Les parties prenantes du Mouvement olympique fournissent un soutien et des efforts de coopération supplémentaires à la communauté olympique ukrainienne

13 avr. 2022
Actualités du CIO

Dès que l'armée russe a envahi l'Ukraine le 24 février dernier, les offres de solidarité du Mouvement olympique ont afflué en grand nombre et cette réponse massive se poursuit alors que la guerre entre dans sa huitième semaine.

WTT - Margaryta Pesotska (Ukraine) competing in the World Table Tennis Star Contender Doha 2022 event.

Le Comité International Olympique (CIO) a créé un fonds de solidarité qui a été alimenté à hauteur d’1 million de dollars (USD) par la Solidarité Olympique du CIO et de 0,5 millions d’USD par les Comités Olympiques Européens. Avec les dons reçus des parties prenantes du Mouvement olympique, ce fonds s'élève désormais à plus de 2 millions d’USD.

Ces efforts sont coordonnés par un groupe de travail créé par le CIO et dirigé par le champion olympique Sergii Bubka, président du Comité National Olympique (CNO) d'Ukraine et membre du CIO.

Indépendamment du fonds de solidarité du CIO, mais en étroite collaboration avec le groupe de travail, de nombreux membres de la famille olympique déploient actuellement d'énormes efforts pour soutenir la communauté olympique ukrainienne de manière bilatérale.

Ces efforts ne prennent pas seulement la forme d'une aide financière, mais aussi d'un soutien logistique, en garantissant aux athlètes qu'ils peuvent continuer à participer aux compétitions grâce notamment à des subventions de voyage, ainsi qu’à la mise à disposition d’installations d’entraînement et d’hébergement, mais aussi d’équipements et d’uniformes.

Voici quelques exemples qui illustrent le travail actuellement accompli pour apporter un soutien indispensable en cette période. Ils viennent s'ajouter aux dernières initiatives prises à cet égard.

Fédération internationale de tennis de table (ITTF)

Depuis le début de la guerre, tout le groupe ITTF s'est mobilisé pour soutenir la communauté du tennis de table ukrainien, sous la direction de la Fondation ITTF. Celle-ci a activé le Fonds de secours d'urgence pour aider les personnes touchées par l'épreuve qu'elles vivent actuellement en Ukraine. Plusieurs associations membres ont offert un soutien financier pour accueillir des réfugiés et leur donner accès à des installations d'entraînement.

Grâce au soutien de la Fondation ITTF, quatre joueurs ukrainiens ont participé au World Table Tennis Star Contender Doha 2022.

La Fédération a également lancé une campagne de collecte de fonds et a nommé la joueuse espagnole Galia Dvorak comme ambassadrice de bonne volonté pour faciliter la communication avec les joueurs et l'ensemble de la communauté ukrainienne de tennis de table.


Comité National Olympique de Slovénie

Le CNO slovène travaille en étroite collaboration avec le Bureau national pour les réfugiés et les migrants, et joue un rôle de coordination pour les réfugiés ukrainiens en trouvant et en offrant des possibilités d'entraînement et de compétition en Slovénie.

Par ailleurs, le CNO prépare un projet visant à inclure des enfants réfugiés dans des programmes jeunesse des clubs sportifs locaux. Il compte également apporter sa contribution en fournissant des équipements sportifs spéciaux, des accessoires domestiques de base, des fournitures scolaires et de la nourriture.

Comité Olympique Suisse

Le CNO suisse travaille en collaboration avec plusieurs fédérations nationales afin de soutenir les athlètes ukrainiens dès leur arrivée en Suisse en répondant à leurs besoins en matière d'hébergement et d'assistance humanitaire, tout cela dans le but de leur permettre de maintenir un programme entraînement régulier en Suisse.

En coopération avec l'Office fédéral du sport, la Fédération nationale de cyclisme (Swiss Cycling) a facilité l'arrivée en Suisse d'un groupe de 27 cyclistes ukrainiens. Les 13 cyclistes sur piste et 14 vététistes s'entraînent au centre national d'entraînement de haute performance de Macolin, dans le canton de Berne. Swiss Cycling a également lancé une plateforme de collecte de fonds, BeCycling, afin de récolter des dons pour les cyclistes.

Par ailleurs, la Fédération suisse de hockey sur glace, ses partenaires et la Fédération ukrainienne de hockey sur glace ont fait venir en Suisse 23 hockeyeurs et leurs proches. L'équipe est basée à l'école Talent-Campus Bodensee à Kreuzlingen, en Thurgovie.

Parmi les autres initiatives, citons :

  • Quarante Ukrainiens d'un club de natation de Kiev ont été accueillis pour s'entraîner à la natation et au water-polo au club Carouge Natation de Genève.
  • Un patineur artistique ukrainien a rejoint les séances d'entraînement du patineur artistique suisse Stéphane Lambiel et du Team Champéry basé en Valais.
  • Onze jeunes nageurs d'un club de natation avec palmes ukrainien sont accueillis au Tessin par un club suisse similaire.

World Rowing et Fédération internationale de canoë

En coopération avec la Fédération internationale de canoë (ICF), World Rowing a contribué à la relocalisation des équipes ukrainiennes de para-aviron et de canoë-kayak à Paris, en France. Les équipes sont logées à Paris et bénéficient d'une pension complète au centre d'entraînement. La fourniture de l'équipement a également été coordonnée à leur arrivée.

