Sports olympiques d'hiver : Les résultats du dimanche 12 décembre

Alexis Pinturault, Anaïs Chevalier-Bouchet et Fillon Maillet figuraient parmi les stars en compétition aujourd’hui, dimanche 12 décembre, avec des Coupes du monde aux quatre coins de la planète. Revivez l’action du jour sur Olympics.com alors que les prochains Jeux Olympiques d’hiver arrivent à grands pas. Beijing 2022 débute le 4 février 2022.

Par Clémence Roult
Photo de 2019 Getty Images

Alexis Pinturault, Anaïs Chevalier-Bouchet et Quentin Fillon Maillet sont en compétition ce dimanche (12 décembre) alors que la saison d’hiver continue avec le slalom, le biathlon, le ski cross, les bosses, le bobsleigh et le ski de fond.

Ne ratez aucun moment des Coupes du monde du jour avec les athlètes en quête de leur qualification olympique pour Beijing 2022.

Revivez également l'action du samedi 11 décembre avec le film de la journée

Ski alpin, Val d'Isère : Clément Noël en patron sur le slalom

Il n'y avait pas meilleure façon de débuter la saison pour le Français Clément Noël qui a remporté cette Coupe du monde de slalom à domicile. Il avait déjà réalisé le meilleur temps de la première manche, ce qui lui a permis de prendre la tête du classement avec un temps cumulé de 1 min 30 s 52.

Lire le compte rendu détaillé du slalom à Val d'Isère

Si le slalom géant avait souri à Alexis Pinturault hier, avec une deuxième place décrochée derrière le Suisse Marco Odermatt, le vice-champion olympique de combiné à PyeongChang 2018 a bloqué ce matin lors de la première manche du slalom. Le Français ne s'est pas qualifié pour la deuxième manche. « Je me suis fait prendre légèrement par l’arrière et cela m’a déstabilisé pour l’enchaînement des doubles sur la fin de parcours. Forcément je perds beaucoup de temps. Il va falloir rebondir, cela fait partie du sport », a-t-il déclaré au micro de L’Équipe.

À LIRE - Tout savoir sur la Coupe du monde de ski alpin à Val d'Isère

Désillusion aussi pour Victor Muffat-Jeandet, qui pointait à la 6e place à 0,53 seconde de Noël. Il a été disqualifié après avoir enfourché un piquet sur la fin du slalom. « J’ai senti quelque chose de bizarre effectivement. Je m’attendais à avoir une réclamation. C’est un crève-cœur, mais c’est la règle », a réagit Muffat-Jeandet après l’annonce de sa disqualification.

LIRE AUSSI - Quelles sont les différences entre les disciplines olympiques de ski alpin ?

Biathlon, Hochfilzen : les Bleus deuxième du relais, Roieseland s'impose en poursuite dames

Pour cette dernière journée de Coupe du monde de biathlon à Hochfilzen, en Autriche, deux épreuves étaient au programme : le relais 4 x 7,5 km masculin et le 10 km poursuite féminin.

Après le doublé, or et argent, des Français Quentin Fillon Maillet et Émilien Jacquelin et la quatrième place de Simon Desthieux lors de la poursuite masculine hier, les espoirs étaient grands côté français. Et ils n'ont pas déçu.

Les Bleus se sont une nouvelle fois offert la deuxième place sur le podium du relais masculin, à 21 secondes derrière la Norvège, impériale en 1 h 14 s 34,8. La Fédération de biathlon russe a pris la troisième place à 47 s 3 de la Norvège.

Lire le compte rendu détaillé du relais masculin, à Hochfilzen.

En 10 km poursuite dames, la grande surprise est venue de la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland. Pourtant 3e au départ à plus de 50 secondes de la biélorusse Hanna Sola, première biathète à être partie lors de cette poursuite, a refait son retard pour s'imposer en 30 min 04 s. Sola est arrivée deuxième à quatre petites secondes de la vice-championne olympique en titre de sprint. La Suédoise Elvira Oedberg est montée sur la troisième marche du podium à 23 secondes de Roeiseland.

