Le fort intérêt suscité par l'accueil des Jeux Olympiques témoigne du rôle clé que ces derniers peuvent jouer dans le monde de l'après-coronavirus

Les commissions de futurs hôtes (été et hiver) ont fait le point ce vendredi à la Session du Comité International Olympique (CIO) sur la progression de leurs discussions avec jusqu'à 15 parties intéressées par l'accueil des Jeux Olympiques, des Jeux Olympiques d'hiver et des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ).

future hosts

Les deux commissions ont été satisfaites d'apprendre que les parties intéressées étaient convaincues que les Jeux pouvaient jouer un rôle déterminant dans les efforts de reprise de leurs régions respectives après la pandémie de COVID-19, car les réformes engagées dans le cadre de l'Agenda olympique 2020 permettent une plus grande flexibilité pour faire coïncider les projets olympiques avec leurs futurs plans de développement.

Cet intérêt démontre en outre que le sport n'a pas uniquement un rôle social positif à jouer, mais qu'il a aussi un rôle économique en aidant le monde à se remettre de la crise.

Les commissions de futurs hôtes encourageront et aideront les parties intéressées à repenser leur vision et la manière dont leurs projets olympiques pourraient être encore plus pertinents dans le monde de l'après-coronavirus. Elles s'y attèleront grâce à la quantité accrue de services et d'informations fournis par le CIO, des éléments clés de sa nouvelle approche pour l'élection des futurs hôtes olympiques

Offrir des informations actualisées sur la réponse du Mouvement olympique à la COVID-19, en particulier en ce qui concerne les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 reportés à 2021, permettra également de se faire une idée plus précise de l'aspect qu'auront les futurs Jeux, comme l'a souligné le président du CIO, Thomas Bach, dans la lettre intitulée "Olympisme et coronavirus" qu'il a récemment envoyée à l'ensemble du Mouvement olympique.

Étant donné que l'une des priorités du Mouvement olympique est actuellement de soutenir la lutte contre le virus, le CIO comprend que les parties intéressées pourraient avoir besoin de recentrer leurs efforts pour le moment. La flexibilité est l'un des principaux moteurs de la nouvelle approche, aussi les discussions peuvent-elles avancer à des rythmes différents selon chaque contexte.

Le CIO se réjouit de tenir des discussions sans engagement avec un certain nombre de parties intéressées sur les futures possibilités d'accueil des Jeux ou des JOJ – certaines d'entre elles examinant la possibilité d'organiser simultanément une édition d'été ou d'hiver. C'est une preuve supplémentaire de l'importance des valeurs olympiques dans le monde incertain d'aujourd'hui.

Compte tenu du degré différent d'intérêt manifesté par les diverses parties engagées dans ces discussions, les commissions de futurs hôtes se sont engagées à respecter la confidentialité demandée par chaque partie s'agissant de l'avancement de son projet olympique.

Actualités liées

Prev
Next
  • JOJ
    Les organisateurs des prochains JOJ font rapport à la 136e Session du CIO
  • beijing Actualités du CIO
    Les comités d'organisation des Jeux présentent l'état d'avancement de leurs préparatifs à la Session du CIO
  • president Actualités du CIO
    Le président du CIO, Thomas Bach, insiste sur le pouvoir du sport pour la relance post-coronavirus et appelle à la solidarité et à la non-discrimination
back to top