Comment soutenir les membres de l'Équipe Olympique des Réfugiés du CIO

Découvrez à quel moment chacun des 29 membres de l’Équipe Olympique des Réfugiés du CIO concourra à Tokyo 2020.
Par ZK Goh

Lorsque les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 seront officiellement ouverts le 23 juillet 2021 au Stade National de Tokyo, l’Équipe Olympique des Réfugiés du CIO (EOR, son acronyme en français) sera présente aux Jeux pour la seconde fois.

Après les Jeux de Rio 2016, les meilleurs athlètes du monde qui disposent également du statut de réfugiés des Nations Unies auront l’opportunité de participer une nouvelle fois aux Jeux Olympiques.
En octobre 2018, depuis Buenos Aires, la 133ème session du CIO a approuvé la formation de l’EOR pour Tokyo 2020. 55 athlètes potentiels, venant de 13 pays et de 21 nations hôtes, ont ainsi reçu des Bourses pour Athlète Réfugié du CIO afin de les aider dans leur entraînement et leur préparation.

Quelques 29 athlètes ont été sélectionnés et défendront les couleurs de l’EOR à Tokyo 2020 avec, comme autre objectif, de se retrouver sur le devant de la scène internationale et de se sensibiliser l’opinion publique à la crise des réfugiés autour du globe.

Voici les athlètes de l’EOR qui brilleront à Tokyo 2020 ainsi que leurs épreuves, pour savoir comment et quand vous pourrez les suivre au Japon.

L'Histoire de l'Équipe Olympique des Réfugiés du CIO

La création de l’Équipe Olympique des Réfugiés du CIO remonte à mars 2016, quand la Commission Exécutive du Comité International Olympique a décidé d’offrir aux potentiels athlètes d’élite touchés par la crise des réfugiés une chance de se qualifier et de participer aux Jeux Olympiques.

"En accueillant l’Équipe Olympique des Réfugiés (nom originel de cette équipe) aux Jeux Olympiques de Rio 2016, nous voulons envoyer un message d’espoir à tous les réfugiés de notre monde", avait alors décrété Thomas Bach, président du CIO.

Cette année-là, 43 candidats avaient été présélectionnés avant qu’une liste finale de 10 athlètes ne soit retenue pour participer aux Jeux Olympiques de Rio. Tous les athlètes qui avaient été pris en considération avaient reçu le statut de réfugiés de la part des Nations Unies.

"Ce sera un symbole d’espoir pour tous les réfugiés de notre monde qui permettra au monde de mieux prendre conscience de l’ampleur de cette crise", avait ajouté le président Bach suite à l’annonce de l’équipe en juin 2016.

"C’est également un signal envoyé à la communauté internationale que les réfugiés sont nos semblables et un enrichissement pour la société. Ces athlètes réfugiés montreront au monde que, malgré les tragédies inimaginables auxquelles ils ont été confrontés, n’importe qui peut apporter quelque chose à la société grâce à son talent, ses capacités et la force de l’esprit humain".

Deux athlètes, Popole Misenga et Yusra Mardini, avaient même remporté une manche ou un combat.

Porte-drapeau lors de la Cérémonie de Clôture, Misenga avait remporté son premier combat du tournoi de judo pour atteindre les huitièmes de finale chez les -90kg. Quant à Mardini, elle avait remporté sa série du 100m papillon mais n’avait pu atteindre les demi-finales.

La mission de l'Équipe Olympique des Réfugiés du CIO

Selon la définition du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), un réfugié est "une personne qui a été contrainte de fuir son pays en raison de persécutions, de la guerre ou de la violence".

L’EOR et ses athlètes forment un symbole d’espoir pour les réfugiés du monde entier, permettant de sensibiliser et de concentrer l’attention du monde entier sur l’ampleur de la crise internationale des réfugiés.

Suite à l’approbation de l’Agenda Olympique 2020, qui a servi de feuille de route stratégique du CIO pour le mouvement olympique jusqu’à l’adoption, cette année, de l’Agenda Olympique 2020+5, ainsi qu’en forme de reconnaissance de la crise des réfugiés, le CIO a créé un fonds spécial de 2 millions de dollars US afin de développer des projets venant en aide par le biais du sport.

Tout ceci a finalement conduit à la formation de l’équipe pour Rio 2016.

Puis, en septembre 2017, durant la session du CIO de Lima, la Fondation Olympique des Réfugiés a été lancée dans le but de soutenir la protection, le développement et l’émancipation des enfants et des jeunes en situation de vulnérabilité, toujours par le biais du sport.

Aujourd’hui, sous la houlette de la Solidarité Olympique, le programme de Bourse pour les Athlètes Réfugiés s’est développé, jusqu’à venir en aide à 55 athlètes réfugiés prometteurs dans 12 sports - athlétisme, badminton, boxe, canoë, cyclisme, judo, karaté, tir, natation, taekwondo, haltérophilie et lutte - soutenus par le CIO.

Les membres de l'Équipe Olympique des Réfugiés du CIO et quand les regarder

Lors de la Cérémonie d’Ouverture, l’Équipe Olympique des Réfugiés entrera en seconde position dans le défilé des athlètes après la Grèce.

