Programme complet de Beijing 2022 : Quand regarder les meilleurs moments des Jeux Olympiques d’hiver

Vous ne savez pas encore quoi regarder lors des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 ? Consultez notre guide des temps forts de chaque journée.

Par ZK Goh
Photo de 2021 Getty Images

Tout juste six mois après l’extinction de la vasque olympique à Tokyo, les meilleurs athlètes de sports d’hiver du monde doivent se retrouver dans la capitale chinoise, Pékin, pour les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022.

Ils tenteront de transformer leur intense travail des quatre dernières années en quelque chose de tangible durant les 17 jours des Jeux - plus deux jours supplémentaires de compétition avant le jour de la cérémonie d’ouverture.

Mais quels sont les meilleurs choix que vous pouvez faire dans chaque sport et lors de chaque jour ?

Olympics.com a sélectionné les meilleurs événements, entre temps forts et calendrier des médailles des épreuves, à suivre au quotidien. Tous les horaires ci-dessous sont en heure standard de Chine (UTC+8). Les détails du programme son susceptibles d’être modifiés à court terme.

2 février 2022

La compétition commence deux jours avant la Cérémonie d’ouverture, avec l'entrée en lice des équipes de double mixte en curling sur la glace du Centre national aquatique, également appelé le ‘Ice Cube’ (anciennement le ‘Water Cube’), qui avait accueilli les épreuves de natation de Beijing 2008.

Huit des dix équipes de double mixte seront en action sur les quatre pistes de curling de l’Ice Cube, le match le plus attendu étant celui entre les médaillés mondiaux de bronze suédois, représentés par Almida de Val et Oskar Eriksson, et les champions du monde en titre britanniques, Jennifer Dodds et Bruce Mouat.

À noter également l'entrée en lice du pays hôte lors du match qui opposera la République populaire de Chine aux vice-champions olympiques en titre, les Suisses Jenny Perret et Martin Rios.

L’Australie fera ses débuts olympiques dans ce sport en rencontrant les États-Unis, tandis que le pays hôte chinois sera également en action face à la Suisse.

LIRE AUSSI - Qu’est-ce que l’épreuve de double mixte de curling à Beijing 2022 ?

3 février 2022

La journée avant la cérémonie d’ouverture mettra trois sports à l’honneur. Voici le programme de la journée :

Curling

09h05-11h00, 14h05-16h00, 20h05-22h00 : Tour préliminaire en double mixte

Le meilleur choix du jour verra les champions en titre canadiens défier les Britanniques Dodds et Mouat lors de la séance matinale, avant qu’ils ne rejouent en soirée contre la Norvège. Le binôme sélectionné pour représenter le Canada se compose de John Morris, comme lors des Jeux de PyeongChang 2018, mais il jouera avec Rachel Homan, et non Kaitlyn Lawes, comme cela avait été le cas lors de leur victoire en finale olympique en République de Corée quatre ans plus tôt, face aux suisses.

La Suisse affrontera l'équipe italienne en début d'après-midi avant de rencontrer la Grande-Bretagne dans la soirée. Le pays hôte sera face à l'Australie durant la session matinale et la Suède en soirée.

LIRE AUSSI - Rachel Homan et John Morris représenteront le Canada en double mixte de curling à Beijing 2022

Ski Acrobatique

18h00-18h45 : 1er tour des qualifications des bosses (F) ; 19h45-20h30 : 1er tour des qualifications des bosses (H)

La ville de Zhangjiakou sera le théâtre de sa première épreuve le 3 février avec les tours qualificatifs de bosses en ski acrobatique, aussi bien chez les femmes que chez les hommes.

Chez les hommes, le triple champion du monde en titre, le Canadien Mikaël Kingsbury, est également le tenant du titre de PyeongChang 2018, tandis qu’il en va de même chez les femmes, où la championne olympique en titre, la Française Perrine Laffont, est aussi l’actuelle championne du monde. Les deux stars tenteront de se classer parmi les meilleurs athlètes pour s’assurer une place en finale.

LIRE AUSSI - 5 choses à savoir sur Perrine Laffont

Hockey sur glace

12h10-14h25 : Groupe A (F) : Suisse vs Canada, Groupe B (F) : Chine vs République Tchèque ; 16h40-18h55 : Groupe B (F) : Japon vs Suède ; 21h10-23h25 : Groupe A (F) : Finlande vs États-Unis

La compétition femmes de hockey sur glace commence le 3 février, avec quatre matchs au programme.

À la carte figure une alléchante revanche de la demi-finale des Championnats du monde 2021 entre la Finlande et les États-Unis pour le dernier match de la journée, à 21h10, dans le cadre du Groupe A. Plus tôt dans la journée, le pays hôte chinois lance sa campagne à 12h10 face à la République Tchèque, une équipe qui a décroché sa qualification pour Pékin en remportant le dernier événement qualificatif. Le match d'ouverture sera une rencontre 100% francophone avec les vice-championnes olympiques en titre canadiennes face à la Suisse.

LIRE AUSSI - Poulin et Johnston mèneront les hockeyeuses canadiennes à Beijing 2022

4 février 2022

Le 4 février, l’action se limite à la matinée et à l’après-midi, puisque la cérémonie d’ouverture est le grand spectacle de la journée et se tiendra en soirée au Stade national de Pékin, également appelé le Nid d’Oiseau. Voici le programme du 4 février à Beijing 2022 :

20h00-23h00 : Cérémonie d’Ouverture

Curling

08h35-10h30, 13h35-15h30 : Tour préliminaire en double mixte

Avant la cérémonie d’ouverture prévue en soirée, sept autres matchs de double mixte en curling se joueront en deux tours sur la glace, le Canada évoluant lors des deux sessions - d’abord contre la Suisse, avant de retrouver le pays hôte chinois dans l’après-midi.

Il y a également un choc entre la Grande-Bretagne et l’Australie, cette vieille rivalité sportive étant remise au goût du jour, cette fois sur la glace.

Patinage artistique

10h02-11h15 : Épreuve par équipe, programme court simple homme ; 11h41-12h54 : Épreuve par équipe, danse sur glace rythmique ; 13h22-14h55 : Épreuve par équipe, programme court en couple

Le patinage artistique, l’un des sports les plus populaires des Jeux Olympiques d’hiver, commence avec les trois premiers tours de l’épreuve par équipe, où 10 équipes s’affrontent pour la troisième édition de cette compétition aux Jeux Olympiques. Le Canada est le champion en titre de PyeongChang 2018, mais qui lui succèdera à Pékin ?

LIRE AUSSI - Le Canada nomine 13 athlètes en patinage artistique pour Beijing 2022

Étonnamment, alors que le ROC fait figure d’épouvantail chez les femmes, en couple et en danse sur glace, ses athlètes hommes ne sont bien souvent pas considérés comme des prétendants aux médailles dans l’épreuve en individuel. Autant de facteurs qui pourraient jouer un rôle dans l’épreuve par équipes, au cours de laquelle les athlètes marquent des points pour leur équipe en fonction de leur position à l’arrivée.

La stratégie de sélection des patineurs sera également intéressante, puisque ces patineurs ne doivent pas nécessairement participer aux programmes court et libre de l’épreuve par équipe.

Les dix patineurs masculins du programme court en simple découvriront la patinoire en premier le 4 février, suivis des danseurs sur glace, puis des couples.

Hockey sur glace

12h10-14h25 : Groupe A (F) : ROC vs Suisse, 12h10-14h25 : Groupe B (F) : Danemark vs Chine

Seulement deux matchs de hockey sur glace féminin sont programmés en ce jour de cérémonie d’ouverture. Dans le Groupe A, qui comprend les cinq équipes les mieux classées de la compétition, le ROC défie la Suisse, tandis que dans le Groupe B, le pays hôte affrontent une autre équipe s’étant sortie des qualifications finales, le Danemark.

5 février 2022

Les premières médailles des Jeux seront décernées en ski de fond durant l’après-midi, alors que la compétition passera au niveau supérieur. Avec six épreuves remettant des médailles aujourd’hui, nous vous proposons un aperçu des temps forts de la journée à ne surtout pas manquer :

Biathlon - la France pour défendre son titre de relais par équipes mixtes

La toute première épreuve de biathlon des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022 verra les relais mixtes s'affronter pour l'or olympique. La France, championne olympique en titre de l'épreuve, pourra compter sur ses biathlètes qui ont briller toute la saison. Les Bleus avaient pris la troisième place lors de l'unique épreuve de relais mixte de la saison 2021/22 à Oberhof, en Allemagne, derrière les grands favoris Norvégiens et les Biélorusses. Mais le ROC, l'Italie et la Suède pourraient bien avoir leur mot à dire.

LIRE AUSSI - 5 choses à savoir sur Quentin Fillon-Maillet

Ski acrobatique - Kingsbury peut-il le faire ?

Les spécialistes des bosses retrouveront les pistes de Zhangjiakou pour le second tour des qualifications hommes à 18h00 avant la finale de 19h30. Mikaël Kingsbury est en quête d’une troisième médaille olympique consécutive après l’argent de Sotchi et l’or de PyeongChang.

