Le président du CIO établit un parallèle entre le sport et la culture à l'“Agora olympique”

Le pôle culturel animé "Agora olympique" est à l'honneur pendant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, avec une série d'installations artistiques, d'expositions et de programmes numériques célébrant l'Olympisme et les valeurs olympiques. Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a visité plus tôt dans la journée l'Agora olympique dans le centre de Tokyo.

© IOC / Greg Martin

Alors que les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 entrent dans leur deuxième semaine de compétitions sportives, les habitants de Tokyo ont la possibilité de se plonger dans la culture olympique à l'"Agora olympique", située dans le quartier central de Nihonbashi de la ville hôte. Qu'il s'agisse d'une médaille à grande échelle ou d'une sculpture permanente sur place, le programme offre une variété d'éléments interactifs et attrayants qui rapprochent les habitants de la ville hôte des Jeux.

Depuis sa conception initiale, le programme a été adapté pour assurer la sécurité du personnel et des visiteurs, conformément aux règles et mesures locales et nationales de lutte contre la COVID-19. Le nombre de visiteurs sur place est limité et strictement contrôlé par un système de pré-réservation en ligne. Les installations et les activités sont complétées par un solide programme numérique, comprenant des expositions virtuelles disponibles sur le site web de l'Agora olympique et les médias sociaux du Musée olympique pour les publics locaux et internationaux.

Au cours de sa visite, le président du CIO a pu voir les différentes installations artistiques, expositions et activités qui font partie du programme culturel de l'Agora. Il s'agit notamment d'une installation photographique de l'artiste japonaise Rinko Kawauchi, d'une sculpture illuminée de l'artiste japonais Makoto Tojiki, d'une exposition d'œuvres d'art d'artistes olympiens et d'une installation multimédia interactive intitulée "Podium Memories" qui invite les visiteurs à activer divers sons, images et moments emblématiques de l'histoire olympique.

IOC President Thomas Bach vists the Olympic Agora © IOC / Greg Martin

À propos de l'Agora, le président du CIO a déclaré : "C'est une formidable démonstration de la manière dont, au sein de la communauté olympique, nous mêlons sport et culture, ce qui est l'une des missions que nous a confiées notre fondateur Pierre de Coubertin et qui trouve ses racines dans les Jeux antiques, il y a 3 000 ans. Vous pouvez découvrir l'histoire et l'esprit des Jeux Olympiques dans cette exposition. Même pour moi qui ai déjà vu un certain nombre de ces expositions, cela me donne la chair de poule de me rappeler les grandes traditions et la grande vision des Jeux Olympiques."

L'exposition "L'esprit olympique" présente 145 trésors du Musée Olympique de Lausanne, dont des affiches, des médailles et des torches emblématiques tirées des annales de l'histoire olympique. Les visiteurs peuvent voir de près les médailles originales d'Athènes 1896, ainsi que les torches des diverses éditions des Jeux. Parmi les points forts de l'exposition : le maillot porté par Usain Bolt lors de la finale du 200 m à Beijing 2008, la tenue de lutte de Kaori Icho lors de son triomphe à Rio 2016, le dossard porté par la légendaire gymnaste Nadia Comaneci à Montréal 1976 et le maillot de bain de Michael Phelps à Athènes 2004.

"Il existe un lien très étroit entre la culture et le sport, car ce sont les deux langages que le monde entier comprend", a ajouté le président du CIO. "Je pense que ce qui nous touche tous, c'est l'esprit olympique ; c'est ce qui fait les Jeux Olympiques. Ils représentent l'excellence des performances des athlètes, mais en même temps, un grand symbole de solidarité, de paix et d'amitié.

Ces Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont une signification très particulière. Tous les Jeux Olympiques unifient le monde dans une compétition pacifique où tous respectent les mêmes règles et tous sont égaux. Ceci est vrai pour toutes les éditions des Jeux Olympiques. Mais pour Tokyo, ce qui rend l'événement si spécial, c'est ce signal d'espoir, ce grand message d'espoir qu'il donne à l'humanité. Que même sous les restrictions de la pandémie, vous pouvez vous rassembler."

IOC President Thomas Bach vists the Olympic Agora © IOC / Greg Martin

Résultat direct de l’Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l’avenir du Mouvement olympique, l’Agora olympique traduit dans les faits la recommandation importante visant à ‘‘rapprocher davantage sport et culture’’ durant et entre les différentes éditions des Jeux Olympiques grâce à des programmes culturels sur place et en ligne. Mené par la Fondation Olympique pour la Culture et le Patrimoine (FOCP), le département du CIO chargé des arts, de la culture et du patrimoine, le projet s'inspire des espaces de rassemblement public – ou agoras – de la Grèce antique.

"Commémorant l'histoire et l'impact culturel durable du Mouvement olympique dans le monde, l'Agora olympique sert de plaque tournante pour la culture, l'exploration et la promotion des valeurs olympiques", a déclaré Angelita Teo, directrice de la FOCP.

"L'une des choses les plus importantes que nous ayons faites à travers l'Agora olympique est de laisser l'héritage de l'esprit olympique à Tokyo. La sculpture de l'héritage, par exemple, est spécialement conçue pour être accueillante et inclusive afin que les gens puissent s'en approcher de près. J'espère que, même après les Jeux, davantage de personnes viendront ici, prendront des photos et en sauront plus sur le Mouvement olympique.

Je pense qu'il est très important que les gens soient conscients que les Jeux Olympiques, ce n'est pas qu'une question de sport, mais aussi de personnes. En documentant les Jeux, nous les préservons pour les générations futures. Les valeurs olympiques d'excellence, d'amitié et de respect sont essentielles."

En tant que partenaire officiel de l'Agora olympique, Mitsui Fudosan a apporté un large soutien au complexe de l'Agora olympique à Nihonbashi. 

IOC President Thomas Bach vists the Olympic Agora © IOC / Greg Martin

Le président-directeur général de Mitsui Fudosan, Masanobu Komoda, a déclaré : "Mitsui Fudosan est un partenaire or de Tokyo 2020 pour le développement de la ville. En contribuant au succès des Jeux de Tokyo 2020, nous espérons contribuer à l'avancement des Mouvements olympique et paralympique, qui visent à construire un monde plus pacifique et meilleur.

Dans ce contexte, nous sommes très honorés de pouvoir apporter notre contribution en tant que partenaire officiel de l'Agora olympique, un programme culturel qui exprime l'esprit et l'idéal olympiques. Le sport est une "puissance douce" qui non seulement contribue à la santé mentale et physique, mais qui crée aussi de nouveaux liens et aide à construire des communautés prospères. Nous aimerions tirer parti de l'occasion offerte par les Jeux de Tokyo 2020 et l'Agora olympique pour faire un usage plus actif du sport en tant qu'aspect essentiel du développement urbain."

Des visites virtuelles de toutes les présentations de l'Agora olympique et de la programmation connexe seront disponibles gratuitement pour les publics locaux et internationaux sur www.olympics.com/olympic-agora

 

Actualités liées

Prev
Next
  • Tokyo 2020
    Les olympiens peuvent échanger entre eux et célébrer Tokyo 2020 avec la toute première OLY House en ligne
  • Tokyo 2020
    De l'importance de la santé mentale pour les athlètes
  • Tokyo 2020
    Les "Jeux de la reconstruction" donnent de l'espoir aux régions touchées par le grand séisme de l’est du Japon
  • Tokyo 2020
    Tokyo 2020 : un nouveau schéma pour le calendrier des compétitions olympiques et la visibilité du sport féminin
back to top