La Cérémonie d’Ouverture commencera à 20h00, heure standard du Japon (11h00 UTC) le 23 juillet 2021.

Lisez la suite pour trouver un guide détaillé des compétitions et du calendrier de chaque athlètes de l’EOR. Tous les horaires sont ceux du début des sessions, et non nécessairement l’heure exacte de la course ou de l’épreuve. Ils sont affichés en heure standard du Japon (UTC +9 heures). Les informations concernant le calendrier sont correctes au 1er juillet 2021.

Athlétisme

Anjelina Nadai Lohalith
Originaire: Soudan du Sud
CNO hôte: Kenya
Épreuve: 1500m (F)
Quand regarder: 2 août 9h00 (1er tour séries), 4 août 18h30 (demi-finales), 6 août 19h50 (finale)
LIRE: Voici Anjelina Nadai Lohalith, l'athlète réfugiée qui vise ses seconds Jeux Olympiques

Dorian Keletela
Originaire: Congo
CNO hôte: Portugal
Épreuve: 100m (H)
Quand regarder: 31 juillet 9h00 (tour préliminaire), 31 juillet 19h00 (1er tour séries), 1er août 19h00 (demi-finales et finale)
LIRE: Rencontre avec Dorian Keletela, espoir olympique du 100m et détenteur de la Bourse pour les Réfugiés du CIO

Jamal Abdelmaji Mohammed
Originaire: Soudan
CNO hôte: Israël
Épreuve: 5000m (H)
Quand regarder: 3 août 19h00 (1er tour séries), 6 août 19h50 (finale)
LIRE: Jamal Abdelmaji Eisa Mohammed espère arriver au terme de sa longue route depuis le Darfour

James Nyang Chiengjiek
Originaire: Soudan du Sud
CNO hôte: Kenya
Épreuve: 800m (H)
Quand regarder: 1er août 21h10 (1er tour séries), 2 août 19h00 (demi-finales), 5 août 19h00 (finale)
LIRE: Rencontre avec James Nyang Chiengjiek, bénéficiaire de la Bourse pour les Athlètes Réfugiés du CIO qui veut aller à ses seconds Jeux

Paulo Amotun Lokoro
Originaire: Soudan du Sud
CNO hôte: Kenya
Épreuve: 1500m (H)
Quand regarder: 3 août 9h00 (1er tour séries), 5 août 19h00 (demi-finales), 7 août 19h00 (finale)
LIRE: Titulaire d'une Bourse pour les Athlètes Réfugiés du CIO, Paulo Amotun Lokoro vise ses seconds Jeux

Badminton

Aram Mahmoud
Originaire: Syrie
CNO hôte: Pays-Bas
Épreuve: Simple (H)
Quand regarder: 24 juillet–28 juillet (groupe), 29 juillet 17h00 (8e de finale), 31 juillet 9h00 (quarts de finale), 1er août 13h00 (demi-finales), 2 août 20h00 (finales médaille)
LIRE: Rencontre avec Aram Mahmoud, l'espoir réfugié du badminton qui vise les Jeux de Tokyo

Boxe

Wessam Salamana
Originaire: Syrie
CNO hôte: Allemagne
Épreuve: Poids Légers (H) (-57kg)
Quand regarder: 25 juillet (16e de finale), 31 juillet (8e de finale), 3 août (quarts de finale), 6 août 14h00 (demi-finales), 8 août 14h00 (finale)
LIRE: Dans le coin bleu: Wessam Salamana se bat pour représenter les réfugiés à Tokyo 2020

Eldric Samuel Sella Rodríguez
Originaire: Vénézuéla
CNO hôte: Trinidad et Tobago
Épreuve: Poids Moyens (H) (-75kg)
Quand regarder: 26 juillet (16e de finale), 29 juillet (8e de finale), 1er août (quarts d finale), 5 août 14h00 (demi-finales), 7 août 14h00 (finale)
LIRE: Voici Eldric Samuel Sella Rodriguez, le boxeur réfugié qui espère réaliser son rêve olympique à Tokyo 2020

Canoë/kayak

Saeid Fazloula
Originaire: Iran
CNO hôte: Allemagne
Épreuve: K-1 1000m (H)
Quand regarder: 2 août 9h30 (séries et quarts de finale), 3 août 9h30 (demi-finales et finale)
LIRE: Voici Saeid Fazloula, le canoéiste-sprinteur réfugié qui se dirige vers les Jeux Olympiques de Tokyo

Cyclisme

Masomah Ali Zada
Originaire: Afghanistan
CNO hôte: France
Épreuve: Contre-la-montre sur route (F)
Quand regarder: 28 juillet 11h30
LIRE: Voici Masomah Ali Zada – cycliste, aspirante Olympienne et réfugiée
LIRE: Masomah Ali Zada: La Petite Reine de Kaboul

Ahmad Badreddin Weis
Originaire: Syrie
CNO hôte: Suisse
Épreuve: Contre-la-montre sur route (H)
Quand regarder: 28 juillet 11h30
LIRE: Rencontre avec Ahmad Badreddin Wais, athlète réfugié boursier, quadruple participant aux Mondiaux de cyclisme

Judo

Tous les judokas prendront part à Tokyo 2020 au sein d’une équipe dans l’épreuve par équipe mixte.