Le Canadien reste au sommet de son art du haut de ses 29 ans et tentera d’ajouter une nouvelle ligne à son impressionnante carrière internationale qu’il a commencé à 17 ans. À ce jour, il compte 60 victoires en Coupe du monde, 9 titres du classement général de la Coupe du monde de bosses, 6 médailles d’or aux Championnats du monde (trois en bosses et trois en bosses parallèle, une épreuve non-olympique) et 2 médailles olympiques.

LIRE AUSSI - Les plus grands succès de Mikaël Kingsbury en ski de bosses

Hockey sur glace - La Finlande veut créer la surprise

Le groupe A du tournoi de hockey sur glace femmes offre une belle affiche entre le Canada, champion du monde 2021, et la Finlande (12h10-14h25).

La Finlande a éliminé le Canada en demi-finale des Championnats du monde 2019, preuve que son équipe féminine a toujours été la sélection la plus proche de contester la suprématie canadienne et américaine sur la scène internationale du hockey sur glace.

Tous les yeux seront donc tournés vers ce choc du tour préliminaire avant une éventuelle revanche, plus tard dans le tournoi.

Patinage de vitesse sur piste courte - Les débuts de l’épreuve en équipe mixte

C’est à 19h00 que l’action démarrera sur la piste courte avec les premières séries des épreuves du 500 m femmes et du 1 000 m hommes, mais le point culminant de la soirée dans la discipline sera bien la course inaugurale de l’épreuve en équipes mixtes aux Jeux Olympiques d’hiver.

Curieusement, cette épreuve ne s’est jamais déroulée aux Championnats du monde non plus. Toutefois, elle fait partie des séries de la Coupe du monde ISU de patinage de vitesse sur piste courte depuis 2018.

Le pays hôte, la République populaire de Chine, a remporté deux des quatre épreuves de la saison 2021/22, dont la première course de la saison au Capital Indoor Stadium, qui accueillera également les Jeux. Cela pourrait ainsi être la première médaille du pays hôte à Beijing 2022.

Épreuves à médailles

Biathlon
17h00–18h15 : Relais mixte 4x6km

Ski de Fond
15h45–16h35 : 7.5km + 7.5km skiathlon (F)

Ski Acrobatique
19h30–20h55 : Finale bosses (H)

Saut à Ski
18h45–19h20 : 1er Tour Tremplin Normal Individuel (F) ; 19h35–20h08 : Finale Tremplin Normal Individuel (F)

Patinage de Vitesse
16h30–17h51 : 3000m (F)

Patinage de Vitesse sur Piste Courte
20h23–21h34 : Quarts de finale, Demi-Finales, Finale B et Finale A du relais en équipe mixte

Des athlètes prennent part au relais mixte des CNO en patinage de vitesse sur piste courte lors des Jeux Olympiques d’Hiver de la Jeunesse de Lausanne 2020 (Photo : Joe Toth pour OIS/IOC)
Photo de Joe Toth for OIS/IOC

6 février 2022

Sept séries de médailles seront décernés pour ce jour de compétition à Pékin, Yanqing et Zhangjiakou. Lesquelles attendez-vous avec le plus d’impatience ? Ne ratez pas notre sélection des épreuves du jour :

Ski alpin - La descente en tête de gondole des épreuves

L’épreuve hommes aux portes bleues du programme du ski alpin, la descente (11h00), devrait remettre la première médaille de la discipline à Beijing 2022.

Aksel Lund Svindal, le champion olympique 2018 de l’épreuve, a pris sa retraite en 2019. Tous les regards auraient dû être braqués sur le compatriote norvégien de Svindal et double médaillé olympique de descente, Kjetil Jansrud, qui aurait aimé faire mieux que sa médaille d’argent en 2018 et celle de bronze en 2014. Mais le skieur de 36 ans s’est malheureusement blessé au genou et a été contraint de mettre un terme à sa saison suite à une lourde chute à Beaver Creek durant une manche de la Coupe du monde.

Les Autrichiens Vincent Kriechmayr, champion du monde en titre, et Matthias Mayer, champion olympique 2014, ainsi que le Suisse Beat Feuz feront partie des autres prétendants aux médailles.

Ski acrobatique - Perrine Laffont en quête d'un deuxième titre en ski de bosses

La superstar française de ski de bosses et championne olympique en titre de la discipline, Perrine Laffont, pourrait bien rentrer un peu plus dans l'histoire de son sport cette année à Beijing 2022. Après une bonne saison 2021/22, la Pyrénéenne pointe à la deuxième place du classement de Coupe du monde et fait partie des favorites au podium à Pékin. Si elle remporte l'or olympique, elle serait la première femme de l'histoire à être sacrée championne olympique de ski de bosses deux éditions consécutives. Mais la bataille sera rude face à la Japonaise Kawamura Anri et l'Australienne Jakara Anthony, ses deux rivales durant toute la saison.

LIRE AUSSI - Perrine Laffont : « La concurrence de Jakara Anthony et Kawamura Anri ajoute du piment »

Patinage artistique - L’épreuve par équipe se poursuit

L’épreuve par équipes de patinage artistique devient encore plus compétitive aujourd’hui, les 10 équipes participantes étant réduites au nombre de cinq après le programme court en individuel chez les femmes (09h37-10h50).

Une nouvelle fois, les équipes n’ayant pas l’obligation d’utiliser le même patineur entre le programme court et le programme libre, des choix intéressants seront à faire, surtout pour l’équipe du ROC, qui enverra trois patineuses de très haut-niveau pour l’épreuve en individuel à Pékin. Au moins l’une d’entre elles devra donc être éliminée, bien que l’épreuve individuelle se tiendra plus tard dans ces Jeux.

Après la session matinale, les cinq meilleures équipes enverront leurs patineurs hommes pour le programme libre (11h57-12h44).

Snowboard - Anderson vise une troisième médaille d’or

Septuple vainqueur des X Games en slopestyle, double championne olympique en titre à Sotchi et à PyeongChang, et double médaillée aux Mondiaux, l’Américaine Jamie Anderson visera une troisième médaille d’or de rang dans l’épreuve de snowboard slopestyle femmes le 6 février (09h30). Elle devra d'abord se sortir des tours de qualification de la veille.

Aucun snowboardeur n’a remporté trois médailles d’or consécutives aux Jeux Olympiques, Shaun White étant le seul athlète à détenir trois titres, en 2006, 2010 et 2018 en halfpipe masculin. À Pékin, Anderson pourrait ainsi écrire l’histoire de ce sport récemment intégré au programme des Jeux Olympiques.

Épreuves à médailles

Ski Alpin
11h00–13h19 :
Descente (H)

Ski de Fond
15h00–16h35 :
15km + 15km skiathlon (H)

Ski Acrobatique
19h30–20h55 :
Finale bosses (F)

Luge
21h15–21h59 :
Simple manche 4 (H)

Snowboard
09h30–10h49 :
Finale snowboard slopestyle (F)

Saut à Ski
19h00–19h45 :
1er tour tremplin individuel (H) ; 20h00–20h33 : Finale tremplin individuel (H)

Patinage de Vitesse
16h30–18h15 :
5000m (H)

7 février 2022

Au total, huit épreuves décerneront des médailles aujourd’hui, dont une nouvelle première épreuve en équipe mixte, cette fois en saut à ski, où femmes et hommes participeront ensemble pour la première fois aux Jeux Olympiques.

Le tour préliminaire du tournoi de curling en double mixte touche à sa fin avec ses quatre derniers matchs, dont celui entre les États-Unis et la Grande-Bretagne, avant que les demi-finales ne se tiennent dans la soirée.

Mais d'autres grands moments sont au programme. En voici certains d'entre eux :

Ski Alpin - Tessa Worley s’élance sur les pistes

La double championne du monde de géant Tessa Worley (2013, 2017) tentera de remporter sa première médaille olympique, aujourd'hui à Yanqing (première manche à 10h15, seconde manche à 13h45) lors du slalom géant féminin. Avec deux podiums en 2021/22 et une victoire à Lienz en Autriche en décembre dernier, la skieuse de 32 ans a montré qu'elle était en grande forme.

Elle sera en concurrence avec la double championne olympique Mikaela Shiffrin, ainsi que l'Italienne Marta Bassino, qui a terminé deuxième du classement de la Coupe du monde en slalom géant féminin derrière Shiffrin la saison passée, ainsi que les autres prétendantes, la Suisse Lara Gut-Behrami, la Slovaque Petra Vlhová et l’Autrichienne Katharina Liensberger.

L’Italienne Federica Brignone, en argent à PyeongChang 2018, fait également partie des candidates, elle qui a remporté le classement de la Coupe du monde de slalom géant en 2020.

LIRE AUSSI : Tessa Worley : « Il faut se lâcher »

Patinage artistique - Les premières médailles décernées

L’épreuve par équipes de patinage artistique se termine de manière spectaculaire pour les cinq équipes encore en lice avec les trois derniers segments (09h22-12h16), que sont les programmes libres en individuel homme, en danse sur glace et en simple femme.

