Remise des premières médailles de Tokyo 2020

Les premières médailles olympiques de Tokyo 2020 ont été décernées aujourd'hui. Elles ont été créées à partir des métaux extraits de près de 79 000 tonnes de téléphones portables et autres équipements électroniques usagés donnés par les Japonais.

© IOC / Greg Martin

Traditionnellement remise par le président du CIO, Thomas Bach, la première médaille d'or a récompensé la tireuse chinoise Yang Qian après sa victoire dans la finale de l'épreuve féminine de carabine à air comprimé 10 m. Anastasiia Galashina, du Comité Olympique Russe, a remporté l'argent et la Suissesse Nina Christen le bronze.

La cérémonie des vainqueurs s'est déroulée dans le stand de tir d'Asaka, où avaient déjà eu lieu les compétitions de tir lors des Jeux Olympiques de Tokyo 1964. Conformément au protocole anti-COVID-19 en vigueur pour Tokyo 2020, les médaillées ont elles-mêmes mis les médailles autour de leur cou.

© IOC / Greg Martin

Les médailles et les podiums utilisés pour les cérémonies des vainqueurs font partie des nombreuses initiatives lancées par le comité d'organisation de Tokyo 2020 pour mettre en avant les possibilités d'une économie circulaire, dans laquelle les produits et les matériaux sont réutilisés et recyclés, au lieu d'être tout simplement jetés.

Les quelque 5 000 médailles qui seront décernées tout au long des Jeux Olympiques et Paralympiques proviennent de matériaux extraits de près de 79 000 tonnes de téléphones et autres équipements électroniques donnés par les Japonais – ces gisements hors sol baptisés "mines urbaines". Conçues par le créateur japonais KAWANISHI Junichi, les médailles représentent le travail acharné des athlètes dans leur quête de gloire olympique, ainsi que la diversité. Elles ressemblent à des pierres brutes qui ont été polies afin d'évoquer la "lumière" et la "brillance" qui symbolisent l'énergie des athlètes et de tous ceux qui les accompagnent.

IOC President Thomas Bach attends the women’s 10m air rifle shooting competition © IOC / Greg Martin

Les podiums ont été fabriqués quant à eux à partir de déchets plastiques recyclés donnés par les citoyens japonais dans le cadre d'une initiative soutenue par le partenaire olympique mondial P&G. Plus de 24 tonnes de plastique usagé ont ainsi été collectées en neuf mois seulement. Les symboles olympiques intégrés aux podiums ont été créés à partir de déchets d'aluminium provenant des logements temporaires aménagés dans les zones touchées par le tremblement de terre de 2011 au Japon.

Les fleurs qui sont remises aux athlètes proviennent elles aussi des régions touchées par le séisme, donnant ainsi un coup de projecteur sur cette partie du pays et la reprise de ses activités.

Actualités liées

Prev
Next
  • Tokyo 2020
    Discours du président Thomas Bach à la cérémonie d’ouverture de Tokyo 2020
  • Tokyo 2020
    Le président du CIO rencontre les athlètes réfugiés au village olympique
  • Tokyo 2020
    OMEGA perpétue sa tradition en matière d'innovations aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020
  • Tokyo 2020
    Des expériences numériques innovantes pour vivre les Jeux de Tokyo 2020 au plus près
back to top