Plus de 125 ans
de sites olympiques :
utilisation après les Jeux

Les sites olympiques sont un excellent moyen d'améliorer la vie des habitants des villes et régions hôtes.

Ils peuvent multiplier les possibilités offertes de pratiquer une activité physique et sportive, créer des emplois et contribuer à la revitalisation des villes et des régions.

Le rapport "Plus de 125 ans de sites olympiques : utilisation après les Jeux" (en anglais uniquement) est le tout premier document recensant officiellement l'utilisation post-olympique des sites utilisés à l'occasion des Jeux. Nous avons passé en revue 817 sites olympiques permanents utilisés lors de 51 éditions des Jeux de l'ère moderne, d'Athènes 1896 à PyeongChang 2018. Selon les données recueillies, 92 % des sites permanents utilisés pour les Jeux Olympiques au 21siècle et 85 % de toutes les infrastructures permanentes sont toujours en service aujourd'hui. Seules 35 installations – soit 4 % de l'ensemble des 817 sites permanents – sont fermées, hors service ou abandonnées.

À l'avenir, nous entendons nous adapter aux circonstances et relever les grands défis mondiaux. L' Agenda olympique 2020 offre une plus grande souplesse à cet égard, tout en mettant davantage l'accent sur la durabilité. Les villes hôtes doivent adapter leur projet olympique à leurs plans de développement à long terme, en ayant recours autant que faire se peut aux sites existants et en ne construisant de nouvelles installations que lorsqu'il existe un besoin avéré à long terme.

Lire le communiqué de presse

La synthèse

La synthèse (en anglais uniquement) qui accompagne le rapport présente les principales conclusions de l'analyse menée, les principes sur lesquels elle s'est appuyée ainsi que des études de cas, tout en faisant le lien entre le passé et l'avenir.

Télécharger

Le rapport complet

Le rapport complet (en anglais uniquement) passe en revue l'utilisation post-olympique des sites de chaque édition des Jeux Olympiques d'Athènes 1896 à PyeongChang 2018. Il comprend des informations sur la catégorisation des infrastructures et l'utilisation actuelle (avant la pandémie de COVID-19) de toutes les installations qui ont accueilli des épreuves avec remise de médailles, les cérémonies d'ouverture et de clôture ainsi que les villages olympiques.

Télécharger

Regardez

back to top