La stratégie sera encore une fois de mise, surtout pour les segments en individuel, puisque les équipes tenteront de déterminer quels patineurs seront les mieux placés pour les aider à atteindre les places synonymes de médailles.

Autre élément à prendre en compte, l’épreuve masculine en individuel commence le lendemain.

Ski acrobatique - Première pour le big air en ski freestyle

Les qualifications s’ouvrent pour la toute nouvelle épreuve olympique de big air en ski acrobatique, qui verra s’élancer la championne du monde 2019 et récente double médaillée d'or aux X Games 2022 Tess Ledeux dans l’épreuve féminine (09h30-11h44).

Elle devra rivaliser avec la championne des Jeux Olympiques de la Jeunesse et médaillée mondiale de bronze Ailing (Eileen) Gu, les Suisses Sarah Hoefflin, Mathilde Gremaud et Giulia Tanno, la Canadienne Megan Oldham, l’Américaine Maggie Voisin et la championne Anastasia Tatalina du ROC.

Chez les hommes, le ski big air fera également ses débuts dans l’après-midi avec les qualifications. Le Français Antoine Adelisse, troisième du général de la Coupe du monde de big air 2019/20, sera en concurrence avec le Suédois Oliwer Magnusson, champion du monde en titre, ainsi que le Canadien Édouard Therriault et le Suisse Kim Gubser, médaillés d’argent et de bronze des Mondiaux 2021.

Le Suisse Andri Ragettli et l’Américain Alex Hall sont les autres athlètes susceptibles de créer la surprise.

LIRE AUSSI - Tess Ledeux : « J'ai 20 ans mais énormément d’expérience »

Épreuves à médailles

Ski Alpin
10h15–11h55 :
Slalom géant manche 1 (F) ; 13h45–15h39 : Slalom géant manche 2 (F)

Biathlon
17h00–18h40 :
15km individuel (F)

Patinage Artistique
09h22–10h01 :
Épreuve par équipe, patinage libre individuel (H) ; 10h30–11h10 : Épreuve par équipe, danse sur glace danse libre ; 11h35–12h16 : Épreuve par équipe, patinage libre individuel (F)

Snowboard
12h00–13h19 :
Finale snowboard slopestyle (H)

Saut à Ski
19h45–20h36 :
Équipe mixte 1er tour ; 20h51–21h27 : Équipe mixte finale

Patinage de Vitesse
16h30–17h50 :
1500m (F)

Patinage de Vitesse sur Piste Courte
19h30–20h51 :
500m Quarts de finale, Demi-finales, Finale B et Finale A (F) ; 19h44–21h04 : 100m Quarts de finale, Demi-finales, Finale B et Finale A (H)

8 février 2022

La journée du 8 février sera riche en médailles à distribuer, avec pas moins de 10 ensembles de médailles qui seront décernés, parmi lesquelles la toute première médaille d'or olympique de ski big air. Une compétition qui fera rage entre la superstar Chinoise Ailing (Eileen) Gu et la pépite du ski acrobatique français Tess Ledeux.

Le pays hôte surveillera également la performance de Ning Zhongyuan dans l’épreuve hommes de 1 500 m en patinage de vitesse. Voici certains des autres temps forts de la journée :

Biathlon - Quentin Fillon Maillet en quête d'éternité

Actuel leader du classement général de la Coupe du monde, le Français Quentin Fillon Maillet vit l'une des plus belles saisons de sa carrière de biathlète. Cette première course à Beijing 2022, pourrait être l'occasion pour le double champion du monde d'ouvrir son compteur de médailles olympiques. Avec lui, ses compatriotes Émilien Jacquelin, Fabien Claude et Simon Desthieux espèrent bien rentrer dans leur compétition olympique. Mais face à eux, la légende norvégienne Johannes Thingnes Boe, champion olympique en titre de l'épreuve compte bien conserver sa couronne olympique. Gardez également un œil sur son frère Tarjei Boe, qui a déjà remporté le petit globe de l'individuel de Coupe du monde 2021/22.

Ski alpin - Mayer vise une nouvelle médaille

Matthias Mayer semble prêt pour briller lors des Jeux Olympiques.

L’Autrichien est le champion olympique en titre du super-G (11h00), mais il a également remporté l’or de la descente à Sotchi 2014. Curieusement, il n’a pourtant jamais décroché une médaille aux Championnats du monde et n’a jamais soulevé le moindre globe de cristal dans n’importe quelle discipline que ce soit sur le circuit de la Coupe du monde.

En Chine, il visera ainsi sa troisième, ou même potentiellement sa quatrième médaille olympique selon le déroulement de la descente masculine deux jours plus tôt. Et tout comme pour la descente, il faudra également surveiller son compatriote Vincent Kriechmayer, ainsi que le Suisse Marco Odermatt, actuel leader du classement général et qui fera ses débuts olympiques.

Patinage artistique - Début de la compétition hommes

Pour une fois, la compétition de patinage artistique hommes semble ouverte alors qu’elle débute ce 8 février avec le programme court (09h22-13h30).

Le double champion en titre japonais Hanyu Yuzuru a connu une saison marquée par les blessures, tout comme il y a quatre ans. Pour sa part, Nathan Chen a été battu pour la première fois dans une compétition internationale depuis PyeongChang 2018, lorsqu’il a pris la troisième place du Grand Prix Skate America d’octobre. Enfin, Uno Shoma et Kagiyama Yuma, compatriotes d’Hanyu, ont tous deux réussi de solides saisons.

Hanyu a battu Uno et Kagiyama lors des championnats nationaux japonais et tentera donc de poursuivre sur cette lancée à Pékin.

En plus de ces favoris chez les hommes, la concurrence s’annonce relevée dans la course aux médailles si l’un d’eux venait faire un faux pas lors de cette compétition olympique. Une ouverture qui pourraient profiter aux deux Français engagés en individuel, Kevin Aymoz et Adam Siao Him Fa.

Hockey sur Glace - États-Unis vs Canada, avant-première d’une potentielle finale

Il n’existe pas de plus grand choc dans le hockey sur glace femmes au niveau international.

Les deux meilleures équipes au monde et sempiternelles finalistes des Jeux Olympiques et des Championnats du monde, les États-Unis et le Canada, s’affrontent pour la toute première fois lors du tour préliminaire de ce tournoi (12h10-14h25).

Les cinq équipes du Groupe A étant toutes assurées de participer aux quarts de finale, l’enjeu semble donc moins important qu’il n’y parait. Mais vous auriez tort de le croire.

En fonction de comment se déroule le tour préliminaire, ces deux sélections pourraient de nouveau se retrouver en finale (ou en demi-finale, dans un scénario moins probable). Ce duel fait donc office de mise en bouche avant le plat de résistance, bien que l’engagement et la férocité qui caractérisent toujours cette rivalité devraient bien être au rendez-vous.

Alors que la fierté sera en jeu sur la glace, au moins jusqu’aux matchs à élimination directe, cette rencontre est à ne pas manquer.

Épreuves à médailles

Ski Alpin
11h00–13h14 :
Super-G (H)

Biathlon
16h30–18h15 :
20km individuel (H)

Ski de Fond
18h30–20h00 :
Quarts de finale, Demi-finales, Finale Sprint Libre (F) ; 18h55–20h14 : Quarts de finale, Demi-finales, Finale Sprint Libre (H)

Curling
14h05–16h00 :
Petite finale double mixte ; 20h05–22h00 : Finale double mixte

Ski Acrobatique
10h00–11h05 :
Finale freeski Big Air (F)

Luge
21h35–22h19 :
Simple manche 4 (F)

Snowboard
14h30–15h57 :
Huitièmes, Quarts, Demi-finales, Petite finale et Grande finale slalom parallèle géant (F) ; 14h48–16h03 : Huitièmes, Quarts, Demi-finales, Petite finale et Grande finale slalom parallèle géant (H)

Patinage de Vitesse
18h30–19h50 :
1500m (H)

9 février 2022

Même si le patinage artistique, discipline favorite des fans, est au repos en ce 9 février, six épreuves dans d’autres sports décerneront des médailles aujourd’hui, dont l’imprévisible finale du snowboard cross féminin (les finales commencent à 14h30). La finale du big air masculin en ski acrobatique (11h00) fera également se lever les foules, spectateurs comme téléspectateurs.

Shaun White entamera la défense de son titre de halfpipe en snowboard avec le début des qualifications (12h30-14h10). Voici trois autres temps forts que nous avons retenus dans cette cinquième journée :

Ski alpin - Tous les yeux braqués sur Shiffrin, favorite du slalom

Le slalom féminin (10h15-13h45) est l’épreuve vedette du ski alpin en ce jour. Tous les yeux seront ainsi braqués sur l’Américaine Mikaela Shiffrin, qui peut retrouver sa couronne olympique de la discipline.

