Le CIO réaffirme son engagement en faveur de la protection à l'occasion de la Journée pour un sport plus sûr

À l'occasion de la Journée pour un sport plus sûr célébrée le 8 août et du dixième anniversaire de l'Initiative internationale pour la protection des enfants dans le sport, le Comité International Olympique (CIO) réitère son engagement en faveur de la sécurité et du bien-être des athlètes et de l'absence de toute forme de harcèlement et d'abus dans les environnements sportifs, en prenant l'engagement d'une pratique du sport en toute sécurité.

"Nous sommes mobilisés en faveur d'un sport sûr pour chaque enfant. Nous nous engageons à promouvoir l'Initiative internationale pour la protection des enfants dans le sport à travers nos réseaux, à l'intégrer dans tous les aspects de notre travail et à soutenir la Journée pour un sport sûr."

 

NOC Bhutan

La Journée pour un sport sûr est l'occasion de réfléchir au travail mené par le CIO dans le domaine de la protection et aux progrès accomplis jusqu'ici. Elle est célébrée chaque année le 8 août, date désignée par le comité consultatif de l'Initiative internationale pour la protection des enfants dans le sport, dont le CIO est membre ex-officio et avec lequel il entretient depuis longtemps une relation fructueuse.

L'Initiative est une coalition regroupant plus de 100 organisations sportives œuvrant de concert en faveur d'une même cause, travaillant à la promotion et à la mise en œuvre des huit mesures de protection décrites dans le projet, et ce afin de garantir que tous les enfants aient accès à la pratique d'un sport en toute sécurité. Fort de son engagement en faveur d'un sport sûr, le CIO réaffirme son attachement à la protection dans le sport et son soutien à l'Initiative internationale pour la protection des enfants dans le sport.

Initiatives lancées par le CIO afin de renforcer la protection dans le sport

Le CIO a mis sur pied des programmes de protection des athlètes depuis 2004 et est aujourd'hui toujours mobilisé dans le cadre de la feuille de route stratégique de l'Agenda olympique 2020+5, notamment sa recommandation n°5 qui rappelle l'engagement de l'institution olympique à "renforcer la sécurité du sport et les mesures de protection dans l’ensemble du Mouvement olympique, afin de préserver le bien-être physique et mental des athlètes". En outre, la priorité accordée à la protection dans le sport est un élément clé de la nouvelle stratégie Olympisme 365 – le moyen qu'a choisi le CIO pour répondre à la recommandation n°10 de l’Agenda olympique 2020+5, laquelle entend renforcer le rôle du sport comme partenaire important pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations Unies. La stratégie a pour ambition d'encourager les partenariats ainsi que la collaboration et de promouvoir l'importance d'organisations sportives sûres, accessibles et durables.

La prise de cet engagement témoigne du rôle du CIO en tant que leader mondial dans la promotion d'un sport sûr et est la dernière en date d'une longue série d'initiatives menées en matière de protection et dirigées par le groupe de travail du CIO sur la prévention du harcèlement et des abus dans le sport.

Citons deux exemples concrets : le Cadre du CIO pendant la période des Jeux Olympiques et le Cadre du CIO pendant la période des Jeux Olympiques de la Jeunesse, soit les principaux vecteurs des activités mises sur pied par le CIO en matière de protection pendant les Jeux. Ces cadres décrivent les structures de signalement pour tout cas de harcèlement et/ou d'abus ainsi que les procédures à suivre pour protéger les athlètes. Ils garantissent la présence d'un responsable des programmes de protection du CIO sur place pendant les Jeux et ont été mis en œuvre avec succès lors des Jeux Olympiques de Rio 2016. Ces cadres sont déployés à chaque édition olympique depuis.

Dans le cadre de ses efforts continus visant à promouvoir la sécurité des athlètes et en reconnaissance de l'importance de renforcer les capacités locales en matière de sécurité dans le sport, le CIO a lancé en 2021 le "certificat de responsable de la protection dans le sport". Ce cours d'apprentissage à distance, d'une durée de sept mois, animé par des leaders d'opinion dans le domaine de la protection dans le sport, fournit aux participants les compétences et la confiance nécessaires pour remplir le rôle de responsable ou de chef des programmes de protection au sein de leur organisation sportive. Les participants à la première promotion certifiante de responsables de la protection dans le sport seront diplômés en septembre 2022, et une deuxième édition du cours commencera plus tard cette année.

