Dernière touche apportée aux préparatifs des Jeux – Beijing est prête

Au cours de la réunion de la commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) qui s'est tenue aujourd'hui, le rapport du comité d'organisation de Beijing 2022 a mis en évidence le niveau de préparation très avancé de ce dernier et son enthousiasme alors qu’il se prépare à accueillir le monde pour les Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver l'année prochaine.

© Getty Images

S'exprimant après la communication des dernières informations, le président de la commission de coordination du CIO pour Beijing 2022, Juan Antonio Samaranch, a déclaré : "Il n’est question que d’opérations, opérations, prestations et encore opérations. À cet égard, je peux le constater non seulement par les explications données aujourd'hui par le comité d'organisation, dirigé par son président Cai Qi, mais aussi par le contact permanent que nous avons avec celui-ci ; les choses sont très bien engagées".

Les organisateurs de Beijing 2022 et le CIO ont profité des réunions d'aujourd'hui pour souligner à nouveau l'importance des mesures de protection contre la COVID-19 à la lumière de l'évolution constante de la situation sanitaire dans le monde.

Cet engagement à offrir des Jeux sûrs et sécurisés sera soutenu par la publication imminente de la deuxième édition des Playbooks de Beijing 2022. Ceux-ci fourniront aux participants toutes les informations nécessaires pour finaliser leurs plans avant, pendant et après les Jeux.

Afin de clarifier et d'atténuer tout impact lié à la COVID-19 sur le déroulement des épreuves, la commission exécutive du CIO a approuvé les principes clés suivants pour le règlement d'urgence relatif à la compétition aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022 :

  1. Aucun athlète ni aucune équipe ne doit être classé(e) comme étant "disqualifié(e)" pour des raisons liées à la COVID-19, mais plutôt comme "n’ayant pas concouru" (DNS) ; ou bien une autre désignation équivalente spécifique au sport sera utilisée lorsque les athlètes ou l'équipe ne peuvent pas prendre part à la compétition.
  2. Le résultat minimum obtenu par l'athlète ou l'équipe sera protégé, en tenant compte de la phase de la compétition à laquelle il ou elle n'a pas pu participer.
  3. Dans la mesure du possible, la place d'un athlète ou d'une équipe qui ne peut pas concourir sera occupée par l'athlète ou l'équipe qui suit selon le classement, ce qui permettra aux épreuves d'avoir lieu le cas échéant et aux médailles d'être effectivement disputées sur l’aire de compétition.

Ces principes, qui étaient en place pour les Jeux de Tokyo 2020, seront maintenant mis en œuvre sur des bases spécifiques à chaque sport avec les Fédérations Internationales respectives et publiés avant les Jeux de Beijing 2022.

À moins de 60 jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver, l'équipe de Beijing a expliqué qu'elle était désormais en mode de mise en œuvre opérationnelle. Un grand nombre de leurs équipes ont déjà emménagé sur les sites, un nombre croissant de travailleurs locaux et internationaux commencent à arriver pour soutenir les préparatifs, tandis que d'importants exercices de mise en service opérationnelle continuent d'être menés avec les parties prenantes dans la perspective des Jeux.

À ce sujet, Christophe Dubi, directeur exécutif des Jeux Olympiques du CIO, a expliqué : "Nous voulons nous assurer que les équipes sont prêtes à faire face à toute situation. C'est ce que nous appelons la phase de mise en service opérationnelle et les équipes de Beijing ont commencé cet exercice depuis un certain temps déjà. Nous nous prêtons également à cet exercice chez nous au CIO, de même qu’un certain nombre de nos partenaires. Nous veillons donc à ce que les équipes, de leur côté comme du nôtre, soient formées à tout ce qui pourrait arriver d'ici aux Jeux et pendant les Jeux. Jusqu'à présent, les résultats des deux côtés sont les mêmes. Ils [les organisateurs de Beijing 2022] sont vraiment préparés. Ils sont très minutieux et ont pensé à plusieurs scénarios possibles. Tout cela est donc de bon augure pour ce que l’on appelle la phase finale des opérations et du déroulement."

Cette mise en service opérationnelle fait suite à une période au cours de laquelle plus de dix épreuves tests et activités d’entraînement de niveau international ont eu lieu sur différents sites des Jeux. Jusqu'à présent, les aires de compétition et les sites ont fait l’objet de commentaires très positifs de la part de nombreux utilisateurs, tandis que les activités de mise à l’essai ont également fourni aux acteurs de Beijing 2022 l’occasion de tirer d'importants enseignements. Cela a permis au comité d'organisation local de continuer à apporter des améliorations d’ordre opérationnel et de résoudre les problèmes éventuels avant les Jeux.

En outre, le comité d’organisation de Beijing 2022 et le président de la commission de coordination, Juan Antonio Samaranch, ont l’un comme l’autre souligné l’impatience grandissante à l’égard des Jeux qui vont s’ouvrir en début d’année prochaine. Avec les dernières épreuves de qualification qui auront lieu au cours des prochaines semaines, les athlètes perfectionnent leurs derniers préparatifs pour les Jeux. Le soutien manifesté par l'Assemblée générale des Nations Unies la semaine dernière a également été relevé après l'adoption par consensus de la résolution sur la Trêve olympique pour Beijing 2022.

Les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 se dérouleront du 4 au 20 février 2022, et les Jeux Paralympiques d'hiver du 4 au 13 mars 2022.

Actualités liées
Prev
Next
  • Beijing 2022

    L'Assemblée générale de l’ONU adopte la Trêve olympique pour Beijing 2022, soulignant la contribution du sport à la promotion de la paix et de la solidarité

  • Olympic House Beijing 2022

    Le CIO salue l'initiative de Pfizer et BioNTech de faire don de doses de vaccin pour Beijing 2022

  • Beijing 2022

    Alors que les premiers flocons de neige tombent sur Beijing, le comité d'organisation des Jeux de 2022 fait son rapport à la commission exécutive du CIO

  • Beijing 2022

    L'état de préparation de Beijing 2022 mis en exergue par le succès des épreuves tests

back to top