En Session du CIO, le président Thomas Bach souligne à nouveau l'importance du modèle de solidarité et de la neutralité politique

10 janv. 2020

Le discours d'ouverture prononcé aujourd'hui par Thomas Bach, président du Comité International Olympique (CIO), a donné le ton aux débats de la Session d'une journée qui se tenait aujourd'hui à Lausanne, Suisse, en marge des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver.

Le président Thomas Bach a relevé que le Mouvement olympique démarrait l'année 2020 sur des bases solides grâce à la mise en œuvre réussie des réformes de l'Agenda olympique 2020. “Si nous en sommes là aujourd'hui, c'est grâce à l'effort collectif et concerté, que nous avons tous consenti, de relever les défis de notre temps. Dans notre monde fragile, cette stabilité est peut-être la valeur la plus précieuse sur laquelle nous puissions compter. Peu nombreuses sont les autres organisations qui peuvent en effet se vanter d'avoir un tel atout en cette période troublée", a-t-il insisté.

Le président du CIO a rappelé que ce solide fondement repose sur deux piliers que sont le modèle solidaire et la neutralité politique : "Cette année olympique nous rappelle aussi que c'est uniquement en faisant preuve de solidarité que nous pouvons envoyer au monde ce message fort d'unité dans la diversité. L'universalité aux Jeux Olympiques n'est possible que si chacun y participe dans des conditions équitables. C'est la raison pour laquelle notre modèle de Solidarité Olympique est si important. Ce modèle profite à tous les athlètes de tous les CNO, partout dans le monde. Et pas seulement à quelques pays, ni à quelques sports," a expliqué le président du CIO en ajoutant : "Sur ce point, nous devons nous montrer très fermes et faire clairement savoir que notre modèle de solidarité n'est pas à vendre. Nous sommes une organisation basée sur des valeurs. Nous sommes une organisation reposant sur la solidarité. Pour nous, l'argent n'est pas une fin en soi. Pour nous, l'argent est simplement un moyen de réaliser notre mission.”

Le président Thomas Bach a par ailleurs évoqué l'importance de la neutralité politique : "Un autre élément important de notre mission est la neutralité politique. Nous ne pouvons accomplir notre mission d'unification du monde que si les Jeux Olympiques transcendent toutes les différences politiques. Pour parvenir à cette solidarité mondiale et à une véritable universalité, le CIO et les Jeux Olympiques doivent être neutres sur le plan politique."

Le texte intégral du discours peut être consulté ici (en anglais)

Actualités Olympiques Actualités du CIO
back to top