À l'occasion de cette Journée pour un sport sûr, et sur la base de la stratégie Olympisme 365, le CIO a annoncé que le programme de bourses de la Solidarité Olympique pour ce cours sera étendu, couvrant non seulement les participants des CNO qui s'y inscrivent, mais aussi d'autres partenaires associés aux projets communautaires du CIO.

NOC Bhutan

Pour une pratique du sport en toute sécurité dans tous les CNO

Les CNO jouent un rôle clé en matière de protection dans le sport. Divers projets et politiques ont été mis sur pied dans le monde entier grâce au soutien apporté par le CIO. C'est le résultat de la recommandation n°5 de l'Agenda olympique 2020+5 et du plan d'action pour la sécurité dans le sport de l'unité du CIO pour la pratique du sport en toute sécurité, lesquels soutiennent la mise en œuvre de politiques et de procédures de protection par le biais de la Solidarité Olympique.

Parmi les récents développements notables, citons celle du CNO du Bhoutan qui a lancé une politique globale de sécurité dans le sport, incluant la signature d'un protocole d'accord avec les fédérations nationales pour s'assurer qu'elles entreprennent des initiatives en faveur de la sécurité dans le sport, et celle du CNO des Maldives qui a mis en œuvre une politique de protection des enfants athlètes, approuvée par toutes les associations sportives nationales et élaborée en coopération avec une organisation de défense des droits des enfants. Des membres du CNO et du gouvernement maldiviens ont assisté au coup d'envoi de la politique, qui a été lancée par le président des Maldives lui-même.

"La pratique du sport en toute sécurité doit être une politique très complète, dans laquelle tout le monde est engagé", a déclaré Thamooh Ahmed Saeed, secrétaire général du CNO des Maldives. Et de souligner : "Toutes les personnes investies dans le sport, qu'il s'agisse des athlètes, des officiels, des arbitres ou des dirigeants, doivent savoir comment progresser. Ce n'est pas seulement une politique destinée aux athlètes."

Le soutien du CIO a été déterminant pour le succès des activités menées en faveur de la pratique du sport en toute sécurité de ces CNO. Le Référentiel du CIO sur la protection des athlètes a offert un cadre précieux sur lequel le CNO des Maldives a élaboré sa politique, tandis qu'une subvention pour les activités de la commission des athlètes du CNO accordée par la Solidarité Olympique a été essentielle pour permettre le lancement de la politique de protection au Bhoutan. Au Panama, le financement et le soutien technique de la Solidarité Olympique ont contribué à la création d'un centre pour un sport sûr par le CNO panaméen, où les athlètes peuvent se rendre afin de signaler des incidents de harcèlement ou d'abus et recevoir les conseils et le soutien d'experts.

Ces évolutions impulsées par les CNO illustrent avec force le potentiel des organisations sportives à apporter des changements proactifs et positifs dans le sport au sein de leurs régions, et à contribuer à un environnement sportif plus sûr pour tous les participants.

NOC Maldives

Associer les communautés locales et les partenaires

La participation des partenaires locaux s'appuie sur le travail du CIO visant à renforcer la protection dans le sport communautaire, dont le potentiel pour changer la donne est illustré par le programme "Une victoire mène à une autre" (One Win Leads to Another). Développée par le CIO et ONU Femmes, et mise en œuvre par les partenaires Empodera et Women Win, cette initiative a en effet pour objectif d'autonomiser les femmes et les filles dans le sport et de promouvoir l'égalité des genres. Grâce au soutien fourni par le programme, le CNO brésilien a par exemple lancé en 2020 un cours d'apprentissage en ligne visant à en finir avec le harcèlement sexuel et les abus dans le sport. Le programme a depuis été suivi par des milliers de personnes et est actuellement en cours d'adaptation afin de pouvoir être dispensé aux enfants et aux adolescents.

Actualités liées
Prev
Next
  • Actualités du CIO

    Olympisme 365 : de la stratégie à la mise en œuvre

  • Actualités du CIO

    Première édition réussie de la certification de responsable de la protection dans le sport du CIO

  • Tokyo 2020

    Le sport pour "tous, partout, tout le temps" – Tokyo 2020 fait bouger la ville

  • Actualités du CIO

    Des millions de personnes participent aux festivités alors que les CNO célèbrent la Journée olympique dans le monde entier

back to top