Quand regarder: 31 juillet 11h00 (tours éliminatoires et repêchage), 17h00 (combats pour les médailles)

Ahmad Alikaj
Originaire: Syrie
CNO hôte: Allemagne (IJF)

Javad Mahjoub
Originaire: Iran
CNO hôte: Canada (IJF)

Muna Dahouk
Originaire: Syria
CNO hôte: Pays-Bas (IJF)

Nigara Shaheen
Originaire: Afghanistan
CNO hôte: Russie (IJF)

Popole Misenga
Originaire: RD Congo
CNO hôte: Brésil
LIRE: Popole Misenga vise le graal avec l'Équipe Olympique des Réfugiés du CIO: 'Le judo m'a sauvé'
LIRE: D'une favéla surpeuplée à réfugié olympique chéri des fans: Voici l'incroyable histoire de Popole Misenga

Sanda Aldass
Originaire: Syrie
CNO hôte: Pays-Bas
LIRE: Voici Sanda Aldass, judokate réfugiée et espoir olympique, qui jongle entre sport et maternité
LIRE: La judokate réfugiée Sanda Aldass: L'importance du judo pour moi

Karaté

Hamoon Derafshipour
Originaire: Iran
CNO hôte: Canada
Épreuve: Kumité -67kg (H)
Quand regarder: 5 août
LIRE: Hamoon Derafshipour, en route pour Tokyo après avoir quitté l'Iran pour que sa femme puisse l'entraîner

Wael Shueb
Originaire: Syrie
CNO hôte: Allemagne
Épreuve: Kata (H)
Quand regarder: 6 août
LIRE: Terrasser l'adversité: Rencontre avec Wael Shueb, espoir de l'Équipe Olympique des Réfugiés du CIO

Tir sportif

Luna Solomon
Originaire: Érythrée
CNO hôte: Suisse
Épreuve: 10m carabine air comprimé (F)
Quand regarder: 24 juillet 8h30
LIRE: Rencontre avec Luna Solomon, la tireuse qui vise Tokyo 2020 après "Taking Refuge"

Natation

Yusra Mardini
Originaire: Syrie
CNO hôte: Allemagne
Épreuve: 100m papillon (F)
Quand regarder: 24 juillet 19h00 (séries), 25 juillet 10h30 (demi-finales), 26 juillet 10h30 (finale)
LIRE: Voici Yusra Mardini, la nageuse de l'Équipe Olympique des Réfugiés qui vise ses seconds Jeux à Tokyo
LIRE: Yusra Mardini: “Le sport était notre porte de sortie"
VOIR: En conversation avec Yusra et Katie

Alaa Maso
Originaire: Syrie
CNO hôte: Allemagne
Épreuve: 50m nage libre (H)
Quand regarder: 30 juillet 19h00 (séries), 31 juillet 10h30 (demi-finales), 1er août 10h30 (finale)
LIRE: Rencontre avec Alaa Maso: Le nageur réfugié qui a trouvé la paix dans les bassins

Taekwondo

Abdullah Sediqi
Originaire: Afghanistan
CNO hôte: Belgique
Épreuve: -68kg (H)
Quand regarder: 25 juillet
LIRE: Voici Abdullah Sediqi, taekwondoïste réfugié et espoir olympique

Dina Pouryounes Langeroudi
Originaire: Iran
CNO hôte: Pays-Bas
Épreuve: -49kg (F)
Quand regarder: 24 juillet
LIRE: Rencontre avec Dina Pouryounes, l'athlète réfugiée du CIO qui prend le taekwondo d'assaut

Kimia Alizadeh Zenozi
Originaire: Iran
CNO hôte: Allemagne
Épreuve: -57 kg (F)
Quand regarder: 25 juillet
LIRE: Rencontre avec Kimia Alizadeh, la médaillée olympique réfugiée qui se bat pour l'égalité
VOIR: Alizadeh Zenoorin devient la première femme à remporter une médaille olympique pour l'Iran

Haltérophilie

Cyrille Fagat Tchatchet II
Originaire: Cameroun
CNO hôte: Grande-Bretagne
Épreuve: 96 kg (H)
Quand regarder: 31 juillet 11h50
LIRE: Rencontre avec Cyrille Tchatchet II, l'haltérophile réfugié passé de sans-abris à recordman britannique

Lutte

Aker Al Obaidi
Originaire: Irak
CNO hôte: Autriche
Épreuve: Gréco-Romaine -67kg (H)
Quand regarder: 3 août 11h00 (tours préliminaires), 3 août 18h15 (demi-finales), 4 août 11h00 (repêchage), 4 août 18h15 (combats pour les médailles)
LIRE: Rencontre avec Aker Al Obaidi, le lutteur réfugié qui a trouvé la paix dans les montagnes d'Autriche