Championne olympique du slalom en 2014, Shiffrin a terminé, à la surprise générale, quatrième à PyeongChang de son épreuve favorite. Quatre fois championne du monde de slalom, elle a décroché la grande majorité de ses victoires et de ses podiums en Coupe du monde dans cette discipline.

Katharina Liensberger et Petra Vlhová feront office de principales concurrentes pour l’Américaine, et la Suisse Wendy Holdener, qui est montée sur deux podiums cette saison, pourrait tirer son épingle du jeu

Hockey sur glace - Le tournoi hommes commence

La compétition hommes de hockey sur glace s’ouvre aujourd’hui. Alors que ce tournoi devait accueillir les joueurs de la National Hockey League (NHL) pour la première fois depuis 2014, la ligue nord-américaine a depuis annoncé qu’elle se retirait de la compétition après que la pandémie ait chamboulé le calendrier.

L’équipe du ROC, avec ses stars de la Kontinental Hockey League (KHL), ouvre les débats face à la Suisse (16h40). Elle sera l’une des favorites pour décrocher une médaille, cette équipe ayant remporté la médaille d’or de PyeongChang 2018 en tant qu’Athlètes olympiques de Russie.

Patinage de vitesse sur piste courte - Ren Ziwei veut l’or à domicile

À l’heure actuelle, le meilleur patineur de vitesse sur piste courte sur 1500 m au monde répond au nom de Ren Ziwei.

Le Chinois, médaillé d’argent du relais en 2018, a remporté deux des quatre courses de la Coupe du monde de la saison dans la discipline et visera, sans le moindre doute, à monter sur le podium alors que l’épreuve touche à sa dernière phase aujourd’hui.

Pour autant, n’écartez pas des débats Shaolin Sándor Liu, Hongrois d’origine chinoise qui devrait également bénéficier du soutien des spectateurs, lui qui a terminé cinquième de la finale de 2018.

Épreuves médaillées

Ski alpin
10h15–11h50 :
Manche 1 slalom (F) ; 13h45–15h29 : Manche 2 slalom (F)

Ski acrobatique
11h00–12h05 :
Finale freeski Big Air (H)

Luge
20h20–20h56 :
Double manche 1 ; 21h35–22h14 : Double manche 2

Combiné nordique
16h00–16h51 :
Individuel Gundersen tremplin normal/10km saut à ski ; 19h00–19h35 : Individuel Gundersen tremplin normal/10km ski de fond

Snowboard
14h30–16h00 :
Huitièmes, Quarts, Demi-finales, Petite finale, Grande Finale snowboard cross (F)

Patinage de vitesse sur piste courte
19h00–21h28 :
Quarts, Demi-finales, Finale B, Finale A 1500m (H)

10 février 2022

Une autre épreuve par équipes mixtes fait ses débuts olympiques aujourd’hui, alors que les Jeux continuent de militer en faveur de l’équilibre et l’égalité entre les sexes.

L’épreuve de sauts par équipes mixtes de ski acrobatique fait ainsi sa première sortie (19h00) avec huit équipes qui tenteront de devenir les premiers champions olympiques, comme la Suisse ou le Canada. Ce n’est là qu’une des huit épreuves à décerner des médailles en ce 10 février. Voici quelques autres épreuves à ne manquer sous aucun prétexte :

Ski alpin - Une nouvelle médaille pour Alexis Pinturault ?

Le vice-champion olympique 2018 de combiné alpin Alexis Pinturault a bien l'intention d'ajouter des médailles à son compteur. Mais les Norvégiens Aleksander Aamodt Kilde et Lucas Braathen, en forme cette saison en Coupe du monde, risquent de lui donner du fil à retordre en combiné alpin.

Tout comme le Suisse Marco Odermatt qui, à l'âge de 24 ans, est leader du classement général de la Coupe du monde cette saison, mais qui est davantage spécialisé dans le slalom géant et le Super-G. Le danger suisse devrait venir de Loïc Meillard, médaillé de bronze aux Championnats du monde 2021 en combiné notamment.

Ski de fond - Diggins, transformer sa belle Coupe du monde en or olympique

Lorsqu’elle a remporté l’or de l’épreuve de sprint par équipe de PyeongChang 2018 aux côtés de Kikkan Randall, Jessie Diggins est devenue l’une des deux premières Américaines à décrocher l’or olympique en ski de fond.

Depuis lors, elle n’a cessé de progresser, remportant les titres sur distance et du classement général de la Coupe du monde 2020/21, synonymes du prestigieux Tour de Ski.

Elle tentera de transformer cette brillante forme du moment en médaille d’or olympique en individuel dans la course classique féminine sur 10km (15h00). La Française Delphine Claudel et la Suissesse Nadine Fähndrich, vice-championne du monde du sprint, pourront-elles aller chercher un podium ?

Patinage artistique - Qui sera le prochain champion olympique hommes ?

La compétition hommes de patinage artistique en individuel touche à sa fin avec le programme libre (9h38), les meilleurs spécialistes de la planète espérant toujours prendre la relève du champion japonais Hanyu Yuzuru.

Hanyu devrait sans aucun doute faire partie des prétendants à sa propre succession et rêve d’un troisième titre consécutif. Mais l’écart avec ses rivaux semble s’être réduit au cours des dernières années, que ce soit face à la concurrence internationale comme face à celle du Japon. Pour preuve, aux Championnats du monde 2021, Hanyu a terminé troisième derrière son compatriote Kagiyama Yuma, en argent.

Cependant, aux Championnats nationaux du Japon, il a su rebondir et s’est imposé devant Kagiyama et Uno Shoma. Il a également promis de tenter un quadruple Axel jamais réalisé jusqu’à aujourd’hui à Beijing 2022.

La fin de la compétition masculine s’annonce passionnante autant que palpitante. Du côté des représentants des pays francophones, on retrouvera les Français Kévin Aymoz et Adam Siao Him Fa, ainsi que le Canadien Keegan Messing.

Deux grandes finales en snowboard

Deux finales sont au programme du snowboard : celle du halfpipe femmes à 10h25, avec notamment la Suissesse Bérénice Wicki, médaillée de bronze de l’épreuve aux Jeux Olympiques de la jeunesse de Lausanne 2020, ou encore la Canadienne Elizabeth Hosking, la plus jeune membre de la délégation du Canada à PyeongChang 2018 alors qu’elle n’avait que 16 ans.

L’autre finale sera celle du snowboard cross après la petite finale qui a lieu à 15h15. Le Français Merlin Surget et le Canadien Eliot Grondin, qui ont chacun obtenu une médaille d’argent cette saison en Coupe du monde, parviendront-ils à se hisser jusqu’en finale ?

Luge - Le relais par équipes mixtes est de retour avec des Allemands qui semblent indétrônables

Une équipe peut-il arrêter l’Allemagne dans les sports de glisse sur glace ? Les meilleurs lugeurs au monde essayeront de le faire aujourd’hui lors de la finale de l’épreuve de Beijing 2022.

Avant cela, ils auront déjà eu l’occasion de le faire lors des épreuves hommes, femmes et en double, mais le relais par équipes mixtes (21h38), introduit pour la première fois au programme de PyeongChang 2018, a ce petit quelque chose en plus, les meilleurs athlètes de chacune de ces autres disciplines étant réunis pour former une équipe.

Étonnamment, l’Allemagne n’a remporté que deux des cinq relais par équipe de la saison 2020/21 de la Coupe du monde de luge. Pour autant, la composition des équipes pour ces courses ne devrait pas être la même que pour les Jeux.

Épreuves à médailles

Ski alpin
10h30–12h45 :
Combiné descente (H) ; 14h15–15h59 : Combiné slalom (H)

Ski de gond
15h00–16h30 :
10km classique (F)

Ski acrobatique
19h00–20h15 :
Finale sauts équipe mixte

Patinage artistique
09h30–13h27 :
Patinage libre individuel (H)

Luge
21h30–22h38 :
Relais par équipe

Snowboard
09h30–10h49 :
Finale snowboard halfpipe (F) ; 14h00–15h25 : Huitièmes, quarts, demi-finales, petite finale, grand finale snowboard cross (H)

Patinage de vitesse
20h00–21h16 :
5000m (F)

11 février 2022

Pas moins de sept médailles d’or sont en jeu en ce 11 février, soit une semaine après le début des Jeux.

Les premières médailles de skeleton seront décernées dans l’épreuve hommes (21h55), où le Letton Martins Dukurs, âgé de 37 ans, en argent en 2010 et 2014, tentera de devenir le plus vieux champion depuis Duff Gibson, sacré à Turin 2006 du haut de ses 39 ans. Voici quelques-unes des autres épreuves phares de la journée :

Biathlon - Eckhoff, Wierer et les Françaises parmi les favorites du sprint

La Norvégienne Tiril Eckhoff fait figure de grande favorite du sprint femmes sur 7,5km (17h00), l’athlète de 31 ans étant la championne en titre de sprint et du classement général de la Coupe du monde, ainsi que la championne du monde de l’épreuve.

Pour autant, le spectacle et le suspens devraient bien être au rendez-vous, puisque Eckhoff a commencé la saison 2021/22 de façon mitigée, permettant à la concurrence de rêver de l’or.

L’Italienne Dorothea Wierer, la compatriote d’Eckhoff Marte Olsbu Røiseland, la Suédoise Hanna Öberg et l’Allemande Denise Hermann devraient ainsi toutes postuler pour le podium. Les Françaises Anaïs Chevalier-Bouchet et Anaïs Bescond feront aussi partie des prétendantes.

En outre, reste l’inconnu pour les biathlètes de découvrir un tout nouveau parcours sur les skis.

Snowboard - Une nouvelle page d’histoire pour Shaun White ?

S’il réussit à se sortir des qualifications, Shaun White devrait selon toute vraisemblance être le grande favori de la finale du snowboard halfpipe hommes (9h30), alors qu’il prend part à ses derniers Jeux Olympiques.

Aujourd’hui âgé de 35 ans, l’Américain est la référence de cette épreuve depuis qu’elle a fait ses débuts à Turin 2006, avec pas moins de trois médailles d’or, en 2006, en 2010 et en 2018.

S’il parvient à conserver sa couronne avec succès, il dérocherait une quatrième médaille d’or, un record sans précédent. Mais il aura fort à faire face à des rivaux qui attendent leur heure, notamment l’Australien Scotty James et le Japonais Hirano Ayumu. Ou encore les Canadiens Pat Burgener, médaillé de bronze aux Mondiaux 2017, et Jan Scherrer, également en bronze aux Mondiaux 2021.

À LIRE AUSSI : Pat Burgener, entre la scène et le halfpipe olympique

Patinage de vitesse - Bloemen en quête d’histoire

Aucun homme n’a jamais remporté plusieurs médailles d’or de rang sur la plus longue course de patinage de vitesse du programme olympique, le 10 000 mètres (16h00).

Le Canadien Ted-Jan Bloemen a bien l’intention de changer cela. Le patineur d’origine néerlandaise, qui a établi un nouveau record olympique sur sa route vers l’or à PyeongChang, devra cependant faire face à un nouvel adversaire.

Le Suédois Nils van der Poel, également originaire des Pays-Bas, n’avait que 21 ans à PyeongChang. Aujourd’hui, Van der Poel a atteint l’âge de maturité, comme en atteste son record du monde de l’épreuve qui lui a permis de décrocher l’or des Championnats du monde 2021. Un exploit qu’il a également répété sur 5000 m.

Bart Swings pourrait également tirer son épingle du jeu. Le Belge, vainqueur de la seule médaille olympique de son pays à PyeongChang 2018 (argent - mass start), est actuellement quatrième au classement général du 10 000 m.

Il faudra bien entendu également compter sur les patineurs néerlandais, dont leur fer de lance Jorrit Bergsma, champion à Sotchi 2014, qui espère une nouvelle fois monter sur la plus haute marche du podium.

À LIRE AUSSI : Cap sur Beijing 2022 pour Lucas Chanavat

Épreuves à médailles

Ski Alpin
11h00–13h09 :
Super-G (F)

Biathlon
17h00–18h10 :
7.5km sprint (F)

Ski de Fond
15h00–16h35 :
15km classique (H)

Snowboard
09h30–10h49 :
Finale snowboard halfpipe (H)

Skeleton
21h55–22h40 :
Série 4 (H)

Patinage de Vitesse
16h00–17h55 :
10000m (H)

Patinage de Vitesse sur Piste Courte
19h00–20h49 :
Quarts, Demi-finales, Finale B, Finale A 1000m (F)

12 février 2022

Parmi les six épreuves décernant des médailles aujourd’hui, le Norvégien Johannes Thingnes Boe espère récupérer la médaille d’or du sprint masculin en biathlon (17h00) pour son pays et épaissir encore un peu plus son large palmarès. Mais les Français Quentin Fillon Maillet, actuel leader du général de la Coupe du monde, ainsi qu'Émilien Jacquelin, tenteront également de monter sur le podium.

Bien qu’il n’y ait que six finales, une journée de sport bien remplie nous attend, avec en point d’orgue le match de hockey sur glace masculin entre le Canada et les États-Unis.

Une autre équipe canadienne, cette fois sur la piste de glace du curling féminin (Jennifer Jones), affrontera les championnes olympiques en titre suédoises (Anna Haselborg) dans un duel de haut-vol entre deux équipes ayant déjà décroché l’or olympique. Quels sont les autres moments forts de la journée que nous avons sélectionnés ? Découvrez-les ci-dessous :

Patinage artistique - Papadakis et Cizeron en chasse à la médaille d’or

Quadruples champions du monde et médaillés d’argent de danse sur glace à PyeongChang 2018 derrière Tessa Virtue et Scott Moir, les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron semblent, pour cette édition, avoir une route toute tracée vers l’or dans l’épreuve de danse sur glace en patinage artistique.

Dans l’épreuve de danse rythmique (19h07-22h38), le duo français, qui a remporté les deux épreuves des Grands Prix ISU de la saison, mais qui revient à la compétition après un an et demi d’absence, devra affronter les champions du monde du ROC Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov pour la première fois depuis que ces derniers ont battu les Français aux Championnats d’Europe 2020, à la condition que Katsalapov soit en forme.

Un contexte intriguant, même si Papadakis et Cizeron sont toujours largement considérés comme les favoris. La lutte pour les médailles d’argent et de bronze n’en sera pas moins féroce, puisque six autres équipes sont en lice pour monter sur le podium olympique.

À LIRE AUSSI - 5 faits marquants sur la carrière de Papadakis/Cizeron

Hockey sur glace - Les Canadiens affrontent les Américains dans un match très attendu, même sans les joueurs NHL

Même sans la présence des joueurs de la National Hockey League sur la glace olympique, un match est toujours plus attendu que les autres : le Canada contre les États-Unis.

Ces deux équipes se retrouveront (12h10-14h25) pour la première fois dans la compétition olympique depuis les demi-finales de Sotchi 2014, quand le Canada s’était imposé 1-0, dans un match du tour préliminaire du Groupe A.

Les deux équipes étant presque certaines de se qualifier pour les quarts de finale dans un groupe qui comprend également l’Allemagne et la Chine, ce duel ne devrait être qu’un avant-goût d’une potentielle revanche plus tard dans le tournoi.

Snowboard - Le snowboard cross en équipe mixte fait ses débuts olympiques

Le snowboard cross est une course de haute-intensité sur un parcours jalonné de virages relevés, de sauts et de chutes, qui voit généralement s’affronter de quatre à six coureurs par course.

Il semble donc naturel qu’une épreuve en équipe mixte, avec un homme et une femme par équipe et par course, rende ce spectacle encore plus excitant, avec pas moins de huit coureurs par course.

Cette épreuve connaitra ses débuts olympiques aujourd’hui (10h00), 16 équipes étant impliquées dans les quatre manches des quarts de finale, toutes espérant se hisser parmi les quatre qualifiées pour la finale et viser une médaille.

L’Australie est le champion du monde en titre, mais étant donné la nature imprévisible du snowboard cross, les médailles sont largement ouvertes. Gardez vos yeux grands ouverts !

Épreuves à médailles

Biathlon
17h00–18h15 :
Sprint 10 km (H)

Ski de fond
15h30–16h45 :
Relais 4x5 km (F)

Snowboard
10h00–11h05 :
Quarts, Demi-finales, Petite finale, Grande finale snowboard cross en équipe mixte

Saut à ski
19h00–19h45 :
1er tour grand tremplin individuel (H) ; 20h00–20h33 : Tour final grand tremplin individuel (H)

Skeleton
21h55–22h40:
Série 4 (F)

Patinage de vitesse
16h53–17h34 :
500 m (H)

13 février 2022

Sept épreuves décerneront des médailles aujourd’hui, alors que les Jeux entrent dans leur seconde partie lors du neuvième jour.

De nouveau, il y aura une première olympique avec les deux manches initiales du monobob féminin (09h30-11h45), une épreuve qui rend la discipline du bobsleigh plus équilibrée entre les sexes avec deux épreuves masculines et autant de féminines.

Voici les deux autres épreuves à ne manquer :

Ski alpin - Pinturault et Odermatt en quête de la couronne du slalom géant

Le slalom géant masculin (10h15-13h45) sera l’un de moments phares du ski alpin, les favoris se bousculant pour prendre la relève de Marcel Hirscher, aujourd’hui retraité, en tant que champion olympique.

Le Français Alexis Pinturault est l’actuel détenteur du gros globe de cristal et du globe du slalom géant, tandis que son compatriote Mathieu Faivre est champion du monde en titre du géant.

Mais n’écartez pas le Suisse Marco Odermatt, l’Autrichien Marco Schwarz ou le Norvégien Henrik Kristoffersen, ce dernier en argent derrière Hirscher et devant Pinturault en 2018, de la bataille pour le titre.

