Changement climatique, solidarité, athlètes et développement du sport à l'ordre du jour de la visite du président du CIO aux CNO d'Océanie

IOC/Greg Martin IOC/Greg Martin

Fidji

Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, s'est rendu lundi dernier aux Fidji pour participer aux célébrations des 40 ans de l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Océanie (ONOC) et à l'inauguration de son nouveau siège. Première étape de son périple : la ville de Nadi pour l'Assemblée générale de l'ONOC, où le président a fait l'éloge de la solidarité des Comités Nationaux Olympiques (CNO) d'Océanie.

"Votre solidarité a établi une nouvelle référence parmi les CNO", a déclaré le président Thomas Bach, "avec les défis que vous avez dû relever pour maintenir des activités sportives et permettre aux athlètes de continuer à s'entraîner en dépit des dures restrictions en vigueur. Vous avez dû préparer vos athlètes pour les Jeux Olympiques de Tokyo, les envoyer là-bas, et surmonter tant d'obstacles. Pour cela, je ne peux que vous adresser mes remerciements les plus sincères, vous avez toute mon admiration", a-t-il conclu.

IOC President Thomas Bach in Fiji IOC/Greg Martin

Accompagné par Robin Mitchell, membre de la commission exécutive du CIO et président de l'ONOC, tout au long de son séjour aux Fidji, Thomas Bach s'est rendu le lendemain à Suva, où il a rencontré le président fidjien, Ratu Williame Katonivere, puis le premier ministre, Frank Bainimarama. Avec les deux dirigeants, il a discuté du changement climatique, du développement du sport dans la région et du grand succès rencontré par le rugby fidjien. S'agissant du changement climatique, le président Thomas Bach les a informés de la décision du CIO d'avoir un impact positif sur le climat d'ici 2024 et de faire en sorte que les Jeux Olympiques en fassent de même d'ici 2030. Il a également pu les informer de la décision des CNO d'Océanie d'adhérer à l'accord-cadre des Nations Unies "Le sport au service de l'action climatique", lequel compte désormais plus de 300 organisations sportives signataires dans le monde.

À Suva, le président du CIO a rejoint Robin Mitchell pour l'inauguration du nouveau siège de l'ONOC, avant de s'essayer au cricket et au rugby avec des jeunes de la capitale.

Dans la soirée, les célébrations des 40 ans de l'ONOC ont battu leur plein, en présence du président du CIO, de Robin Mitchell, et du membre honoraire Kevan Gosper.

Tonga

Le lendemain, le président de l'institution olympique s'est rendu aux Tonga, un pays du Pacifique, pour témoigner de sa solidarité suite à l'éruption volcanique et au tsunami qui ont frappé l'île en janvier dernier, causant d'importants dégâts. Le président Thomas Bach était l'invité d'honneur au siège du CNO, où il a été question de l'aide à apporter pour la reconstruction des infrastructures sportives et de la fourniture de nouveaux équipements car bon nombre ont été détruits par la catastrophe. Le président a également rencontré des olympiens et assisté à des démonstrations sportives.

IOC President Thomas Bach in Tonga IOC/Greg Martin

Plus tard, dans le bureau du premier ministre Siaosi Sovaleni, la solidarité offerte par le CIO a été abordée.

"Nous sommes ici pour afficher notre solidarité envers les Tonga et leur population." Et de poursuivre : "Nous souhaitons voir sur place dans quel domaine nous pouvons apporter notre aide." Les projets déjà en cours de discussion comprennent le remplacement de l'équipement de volleyball de plage emporté par le tsunami et la rénovation d'une installation de natation en eaux libres.

Dans le même temps, le président Thomas Bach a informé le premier ministre de la décision, prise dans le cadre de l'Agenda olympique 2020, de faire en sorte que le CIO ait une contribution positive sur le climat d'ici 2024, et les Jeux Olympiques d'ici 2030.

Le président du CIO a également évoqué le difficile voyage de retour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 entrepris par l'équipe olympique, dont bon nombre des membres ne sont pas revenus sur l'île avant quatre mois, un athlète n'étant rentré qu'il y a deux semaines. C'est une histoire souvent racontée par les athlètes de toute la région.

"Ces efforts et la solidarité qui prévaut entre les CNO témoignent d'un formidable engagement en faveur des Jeux Olympiques et des valeurs olympiques", a confié le président Thomas Bach.

Îles Cook

Arrivé aux îles Cook le lendemain, Thomas Bach a été accueilli par le président du CNO, Hugh Graham. Il a également rencontré le premier ministre des îles Cook, Mark Brown. Ensemble, ils ont discuté du développement du sport sur les îles et de l'impact positif des Jeux des îles Cook pour rassembler les insulaires au plus fort de la pandémie de COVID-19. Ils ont également évoqué les propositions du CIO visant à avoir un impact positif sur le climat pour l'organisation d'ici 2024 et pour les Jeux Olympiques d'ici 2030. Auparavant, Thomas Bach avait rencontré le gouverneur général, Tom Marsters.

IOC President Thomas Bach in Cook Islands IOC/Greg Martin

Une visite des installations sportives et une rencontre avec des athlètes des îles Cook ont suivi. Le président s'est rendu au stade national et dans l'arène nationale ainsi qu'au siège du CNO, récemment rénové, qui comprend un petit musée olympique. Le CIO a accepté de participer au financement d'un centre olympique de haut niveau et de fournir des équipements. Plus tard, le président a rencontré les membres de la commission des athlètes et a discuté du renforcement de la représentation des athlètes. Il a par ailleurs assisté à un match de volleyball. La visite s'est achevée par une réception organisée par le CNO en présence du premier ministre.

Brisbane

Le lendemain, Thomas Bach a pu se rendre brièvement à Brisbane, où il a rencontré les dirigeants de la ville et de l'État ainsi que les membres du comité d'organisation nouvellement constitué.

IOC President, Thomas Bach visits a local school for the Unleashed Project which is run by AOC IOC/Greg Martin

Le président du CIO a également assisté à des compétitions sportives lors des rencontres scolaires de l'Association d'escrime du Queensland, soutenues par le programme "Olympics Unleashed" du Comité National Olympique australien. Après avoir discuté avec de jeunes escrimeurs, il a également eu le loisir de pratiquer un peu. Il était accompagné à cette occasion de Kirsty Coventry, membre du CIO et présidente de la commission de coordination de Brisbane 2032. Ils ont été rejoints par la première ministre du Queensland, Annastacia Palaszczuk, le maire de Brisbane, Adrian Schrinner, ainsi que le président-directeur général du CNO australien, Matt Carroll. En compagnie de Kirsty Coventry, ils ont ensuite parcouru la ville pour voir où se trouveront certains des sites des Jeux Olympiques de Brisbane 2032.

Actualités liées
Prev
Next
  • Tokyo 2020

    Le film officiel des Jeux de Tokyo 2020 sélectionné pour le Festival de Cannes

  • Dakar 2026

    Lancement des premières actions sur le terrain des JOJ de Dakar 2026

  • Actualités du CIO

    Le président du CIO se joint aux louanges adressées à John Coates, qui quitte la présidence du Comité olympique australien

  • Actualités du CIO

    Le CIO se tourne vers Singapour pour accueillir le premier festival olympique de sports virtuels début 2023

back to top