Petite déception côté français. Justine Braisaz-Bouchet, qui était arrivée deuxième du sprint, est passé à côté de sa poursuite. Pourtant la plus rapide sur les ski, elle a fait trois erreurs dès son premier tir couché. Déstabilisée, elle a terminé sa course avec sept fautes sur le pas de tir et s'est classée 14e. Anaïs Chevalier-Bouchet, partie dernière de la poursuite, est passée de la 60e à la 22e place. Une belle remontée qui ne suffit pas à satisfaire la médaillée de bronze en relais de PyeongChang, qui s'est exprimée au micro de L'Équipe après course : « Aujourd’hui je n’avais pas grand chose à perdre, donc j’ai un peu lâché les chevaux. Tout compte fait, cela fait une belle course. Un top 25, bon... je ne pouvais pas faire beaucoup mieux aujourd'hui. »

« J’ai besoin de décompresser et de ne pas penser au biathlon pendant deux jours, avant le Grand Bornand. »

LIRE AUSSI - Biathlon : Braisaz-Bouchet deuxième sur le sprint à Hochfilzen, Hanna Sola impériale

Bosses parallèles, Idre Fjall (SWE) : première victoire de la saison pour Perrine Laffont

La Coupe du monde de ski de bosses continuait à Idre Fjall, en Suède. Hier, les Français Perrine Laffont et Ben Cavet sont montés sur le podium en prenant respectivement la deuxième place chez les femmes et la troisième place chez les hommes.

Revivre la journée en or de Perrine Laffont

Ce dimanche, ils étaient au départ des bosses parallèles, une descente qui s'effectue en duel. Cette épreuve, bien que non présente aux Jeux Olympiques de Beijing 2022, a déjà souri par deux fois à Laffont qui détient deux titres Mondiaux de la discipline en 2017 et 2019.

Et la championne olympique en titre de bosses n'a pas boudé son plaisir, en montant sur la plus haute marche du podium cet après-midi, devant la Japonaise YANAGIMOTO Rino et l'Australienne Jakara Anthony. C'est la première victoire de Perrine Laffont depuis le début de la saison 2021/22. Elle s'était classée 4e lors de la première étape à Ruka, en Finlande, le 4 décembre avant de prendre la deuxième place hier en Suède.

Son coéquipier Ben Cavet n'a pas autant brillé mais s'est tout de même classé 10e des bosses parallèles chez les hommes. Le vainqueur de la journée côté masculin n'est autre que le Canadien Mikaël Kingsbury, sextuple champion du monde et champion olympique en titre de bosses. le Japonais HORISHIMA Ikuma et le Suédois Ludvig Fjallstrom complètent ce podium.

LIRE AUSSI - Ski de bosses, Idre Fjall (SWE) : le podium pour Perrine Laffont et Benjamin Cavet

Ski cross, Val Thorens : Terence Tchiknavorian de nouveau sur le podium

Le Français Terence Tchiknavorian avait déjà brillé hier avec son coéquipier Bastien Midol lors de la Coupe du monde de ski cross à Vol Thorens. Malgré de grosses chutes de neige durant toute la compétition, les deux skieurs se sont emparés de l'or et de l'argent respectivement.

Aujourd'hui encore, Terence Tchiknavorian s'est invité sur le podium de cette deuxième étape, toujours à Val Thorens, mais reportée à cause du brouillard et de la neige qui s'était abattu sur les pistes. Ce dimanche, il s'est classé deuxième, derrière le Suisse Alex Fiva et devant l'Italien Simone Deromedis. Pourtant, lors de la demi-finale, l'Américain Tyler Wallasch a entraîné Tchiknavorian dans sa chute dans le dernier virage avant la ligne d'arrivée. Le Français s'est relevé plus vite que Wallasch et a réussi à franchir la ligne d'arrivée en deuxième position pour accéder à la finale. À noter également la belle 6e place du Français François Place.

Côté dames, c'est la Suédoise Sandra Naelsund qui s'est imposée devant la Suissesse Fanny Smith et la Canadienne Marielle Thompson.

À LIRE - Coupe du monde de ski cross, Val Thorens : les Français en réussite

Ski alpin St. Moritz : Federica Brignone remporte le super-G, Shiffrin troisième

Le vent soufflait fort sur la piste de St. Moritz, en Suisse, pour la Coupe du monde de super-G dames. Des conditions difficiles qui ont retardé le départ de l'événement et qui ont aussi causé de soucis aux meilleures skieuses du monde, à l'image de la Suissesse Lara Gut-Behrami, double championne du monde 2021 en super-G et slalom géant, qui a chuté et traversé les deux barrières de sécurité. Rien de grave au final pour la locale de l'épreuve qui est descendue sous les applaudissements de son public.

L'Italienne Federica Brignone a trouvé la solution pour s'imposer en 57 s 81, devant sa compatrioteElena Curtoni en 57 s 92. L'Américaine Mikaela Shiffrin, double championne olympique, est montée sur la troisième marche du podium avec un temps de 58 s 24.

Avec cette 17e victoire en Coupe du monde, Brignone est devenue la skieuse alpine italienne la plus décorée de l'histoire.