Tout comme pour les épreuves de slalom et de slalom géant, il y aura deux manches sur la piste. Rien ne sera donc garanti après la première.

Hockey sur glace - Rivalité scandinave à l’honneur

La Finlande affronte la Suède dans le tour préliminaire du Groupe C du tournoi masculin de hockey sur glace (16h40-18h55) au National Indoor Stadium.

En plus d’être un duel entre deux vieux rivaux de Scandinavie, ce match déterminera sans doute le nom du vainqueur de ce groupe, qui comprend également la Slovaquie et la Lettonie.

Même sans les joueurs NHL, Finlande et Suède comptent sur des ligues nationales de haut-niveau (la SM-liiga et la Swedish Hockey League) et devraient aligner les deux meilleurs effectifs de ce groupe.

Épreuves à médailles

Ski alpin
10h15–12h15 :
Slalom géant manche 1 (H) ; 13h45–15h49: Slalom géant manche 2 (H)

Biathlon
17h00–17h40 :
Poursuite 10km (F) ; 18h45–19h25 : Poursuite 12,5km (H)

Ski de fond
15h00–16h40 :
Relais 4x10km (H)

Patinage de vitesse
21h56–22h37 :
500m (F)

Patinage de vitesse sur piste courte
19h00–20h19 :
Quarts, Demi-finales, Finale B, Finale A 500m (H) ; 19h35–19h55 : Finale B, Finale A Relais 3000m (F)

14 février 2022

Il n’y a peut-être que cinq médailles en jeu en ce jour, mais la grande attraction, en-dehors de ces finales, se trouve sur la patinoire du hockey sur glace, où les quatre dernières équipes femmes tenteront de se qualifier pour la finale.

Ces demi-finales (12h10-14h25, 21h10-23h25) pourraient, potentiellement, voir s’affronter une nouvelle fois le Canada et les États-Unis si l’une des deux sélections a sous-performé lors du tour préliminaire. Si cela ne vous tente pas, ne vous inquiétez pas, voici une sélection des autres temps forts de la journée :

Bobsleigh - Première médaille pour le monobob femmes

Une nouvelle page dans l’histoire de l’égalité entre les sexes s’apprête à être écrite à Pékin, le bobsleigh décernant ses toutes premières médailles dans l’épreuve du monobob femmes (11h00).

Cette épreuve a été ajoutée au programme de Pékin après une longue campagne pour que les femmes obtiennent une course supplémentaire aux Jeux Olympiques. Auparavant, il n’y avait que le bob à deux hommes, le bob à deux femmes et le bob à quatre hommes.

L’Américaine Nicole Vogt a remporté quatre des 13 courses de la saison 2020/21 des World Series de monobob et a pris la tête du classement général. Mais cette saison, elle a été doublée par une triple médaillée olympique dans l’épreuve à deux, Elana Meyers Taylor, ainsi que par Kaillie Humphries, double championne olympique pour le Canada, qui représente aujourd’hui les États-Unis.

Elles seront probablement les deux Américaines alignées en monobob et seront difficiles à aller détrôner. La Française Margot Boch espère faire bonne impression dans cette course.

LIRE AUSSI - Kaillie Humphries : « Arrêtons de limiter les athlètes »

Ski acrobatique - Ailing (Eileen) Gu de retour en action

Le pays hôte espère bien décrocher une nouvelle médaille, possiblement en or, avec la finale femmes du freeski slopestyle (09h30).

Ailing (Eileen) Gu est la championne du monde en titre de l’épreuve et sera chez elle pour tenter de remporter la première médaille olympique de la République populaire de Chine dans cette épreuve.

Mais la compétition s’annonce féroce. Mathilde Gremaud et Sarah Hoefflin (Suisse), Megan Oldham (Canada), Tess Ledeux (France), Issy Atkin (Grande-Bretagne) ou Maggie Voisin (États-Unis) peuvent également prétendre à une place sur le podium.

LIRE AUSSI - Mathilde Gremaud : « Une figure, c’est comme un tableau d’artiste »

Patinage artistique - Papadakis et Cizeron, ou Sinitsina et Katsalapov ?

La compétition de danse sur glace s’achève en fanfare avec la danse libre (9h15). Les quadruples champions du monde français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, ou les champions du monde en titre du ROC Sinitsina et Katsalapov décrocheront-ils la médaille d’or ?

En l’absence de confrontation directe entre les deux duos pendant plus de deux ans avant l’épreuve de danse rythmique, et sachant que Sinitsina et Katsalapov ont battu les Français la dernière fois qu’ils se sont croisés, il ne fait aucun doute qu’ils se battront pour la médaille d’or.

Ou pourrait-on assister à une grande surprise de la part d’un des duos américains ou canadiens ?

LIRE AUSSI - 5 faits marquants sur la carrière de Papadakis/Cizeron

Épreuves à médailles

Bobsleigh
11h00–11h50 :
Monobob série 4 (F)

Ski acrobatique
09h30–10h49 :
Finale freeski slopestyle (F) ; 19h00–20h15 : Finale sauts (F)

Patinage artistique
09h15–12h36 :
Danse sur glace danse libre

Saut à ski
19h00–19h51 :
1er tour équipe (H) ; 20h06–20h42 : Tour final équipe (H)

15 février 2022

Neuf épreuves remettront des médailles aujourd’hui, dont les deux finales du snowboard big air (09h30, 13h00), épreuve qui avait fait ses débuts à PyeongChang. Le spectacle offert par les riders, qui exécutent des figures à des dizaines de mètres au dessus du sol après s’être élancés de l’énorme rampe, mérite le détour.

Les playoffs du tournoi de hockey sur glace masculin s’ouvrent également avec le tour de qualification pour les huit équipes qui n’ont pas réussi à terminer en tête de leur groupe ou qui n’ont pas terminé parmi les meilleurs deuxièmes.

Enfin, en curling masculin, l’affiche de la finale des Championnats du monde 2021 se répète, les champions du monde et vice-champions olympiques 2018 suédois (Niklas Edin) retrouvant la Grande-Bretagne (Bruce Mouat). Voici les deux autres épreuves à suivre en ce 15 février:

Ski alpin - Goggia, Gut-Behrami ou Ledecká en descente ?

Sofia Goggia, sera la grande favorite pour conserver son titre olympique en descente féminine aujourd’hui (11h00), si elle parvient à revenir en forme après sa lourde chute lors du super-G de Cortina d'Ampezzo en janvier 2022. Goggia s'était également blessée en janvier 2021, mais elle avait tout de même réussi à remporter le globe de cristal de la descente de la Coupe du monde pour la saison 2020/21.

Les Suissesses Corinne Suter et Lara Gut-Behrami ont respectivement remporté l’or et le bronze des Championnats du monde 2021 en l’absence de Goggia. Cette course a également vu la skieuse tchèque Ester Ledecká, championne 2018 du Super-G, terminer quatrième.

Ledecká aura déjà rempli ses obligations en snowboard avec le slalom parallèle géant le 8 février, mais aussi en ski avec le Super-G le 11 février. Il ne serait donc pas surprenant de la voir prendre le départ dans la descente.

Patinage artistique - Les femmes du ROC prêtes à dominer la compétition

La domination des patineuses représentant le ROC est telle sur le patinage artistique féminin en individuel qu’il est difficile de ne pas imaginer que les trois représentantes ne grimpent pas sur le podium.

Cependant, le programme court (18h08) représente une opportunité pour les patineuses des autres pays de prétendre à une médaille, d’autant plus que les patineuses en individuel ne sont pas autorisées à exécuter des quadruples sautes durant le programme court selon les règles actuelles.

Un règlement qui pourrait donc permettre à des patineuses telles que l’Américaine Alysa Liu, la Sud-coréenne You Young, victorieuse aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de 2020, ou la Japonaise Higuchi Wakaba, qui savent toutes réussir des triples Axels, à viser la troisième place du programme libre.

Épreuves à médailles

Ski Alpin
11h00–12h59 :
Descente (F)

Bobsleigh
21h50–22h35 :
Série 4 Bob à 2 (H)

Biathlon
17h00–18h15 :
Relais 4x7.5km (H)

Ski acrobatique
09h30–10h50 :
Finale freeski slopestyle (H)

Combiné nordique
16h00–16h51 :
Individuel Gundersen grand tremplin/10km saut à ski ; 19h00–19h35 : Individuel Gundersen grand tremplin/10km ski de fond

Snowboard
09h30–10h35 :
Finale snowboard big air (F) ; 13h00–14h05 : Finale snowboard big air (H)

Patinage de vitesse
16h22–16h34 :
Finale B, Finale A poursuite équipe (F) ; 16h41–16h53 : Finale B, Finale A poursuite équipe (H)

16 février 2022

Sept médailles d’or seront décidées en ce 16 février, en plus de la petite finale du tournoi de hockey sur glace femmes (19h30), lors d’une journée pleine d’événements passionnants à Beijing 2022.

Les épreuves par équipes de curling approchent de la fin du tour préliminaire, tandis que l'on joue les quarts de finale du hockey sur glace hommes.

