Le président du CIO soutient l'équipe olympique des réfugiés en route pour Tokyo

Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, était présent mercredi aux championnats suisses de contre-la-montre cycliste à Lausanne pour apporter son soutien à l'un des athlètes nouvellement sélectionnés dans l'équipe olympique des réfugiés constituée par le CIO pour Tokyo 2020. Le président Bach était venu pour voir Badreddin Wais franchir la ligne d'arrivée dans la course hommes élites.

Réfugié originaire de Syrie, Badreddin est l'un des 29 membres de l'équipe nouvellement annoncée qui se rendra prochainement aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Les membres de l'équipe se retrouveront d'abord au Qatar pour leur "cérémonie d'accueil" avant de s'envoler pour Tokyo à la mi-juillet.

Après la course, le président Bach s'est entretenu avec Badreddin pour lui souhaiter bonne chance.

"La course d'aujourd'hui était une bonne préparation pour les Jeux", a dit Badreddin au président Bach. "Que vous soyez là à me pousser pour Tokyo signifie beaucoup pour moi", a-t-il ajouté.

"C'est pour ça que je suis ici", a déclaré le président du CIO, "pour vous donner le dernier coup de pouce pour les Jeux avant que vous ne retrouviez tous les autres membres de votre équipe à Doha."

Les deux hommes ont convenu de se revoir à Tokyo pendant les Jeux, qui débuteront dans 35 jours.

Vingt-neuf athlètes originaires de 13 Comités Nationaux Olympiques (CNO) hôtes, en lice dans 12 sports, composeront l'équipe olympique des réfugiés (EOR) formée par le CIO pour Tokyo 2020. Ils ont été sélectionnés parmi les athlètes qui sont actuellement soutenus par le CIO dans le cadre du programme de bourses olympiques pour athlètes réfugiés. Ils enverront un puissant message de solidarité et d'espoir au monde entier cet été, en sensibilisant davantage les populations à la tragédie que vivent plus de 80 millions de personnes déplacées sur la planète.

back to top