Cela a été possible grâce à une campagne de collecte de fonds lancée par World Rowing auprès de l'ensemble de la communauté internationale de l'aviron, ses fédérations membres, ses parties prenantes, ses partenaires et ses fournisseurs, afin de soutenir les rameurs ukrainiens et leurs familles.

World Rowing est en contact régulier avec la Fédération ukrainienne d'aviron ainsi qu'avec un certain nombre de fédérations membres qui fournissent une aide pour l'attribution du soutien. En premier lieu, les fonds serviront à répondre aux besoins fondamentaux tels que la nourriture, le logement et les vêtements.

Les dons financiers apportés à la collecte de fonds mise en place par l'ICF ont contribué à payer les vols de plus de 100 athlètes qui participaient à un camp d'entraînement en Turquie. Les athlètes et leurs entraîneurs sont à présent dans des centres d'entraînement qui ont été mis à leur disposition à travers toute l'Europe par les fédérations nationales de canoë.

Ces fédérations offrent généreusement l'hébergement et les repas, ainsi que l'accès aux installations d'entraînement. Plusieurs offres ont également été faites pour reloger près de 30 athlètes de para-canoë qui se trouvaient en Turquie au moment de l'invasion.


Union internationale de biathlon (IBU)

Le comité exécutif de l'Union internationale de biathlon (IBU) a annoncé qu'il s'était associé aux fédérations nationales d'Allemagne, d'Autriche, de France, d'Italie, de Norvège, de Suède, de République tchèque et de Suisse pour apporter son soutien à la communauté ukrainienne du biathlon.

L'IBU travaillera avec ces huit fédérations nationales afin d'accueillir des camps d'entraînement pour les athlètes et les équipes ukrainiennes de toutes catégories dès qu'il leur sera possible de se déplacer hors du pays.

Ces camps fourniront également l'équipement de biathlon. L'IBU et les fédérations nationales feront appel à leurs réseaux et fournisseurs existants pour obtenir du matériel à un coût minime voire nul. Par ailleurs, l'IBU fera un don de 250 000 euros au projet.

Dans l'intervalle, l'IBU a mis en place une campagne de collecte de fonds et de dons et a formé l'équipe "Biathlon For Ukraine" sur l'application Active Giving.

Ces deux campagnes de collecte de fonds ont permis de récolter un total de 44 350 euros, qui ont été égalés par l'IBU. Les recettes de ces campagnes ont été versées à la Croix-Rouge autrichienne et à une fondation locale appelée"Health of the Ukrainian people".


Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM)

L'UIPM a financé l'équipement sportif et les uniformes de l'équipe ukrainienne junior, laquelle compte plus de 20 athlètes. Elle a également pris en charge les frais de voyage des athlètes ukrainiens pour participer à la Coupe du monde 2022 de pentathlon moderne au Caire, Égypte, et travaille avec les organisateurs des principaux événements UIPM pour couvrir les frais d'hébergement des équipes ukrainiennes lors des compétitions de cette saison.

En outre, l'UIPM a lancé une campagne de collecte de fonds pour venir en aide aux athlètes touchés et à leur entourage, campagne à laquelle elle contribuera.

Autre exemple de solidarité au sein du Mouvement olympique, l'équipe nationale ukrainienne de pentathlon moderne est actuellement accueillie par la Fédération polonaise de pentathlon moderne dans un centre sportif à Drzonków - Zielona Góra. Cette dernière prend en charge les coûts pour les athlètes juniors et seniors, ainsi que pour leurs entraîneurs.

Dans le même centre, 33 autres jeunes athlètes sont soutenus en tant que réfugiés par les gouvernements locaux et nationaux. 

Les fonds recueillis par la campagne de l'UIPM seront utilisés pour aider la fédération polonaise à couvrir les frais d'hébergement, de repas et d'entraînement de l'équipe nationale ukrainienne.


World Athletics

World Athletics, en collaboration avec la Fondation internationale d'athlétisme (IAF) et les membres de la Diamond League Association, a lancé un fonds pour l'Ukraine afin de soutenir les athlètes professionnels touchés par le conflit.

Ce fonds, actuellement doté d'un budget de 190 000 USD, vise à garantir que les athlètes d'élite ukrainiens et leur personnel d'encadrement puissent continuer à s'entraîner, à se qualifier et à participer aux championnats du monde.

La Diamond League a déjà fait don de 30 000 USD directement à la Fédération ukrainienne d'athlétisme et de nombreux organisateurs de meetings fourniront une aide supplémentaire pour le voyage et l'hébergement aux athlètes souhaitant participer à leurs compétitions.

Une centaine d'athlètes ukrainiens devraient avoir besoin d'un soutien financier cette année.

Actualités liées
Prev
Next
  • Actualités du CIO

    Plus de deux millions de dollars déjà alloués au fonds de solidarité destiné à la communauté olympique ukrainienne

  • Actualités du CIO

    Le Mouvement olympique continue d'aider les athlètes et les équipes d’Ukraine

  • Actualités du CIO

    Le Mouvement olympique se mobilise pour soutenir le sport ukrainien

  • Actualités du CIO

    Sergii Bubka : "Nous espérons pouvoir aider le plus grand nombre possible d'athlètes et de citoyens ukrainiens"

  • Actualités du CIO

    Un premier montant de 200 000 USD débloqué pour soutenir la communauté olympique ukrainienne

back to top