Vous ne savez toujours pas quoi regarder ? Voici quelques épreuves sélectionnées auxquelles vous devriez jeter un œil aujourd’hui :

Biathlon – La France vise haut dans le relais 4 x 6 km femmes

Les Françaises sont médaillées de bronze 2018 avec Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier-Bouchet et Justine Braisaz-Bouchet qui seront peut-être reconduites ce 16 février.

Les sœurs suisses Elisa et Aita Gasparin voudront sans doute faire bonne figure également. Il faudra composer avec l’équipe de Norvège de Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Røiseland notamment, ou encore la Suède des sœurs Hanna et Elvira Öberg.

LIRE AUSSI - Anaïs Chevalier-Bouchet, le retour au sommet d’une « super maman et super sportive »

Ski alpin – Alexis Pinturault vise l’or

Le skieur français Alexis Pinturault avait fini cinquième au slalom à PyeongChang et voudra certainement faire mieux et, pourquoi pas, décrocher sa première médaille d’or olympique.

Son compatriote Clément Noël, quant à lui, a fini au pied du podium à PyeongChang dans le slalom. Attention aux Norvégiens Lucas Braathen et Sebastian Foss-Solevåg ou encore à l’Autrichien Manuel Feller.

Ski acrobatique - Maxim Burov vise son premier titre olympique malgré la concurrence

La finale hommes de sauts (19h00) se tient aujourd’hui, le double champion du monde en titre Maxim Burov, représentant du ROC, étant le favori de cette épreuve notée.

Son compatriote Pavel Krotov, médaillé mondial de bronze, et Ilya Burov, grand frère de Maxim et médaillé olympique de bronze en 2018, font également partie des potentiels candidats à la victoire, à l’instar du champion en titre, l’Ukrainien Oleksandr Abramenko.

Tout juste âgé de 33 ans, Abramenko prendra part à ses cinquièmes Jeux Olympiques, lui qui a débuté à 17 ans à Turin 2006.

Le pays hôte a également ses chances avec Jia Zongyang, double médaillé olympique.

Hockey sur glace - Les hommes passent à la vitesse supérieure

Les deux tournois de hockey sur glace sont entrés dans leur phase finale. Preuve en est, la petite finale femmes se tient aujourd’hui.

Mais les quatre meilleures équipes du tour préliminaire sont finalement de retour en action, en compagnie des quatre vainqueurs du tour de qualification des play-offs. Ce faisant, les huit meilleures équipes débuteront les quarts de finale.

Le Canada et les États-Unis étant tombés dans le même groupe du tour préliminaire et pouvant se qualifier directement pour ce tour, seule une énorme surprise pourrait les voir s’affronter à ce stade - il en va de même pour le ROC. Pour que cela se produite, il faudrait que l’une des deux équipes ait enchaîné les résultats décevants en phase de groupe.

Pour autant, cela ne signifie pas que les quarts de finale ne seront pas extrêmement compétitifs, bien au contraire.

Patinage de vitesse sur piste courte - La Hongrie pour un doublé ?

Lorsque la Hongrie a remporté l’or du relais hommes du patinage de vitesse sur piste courte à PyeongChang, le pays en est devenu ivre de joie. Il s’agissait là de la première médaille d’or de l’histoire de la Hongrie lors des Jeux d’hiver et la toute première médaille hongroise depuis Lake Placid 1980.

Cette équipe comprenait alors deux athlètes aux origines chinoises, les frères Shaolin et Shaoang Liu. Tous deux devraient à nouveau faire partie de l’équipe hongroise alignée lors de la finale de ce soir (20h32). Ils devront faire face à la concurrence de l’équipe nationale de République populaire de Chine, tout aussi forte, qui a remporté la médaille d’argent derrière la Hongrie il y a quatre ans.

Une revanche palpitante s’annonce sur la glace.

Épreuves à médailles

Ski alpin
10h15–12h10 :
Slalom manche 1 (H) ; 13h45–15h39 : Slalom manche 2 (H)

Biathlon
15h45–17h00 :
Relais 4x6km (F)

Ski de fond
19h00–19h20 :
Finale sprint classique équipe (F) ; 19h30–20h00 : Finale sprint classique équipe (H)

Ski acrobatique
19h00–20h15 :
Finale sauts (H)

Hockey sur glace
19h30–21h45 :
Petite finale (F)

Patinage de vitesse sur piste courte
20h32–20h57 :
Finale B, Finale A relais 5000m (H) ; 21h11–21h26 : Finale B, Finale A 1500m (F)

17 février 2022

L’une des épreuves les plus attendues du programme des Jeux Olympiques d’Hiver se dispute aujourd’hui, avec la remise des médailles du patinage artistique en individuel chez les femmes.

Mais il ne s’agit là que d’une des six épreuves décernant des médailles en ce jour, alors que les Jeux entrent dans leur dernière ligne droit. Vous n’avez pas le temps de toutes les regarder ? En voici d'autres que vous devriez suivre de près :

Ski cross femmes – Fanny Smith et Marielle Thompson face à Sandra Naeslund

La ski crosseuse incontournable s’appelle Sandra Naeslund. La Suédoise, qui est championne du monde 2017 et 2021, a remporté dix des onze étapes de la Coupe du monde cette saison. Mais la Suissesse Fanny Smith, médaillée de bronze à PyeongChang 2018, a terminé sept fois sa dauphine.

Et la Canadienne Marielle Thompson a remporté la seule étape non gagnée par Naeslund et a fait quatre autres podiums. La Française Jade Grillet-Aubert est montée sur deux podiums de Coupe du monde cette saison lors des deux dernières étapes et sa compatriote Alizée Baron espérera un meilleur classement qu’à PyeongChang où elle avait fini cinquième.

Curling - Le tour préliminaire se termine, le dernier carré s’ouvre

Aussi bien chez les hommes (9h05) que chez les femmes (14h05), le tour préliminaire se termine aujourd’hui, avec un duel entre le Canada de Brad Jacobs et la Grande-Bretagne de Mouat faisant office de dernière rencontre du tour préliminaire hommes durant la matinée.

Ces matchs détermineront le tableau final du tournoi, les quatre meilleures équipes étant directement qualifiées pour les demi-finales.

Alors que les demi-finales hommes se tiendront dans la soirée (20h05-23h00), il semble probable que le Canada, la Grande-Bretagne, les États-Unis (John Shuster) et la Suède (Niklas Edin) fassent partie des équipes qui se disputeront ces quatre dernières places.

Edin a respectivement terminé quatrième, troisième et deuxième des trois dernières éditions des Jeux Olympiques. Nul doute qu’il espère, pour une quatrième participation de suite, atteindre la finale pour la médaille d’or.

Patinage artistique - Le ROC va-t-il s’assurer les trois places du podium ?

C’est en ce jour que nous saurons si les représentantes du ROC parviendront à s’assurer les trois médailles de l’épreuve femmes du patinage libre (18h08).

La championne du monde Anna Shcherbakova et la recordwoman du monde Kamila Valieva étant les grandes favorites du ROC, mais aussi Alexandra Trusova, médaillée de bronze aux Mondiaux 2021 et aux Championnats d'Europe 2022, juste devant la Belge Loena Hendrickx.

Hockey sur glace - Le Canada et les États-Unis, à la lutte pour l’or ?

Nous y voilà. La plus grande rivalité du hockey sur glace femmes international devrait, une nouvelle fois, se disputer la médaille d’or. C’est en tout cas ce qui risque probablement de se passer, sauf si une autre équipe - la Finlande ? - réussit à créer la surprise.

Toutefois, si la finale se joue une nouvelle fois entre Canadiennes et Américaines, comme il en a été lors de cinq des six finales olympiques depuis l’introduction du tournoi femmes en 1998, attendez-vous à un duel de haut-vol qui pourrait se décider en prolongation.

Et, avec les nouvelles règles de l’IIHF en vigueur, il n’y aura pas de redite de la finale de 2018, que les États-Unis avaient remporté aux tirs au but. Cette fois, il y aura des prolongations jusqu’à ce qu’un vainqueur soit trouvé.

Épreuves à médailles

Ski alpin
10h30–12h00 :
Combiné descente (F) ; 14h00–15h19 : Combiné slalom (F)

Ski acrobatique
14h00–15h25 :
Huitièmes, quarts, demi-finales, petite finale et grande finale ski cross (F)

Patinage artistique
18h00–21h57 :
Patinage libre individuel (F)

Hockey sur glace
12h10–14h25 :
Finale (F)

Combiné nordique
16h00–16h40 :
Équipe Gundersen grand tremplin/4x5km saut à ski ; 19h00–19h55 : Équipe Gundersen grand tremplin/4x5km ski de fond

Patinage de vitesse
16h30–17h42 :
1000m (F)

18 février 2022

Seulement quatre médailles d’or seront décernées aujourd’hui, ce qui ne veut pas dire que les sports en action seront moins passionnants à suivre.