LIRE AUSSI - Mikaela Shiffrin commence la saison en s'imposant à Sölden

Coupe du monde ski de fond à Davos, en Suisse : La Norvège en force sur le 15 km libre

Le ski de fond était à l'honneur également ce dimanche 12 décembre, lors de l'étape de Coupe du monde à Davos, en Suisse. Après la troisième place de Richard Jouve en sprint hier, son deuxième podium de la saison, les skieurs français étaient au départ du 15 km libre.

Les Norvégiens ont été dominants lors de cette course, avec pas moins de cinq athlètes dans le top 6. Simen Hegstad Krueger a remporté la course en 32 min 20, suivi par son compatriote Johannes Hoesflot Klaebo en 32 min 43 s. Sergey Ustiugov, le skieur de la Fédération russe de ski, a pris la troisième place en 32 min 47 s.

Deux Français terminent dans le top 10 de cette course. Maurice Manificat et Hugo Lapalus sont arrivés respectivement en 6e et 10e position.

LIRE AUSSI - Les différents styles et épreuves du ski de fond

Bobsleigh, Winterberg (GER) : Triplé allemand en bob à deux féminin

Les bobeuses allemandes ont été intraitables à domicile lors de l'étape de Coupe du monde de bobsleigh féminin à Winterberg. les binômes Notle/Levi, Jamanka/Burghardt et Kalicki/Fiebig ont pris les trois premières places de la compétition, couvrant le podium de cette Coupe du monde de drapeaux allemands.

Les Canadiennes Christine De Bruin et Kristen Bujnowski sont au pied du podium, à 0,40 seconde des premières, mais devant la légende canadienne de la discipline, nouvellement naturalisée Américaine, Kaillie Humprhies et Sylvia Hoffman.

Les Françaises Margot Boch et Talia Solitude sont arrivées 13e de cette étape de Coupe du monde.

LIRE AUSSI - Boch/Sénéchal : les premières bobeuses françaises aux Jeux Olympiques ?

En bob à quatre masculin, ce sont également les Allemands qui se sont imposés avec Francesco Friedrich, Alexander Schueller, Candy Bauer et Thorsten Margis en 1 min 49 s 38. Le quatuor britannique Hall/Gleeson/Cackett/Lawrence, a pris la deuxième place, 0,30 seconde derrière les Allemands. Les Autrichiens Maier/Stepan/Huber/Sammer complètent se podium à 0,06 seconde des Britanniques.

La Coupe du monde de luge en direct sur Olympic Channel

Olympic Channel vous propose de suivre en direct vidéo l’étape de Coupe du monde de luge à Altenberg, en Allemagne. Cliquez sur la vidéo ci-dessous.

Tous les résultats du samedi 11 décembre 2021

L'action continue ce dimanche 12 décembre avec encore une fois des épreuves de Coupe du monde un peu partout sur le globe. Les meilleurs athlètes du monde auront de nouvelles opportunités de briller dans leur discipline respective pour tenter de remporter leur précieux sésame pour les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Hier déjà, de nombreux athlètes se sont illustrés à l'image des biathlètes Quentin Fillon Maillet et Émilien Jacquelin, qui ont pris l'or et l'argent en poursuite masculine, à Hochfilzen, en Autriche. le relais féminin s'est classé troisième du 4 x 6 km.

Le ski alpin était à l'honneur à Val d'Isère, et duel Marco Odermatt et Alexis Pinturault n'a pas déçu. C'est finalement le Suisse Odermatt qui s'est imposé sur le slalom géant, 0,27 seconde devant le Français Pinturault qui a déclaré au micro de L'Équipe : « Je fais deux belles manches, Marco a été meilleur. Il a fait un super haut de parcours. Derrière, il coince un peu sur le bas, mais il conserve son avance. Donc chapeau à lui. Je pense qu'on a tout donné. »

À LIRE - Slalom géant de ski alpin, Val d’Isère : Odermatt en chef, Pinturault son second

Perrine Laffont était également en lice hier, tout comme son partenaire d'entraînement Ben Cavet. Les deux spécialistes du ski de bosses étaient à Idre Fjall, en Suède. Pour la première fois de la saison, la championne olympique en titre, est montée sur le podium de Coupe du monde. Avec un score de 84,63 points, elle a battue l’Australienne Jakara Anthony. Seule la Japonaise Anri Kawamura a fait mieux avec 85,99 points. Ben Cavet s'est classé troisième dans la compétition masculine.

À LIRE - Ski de bosses, Idre Fjall (SWE) : le podium pour Perrine Laffont et Benjamin Cavet

Les Français Terence Tchiknavorian et Bastien Midol ont brillé en ski cross à Vol Thorens. Malgré de grosses chutes de neige durant toute la compétition, les deux skieurs se sont emparés de l'or et de l'argent respectivement.

À LIRE - Coupe du monde de ski cross, Val Thorens : les Français en réussite

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité