • Actualités du CIO

    L'ORF et l'équipe olympique des réfugiés reçoivent le Prix Princesse des Asturies 2022 pour le sport

  • Équipe olympique des réfugiés

    Le parcours inspirant de la nageuse réfugiée Yusra Mardini à l'honneur du long métrage Les Nageuses

  • Équipe olympique des réfugiés

    Un nouveau départ : des athlètes réfugiés racontent leur parcours vers la naturalisation

  • Équipe olympique des réfugiés

    Le CIO annonce les noms des récipiendaires des bourses olympiques pour athlètes réfugiés pour Paris 2024

  • Équipe olympique des réfugiés

    L'Olympic Refuge Foundation et l'équipe olympique des réfugiés récompensées par le Prix Princesse des Asturies 2022 pour le sport

  • Actualités du CIO

    L'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO continue d'envoyer un message d'espoir aux réfugiés du monde entier

  • Équipe olympique des réfugiés

    Aram Mahmoud: Représenter les réfugiés du monde entier

  • Équipe olympique des réfugiés

    Aram Mahmoud : "Nous nous sommes tous soutenus, peu importe d'où nous venions"

  • Tokyo 2020

    L'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO : une équipe portée par la solidarité

  • Tokyo 2020

    Yusra Mardini et Tachlowini Gabriyesos seront les porte-drapeaux de l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO

Après le succès rencontré par l'équipe olympique des réfugiés aux Jeux de Rio 2016 et aux Jeux de Tokyo 2020, le CIO a décidé en mars 2021 de former une nouvelle équipe olympique des réfugiés pour Paris 2024 et pour Dakar 2026.

Lors de l'Assemblée générale des Nations Unies convoquée en octobre 2015, confronté à la crise mondiale des réfugiés qui forçait des millions de personnes dans le monde à se déplacer, le président du CIO, Thomas Bach, annonçait la création de l'équipe olympique des réfugiés – la première du genre – pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

L'équipe olympique des réfugiés envoie un signal fort sur l'enrichissement que représentent les réfugiés pour notre communauté olympique et pour la société en général. Les voir concourir est un grand moment pour nous que nous espérons partager avec tous. Nous accueillons à bras ouverts ces athlètes dans notre communauté olympique, aux côtés des autres athlètes, non seulement pour concourir avec eux, mais aussi pour vivre tous ensemble sous le même toit au village. Thomas Bach président du CIO

Dix mois après cette annonce, dix athlètes, originaires d'Éthiopie, du Soudan du Sud, de Syrie et de la République démocratique du Congo, étaient en lice au Brésil aux côtés de 11 000 autres concurrents, envoyant un message d'espoir et d'intégration à des millions de personnes déplacées de force partout dans le monde et inspirant la planète par la force de leur courage.

En octobre 2018, la Session du CIO a décidé qu'il y aurait une équipe olympique de réfugiés pour Tokyo 2020.

Grâce aux "Bourses olympiques pour athlètes réfugiés", un programme spécifique créé après Rio, la Solidarité Olympique a soutenu 56 athlètes réfugiés prometteurs de 13 pays.

L'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 se composait de 29 athlètes concourant dans 12 sports.

Le renforcement du soutien apporté aux réfugiés et aux populations déplacées reste une priorité pour le CIO et fait partie de la recommandation 11 de l'Agenda olympique 2020+5, la nouvelle feuille de route stratégique du CIO et du Mouvement olympique jusqu'en 2025. Pour cela, non seulement il y aura une équipe olympique de réfugiés formée par le CIO aux Jeux Olympiques de Paris 2024 et aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026, mais un meilleur accès au sport pour les jeunes déplacés est dès lors assuré 365 jours par an grâce au travail de l’Olympic Refuge Foundation.

L'initiative des équipes olympiques de réfugiés formées par le CIO pour Paris 2024 et Dakar 2026  est financée par la Solidarité Olympique. Le programme mis en place offre la possibilité aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) hôtes d’identifier les athlètes réfugiés vivant dans leur pays et de les soutenir tout au long de leur entraînement, de leur préparation et de leur participation à des compétitions de haut niveau.

Le programme est géré par l’Olympic Refuge Foundation, qui joue le rôle de CNO et continue d'aider les athlètes réfugiés, qu'ils participent ou non aux Jeux Olympiques.

Ce projet unique démontre l'engagement du CIO à se tenir aux côtés des réfugiés et à les soutenir par le biais du sport au plus haut niveau mais aussi sur le plan communautaire. L’objectif n’est pas seulement d’aider les athlètes réfugiés à s'entraîner dans le but de se qualifier pour les Jeux Olympiques, mais aussi de leur permettre de poursuivre leur carrière sportive et de se construire un avenir. Ces athlètes sont également un symbole d'espoir pour tous les réfugiés du monde entier, montrant que le sport permet d'accomplir beaucoup de choses.

Cette initiative enverra un message d'espoir à tous les réfugiés de la planète et permettra au monde de mieux se rendre compte de l'ampleur de cette crise. C'est aussi un signal envoyé à la communauté internationale, à savoir que les réfugiés sont des êtres humains et un enrichissement pour la société. Thomas Bach président du CIO

Vous pouvez suivre et soutenir l'équipe olympique des réfugiés sur Facebook, Twitter et Instagram.

L'Olympic Refuge Foundation

Œuvrant de concert avec les Nations Unies, des organisations internationales, des organisations non gouvernementales et d'autres fondations, l'Olympic Refuge Foundation contribue à la protection et à l’autonomisation des personnes déplacées vulnérables grâce au sport et à la création d’espaces sécurisés. .

En savoir plus

Réseaux sociaux

back to top