Et pour cause, il y a un certain nombre d’épreuves non-médaillées à ne manquer sous aucun prétexte en ce jour. En voici trois que nous avons sorti du lot :

Curling - Le Canada en quête de rédemption

En 2018, le Canada n’avait pas réussi à remporter la moindre médaille par équipe en curling pour la toute première fois de son histoire, étant dans l’incapacité de monter sur les podiums masculin et féminin - il a tout de même remporté l’or en double mixte.

Jennifer Jones espère changer cela. Largement considérée comme la meilleure curleuse de tous les temps, Jones, qui ne faisait pas partie de l’équipe sacrée à Sotchi 2014, portera à nouveau haut les couleurs de la feuille d’érable aux Jeux Olympiques.

Tout le monde s’attend à ce qu’elle mène le Canada jusqu’aux demi-finales du tournoi féminin (20h05-23h00), après que Rachel Homan ait terminé avec un bilan négatif et n’ait pas réussi à se hisser dans le dernier carré en 2018.

Ces demi-finales se disputeront après la petite finale masculine, qui se tiendra dans l’après-midi.

Patinage artistique - Sui et Han, fêtés par le public local

Sur les quatre disciplines que comptent le patinage artistique aux Jeux, le patinage en couple ne clôt que rarement la compétition.

C’est pourtant ce qu’il fera à Pékin, avec le programme court en couple prévu aujourd’hui (18h38-21h43), en raison, principalement, de la présence des favoris du pays hôte et de son public : les doubles champions du monde Sui Wenjing et Han Cong.

Après avoir remporté les deux Grands Prix auxquels ils ont participé cette année au Canada et en Italie, les médaillés d’argent de PyeongChang 2018, derrière Aljona Savchenko et Bruno Massot, feront partie des grands favoris.

Cependant, au cours des quatre dernières années, la concurrence s’est renforcée, notamment chez les couples représentant le ROC. Mais il ne fait aucun doute que Sui et Han recevront les applaudissements les plus nourris de la part du public.

Hockey sur glace - Le dernier carré entre sur la glace

Le tournoi masculin de hockey sur glace atteint son climax avec les demi-finales (12h10-14h25 ; 21h10-23h25). Avec une défaite, chaque équipe risque de repartir de Pékin sans la moindre médaille, alors qu’en cas de succès, elle leur serait assurée.

En fonction de l’issue du tour préliminaire, nous pourrions assister à un duel entre les États-Unis ou le Canada et le ROC - ou même un duel des titans entre Américains et Canadiens si l’une de ces équipes se montrent plus faibles qu’attendu lors du premier tour.

Quelque soit le résulta du tirage au sort, attendez-vous à ce que toutes ces équipes se battent pour une place en finale.

LIRE AUSSI - Parlez-vous le hockey sur glace ?

Épreuves à médailles

Biathlon
17h00–17h45 :
15km mass start (H)

Curling
14h05–17h00 :
Petite finale (H)

Ski acrobatique
09h30–10h49 :
Finale freeski halfpipe (F) ; 14h45–16h10 : Huitièmes, quarts, demi-finales, petite finale et grande finale ski cross (H)

Patinage de vitesse
16h30–17h40 :
1000m (H)

19 février 2022

Neuf épreuves (ainsi que deux médailles de bronze supplémentaires) seront décidées lors de l’avant-dernier jour de Beijing 2022, dont la traditionnelle mass start masculine de 50km en ski de fond (14h00) qui, comme en 2018, a été intervertie avec l’épreuve féminine lors du dernier jour.

Le programme de ski alpin se termine avec la seconde manche de l’épreuve parallèle en équipe mixte (11h00), alors qu’il y aura également la petite finale du tournoi de hockey sur glace masculin (21h10).

LIRE AUSSI - Tout ce que vous devez savoir sur le slalom parallèle par équipes mixtes à Beijing 2022

Vous ne savez pas encore quoi suivre ? Voici nos choix :

Ski de fond - Les spécialistes masculins de la distance prêts à briller

Représentant du ROC et vainqueur de la distance et du classement général de la Coupe du monde 2020/21, Alexander Bolshunov est le grand favori de la course masculine du 50 km libre (14h00).

Le champion du Tour de Ski 2021 avait décroché l’argent de cette même épreuve sur 50 km à PyeongChang, réalisé selon la méthode classique.

Il a également remporté l’argent des Championnats du monde 2021 (classique) derrière le Norvégien Emil Iversen et devant Simen Hegstad Krüger, qui seront sans aucun doute les plus sérieux concurrents de Bolshunov.

Patinage artistique - Sui/Han en or à domicile ?

La compétition de patinage artistique s’achève enfin avec le patinage libre en couple (19h08).

Alors qu’ils compteront vraisemblablement sur le soutien d’un public enthousiaste, Sui et Han seront-ils capables de réaliser un programme libre de qualité pour leur permettre de terminer devant les prétendants du ROC ?

Sauf surprise, la lutte pour les médailles s’annonce intense et équilibrée entre Sui et Han et les trois duos du ROC présents à Pékin.

Épreuves à médailles

Ski alpin
11h00–12h54 :
Huitièmes, Quarts, Demi-finales, Petite finale et Grande finale de l'épreuve parallèle en équipe mixte

Bobsleigh
21h30–22h15 :
Série 4 Bob à 2 (F)

Biathlon
17h00–17h45 :
Mass start 12.5km (F)

Ski de fond
14h00–16h45 :
Mass start libre 50km (H)

Curling
14h05–17h00 :
Finale (H) ; 20h05–23h00 : Petite finale (F)

Ski acrobatique
09h30–10h49 :
Finale freeski halfpipe (H)

Patinage artistique
19h00–21h53 :
Patinage libre en couple

Hockey sur Glace
21h10–23h25 :
Petite finale (H)

Patinage de vitesse
16h30–16h45 :
Finale mass start (H) ; 17h00–17h15 : Finale mass start (F)

20 février 2022

Les quatre dernières médailles seront décernées lors du dernier jour des Jeux, avant que ne prenne place la cérémonie de clôture durant la soirée.

Dans l’après-midi, les patineurs artistiques feront une dernière sortie sur la glace avec le gala d’exhibition (12h00-14h30). Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre pour les quatre finales de la journée :

Bobsleigh - La domination allemande à quatre se poursuit ?

Les bobeurs allemands ont remporté cinq des sept dernières courses à quatre hommes des Jeux olympiques, soit depuis Lillehammer 1994. Les deux seules exceptions ont été les États-Unis en 2010 et la Lettonie en 2014.

Rien ne semble indiquer que cette domination va s’arrêter, puisque l’Allemagne a également prolongé sa suprématie dans l’épreuve de bob à 4 lors des courses de la Coupe du monde depuis PyeongChang 2018.

L’homme à suivre reste Francesco Friedrich, double champion olympique à PyeongChang qui compte également la bagatelle de 13 médailles d’or aux Championnats du monde.

Ski de fond - Qui succèdera à Marit Bjørgen ?

Marit Bjørgen, légende norvégienne du ski de fond, a remporté la course classique sur 30km à PyeongChang, pour la dernière de ses huit médailles d’or olympique avant son départ à la retraite.

Par ricochet, nous avons la certitude qu’une nouvelle championne sera titrée. Comme l’Américaine Jessie Diggins ?

Elle est l’actuelle championne en titre de la Coupe du monde de distance, mais elle devra faire face à la forte concurrence de la Norvégienne Therese Johaug, championne du monde en titre et médaillée d’or en relais à Vancouver 2010, et d’Heidi Weng.

Curling - Jones peut-elle prolonger son conte de fées ?

Huit ans après avoir remporté l’or de Sotchi 2014, Jennifer Jones sera-t-elle de nouveau en finale du curling avec son équipe pour compléter son conte de fées ?

Un exploit qui serait vu comme une rédemption pour le curling canadien après la déception de PyeongChang.

La Suédoise Anna Hasselborg, championne en titre, aura également son mot à dire, tout comme la Grande-Bretagne d’Eve Muirhead.

Hockey sur glace - Encore un titre pour le ROC ou le Canada reprendra-t-il l’or ?

Le moment fort de cette dernière journée est la finale du tournoi de hockey sur glace masculin. Si le plan se déroule à la perfection pour le Canada, il pourrait avoir une équipe en finale du curling féminin et une autre en hockey sur glace masculin.

Un duel entre le Canada et les États-Unis serait, bien entendu, vu comme une finale de rêve, comme ce fut déjà le cas à Vancouver 2010, mais l’équipe du ROC aura son mot à dire.

Même sans la présence des joueurs NHL, ce match est l’une des plus grandes attractions des Jeux et devrait le rester pour longtemps.

Épreuves médaillées

Bobsleigh
11h20–12h10 :
Série 4 bob à 4 (H)

Ski de fond
14h30–16h30 :
Mass start libre 30km (F)

Curling
09h05–12h00 :
Finale (F)

Hockey sur glace
12h10–14h25 :
Finale (H)

20h00–22h00 : Cérémonie de clôture

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité