Le président du CIO en déplacement aux Championnats du monde de natation à Budapest

Présent lors de l'ouverture des Championnats du monde de natation organisés à Budapest le week-end dernier, le président du CIO, Thomas Bach, a pris la parole lors du Congrès extraordinaire de la Fédération Internationale de Natation (FINA). Félicitant la FINA pour les dernières réformes votées concernant la représentation des athlètes, l'indépendance de son programme de lutte contre le dopage, l'égalité des genres et la bonne gouvernance, le président du CIO a mis l'accent sur le besoin constant d'adaptation.

IOC/Greg Martin

Ainsi que Thomas Bach l'a déclaré : "Ce qui était vrai lorsque nous avons lancé l'Agenda olympique 2020 l'est encore aujourd'hui, alors que nous nous attelons à la mise en œuvre de l'Agenda olympique 2020+5. L'adage 'changer ou être changé' est toujours d'actualité. Si le monde du sport ne change pas, si nous ne nous adaptons pas à cette nouvelle vie – celle de l'après-pandémie et, espérons-le bientôt, celle de l'après-guerre en Europe et ailleurs dans le monde ­– si nous ne prenons pas les bonnes décisions maintenant, si nous ne sommes pas proactifs, alors le sport, tous les sports perdront une grande partie de leur raison d'être dans la société. Nous devons y voir un encouragement à l'action. Nous devons y voir une opportunité, comme avec chaque crise."

IOC President Thomas Bach attends the FINA Congress in Budapest during the FINA World Championships CIO/Greg Martin

Le président du CIO a invité la FINA à adhérer à l'accord-cadre "Le sport au service de l'action climatique", dont sont déjà signataires 300 organisations sportives. Cette initiative a été lancée par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), en partenariat avec le CIO. Elle entend aider la communauté sportive à lutter contre les changements climatiques à travers l'adoption de mesures concrètes et la conclusion de partenariats, tout en appliquant des normes reconnues pour quantifier, réduire et déclarer les émissions de gaz à effet de serre dans le droit fil de l'Accord de Paris.

IOC President Thomas Bach has a meeting with the President of Hungary Mrs Katalin Novák CIO/Greg Martin

Les Championnats du monde de natation organisés à Budapest ont été ouverts par la présidente hongroise nouvellement élue, Katalin Novak, qui a reçu Thomas Bach au palais présidentiel avant la cérémonie d'ouverture. Tous deux ont discuté de divers sujets, dont le développement du sport dans les établissements scolaires et au plus haut niveau en Hongrie. Le président du CIO était accompagné des membres du CIO en Hongrie, Pál Schmitt et Daniel Gyurta, ainsi que du président du Comité National Olympique hongrois, Zsolt Gyulay.

IOC President Thomas Bach meets with Hungarian Prime Minister Viktor Orban CIO/Greg Martin

Durant son déplacement de trois jours à Budapest, Thomas Bach a également rencontré le premier ministre hongrois, Viktor Orbán, qu'il a félicité pour le formidable développement du sport dans son pays. La Hongrie a en effet accueilli récemment, et accueillera encore dans les années à venir, de nombreux championnats internationaux. Les deux hommes ont également évoqué la situation géopolitique.

Après avoir assisté aux compétitions, le président du CIO a tenu à féliciter le comité d'organisation pour son remarquable travail, car ce n'est qu'en février que les Hongrois ont repris l'organisation de ces championnats. Forts de l'expérience acquise en 2017, lorsque Budapest avait déjà accueilli les Championnats du monde de natation de la FINA, les organisateurs hongrois sont parvenus à mettre sur pied l'événement dans un très court laps de temps.

"La Hongrie n'a pas seulement connu le succès aux Jeux Olympiques avec ses athlètes, elle a également prouvé qu'elle savait organiser des compétitions. Au cours des deux dernières années, elle a accueilli un nombre incalculable de championnats du monde, de championnats européens et de coupes du monde, qui ont tous été couronnés de succès. Sans compter les athlètes hongrois qui se distinguent sur la scène sportive et montrent ainsi l'exemple à leurs concitoyens en les encourageant à pratiquer eux-mêmes un sport. Je suis donc très heureux d'être de retour en Hongrie", a confié Thomas Bach, qui a remis les médailles de la première épreuve de natation disputée, le 400 m nage libre, à l'Australien Elijah Winnington, à l'Allemand Lukas Martens et au Brésilien Guilherme Pereira da Costa.

IOC President Thomas Bach during the Fina World Championships in Budapest CIO/Greg Martin

Le président du CIO a également rencontré plusieurs nageurs, dont les Ukrainiens Kamila Isaieva et Andrii Govorov, la Hondurienne Julimar Ávila Mancia et le Bouthanais Kinley Lhendup. Les deux athlètes ukrainiens ont évoqué leur venue à Budapest en dépit de la guerre qui fait rage en Ukraine à la suite de l'invasion de ce pays par l'armée russe. Sous l'impulsion du CIO, le Mouvement olympique apporte son aide aux athlètes ukrainiens via un fonds de solidarité qui leur permet de continuer à s'entraîner et à participer aux compétitions internationales.

Plusieurs membres du CIO étaient également présents à Budapest durant ce premier week-end des Championnats du monde, parmi lesquels le vice-président du CIO Ser Miang Ng, Khunying-Patama Leeswadtrakul, Morinari Watanabe, Spyros Capralos, Mustapha Berraf et Lord Sebastian Coe.

IOC President Thomas Bach has a meeting with Jenő Kamuti, President of CIFP CIO/Greg Martin

Pendant son séjour à Budapest, le président du CIO s'est également entretenu avec Jenö Kamuti, président du Comité International pour le Fair-Play (CIFP), des dernières propositions émanant du CIFP pour la promotion du fair-play dans le sport.

Actualités liées
Prev
Next
  • Sessions du CIO

    Thomas Bach, président du CIO : "Notre mission olympique est une mission humanitaire"

  • Actualités du CIO

    Changement climatique, solidarité, athlètes et développement du sport à l'ordre du jour de la visite du président du CIO aux CNO d'Océanie

  • Actualités du CIO

    Le président du CIO se joint aux louanges adressées à John Coates, qui quitte la présidence du Comité olympique australien

  • Président du CIO

    Le président du CIO et le ministre ukrainien des Sports rencontrent des athlètes ukrainiens et conviennent de renforcer le soutien apporté à la communauté olympique

back to top