La commission exécutive du CIO approuve les principes relatifs aux systèmes de qualification pour Paris 2024

La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a approuvé aujourd'hui les principes relatifs aux systèmes de qualification pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Ces principes définissent les règles qui s'appliquent à tous les systèmes de qualification, lesquels vont maintenant être préparés par les Fédérations Internationales (FI).

© Getty Images

Chaque FI est tenue d'établir, pour son sport, des règles, procédures et critères de qualification pour la participation aux Jeux Olympiques, comme stipulé dans le texte d'application de la Règle 40 de la Charte olympique. La qualification d'un(e) athlète est ensuite subordonnée à sa sélection par son Comité National Olympique (CNO), sur recommandation de la fédération nationale correspondante.

Les systèmes de qualification doivent être conformes aux principes publiés aujourd'hui.

Le document comprend plusieurs principes ayant pour but de garantir que des chances équitables et égales sont offertes à tous les athlètes et à toutes les équipes, et que les valeurs fondamentales que sont l'universalité, l'égalité des genres et la non-discrimination sont respectées, tout en assurant la participation des meilleurs athlètes du monde aux Jeux Olympiques.

Les principes relatifs aux systèmes de qualification servent de base à la préparation des systèmes de qualification de chaque sport/discipline inscrit(e) au programme de Paris 2024. Les différents systèmes détailleront les critères de qualification et d'admission et seront publiés après avoir été approuvés par la commission exécutive du CIO début 2022, la période de qualification devant débuter en juin 2022.

Les systèmes de qualification de tous les sports garantiront la participation des 206 CNO, avec des délégations composées d'un homme et d'une femme au minimum pour Paris 2024.

Les principes que devront appliquer chaque FI pour la planification et l'organisation des épreuves de qualification pour les Jeux ainsi que pour le calendrier de ces épreuves figurent également dans les principes relatifs aux systèmes de qualification.

Chaque système de qualification comprendra par conséquent un échéancier qui devra tenir compte du fait que la période de qualification pour un sport/discipline ne pourra pas excéder 24 mois et que toutes les épreuves de qualification devront s'achever au plus tard le 23 juin 2024.

Paris 2024

La parité et la jeunesse sont les maîtres-mots du programme des sports de Paris 2024, avec très précisément 50 % d'hommes et de femmes parmi les athlètes. Le skateboard, l'escalade et le surf seront de nouveau présents après une première apparition réussie à Tokyo cet été ; fort du succès remporté aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018, le breaking fera ses débuts olympiques à Paris. Les systèmes de qualification de tous les sports veilleront à ce que chaque CNO compte au moins un homme et une femme dans sa délégation aux Jeux de Paris 2024.

Compte tenu de la situation exceptionnelle due à la pandémie de COVID-19, le coût et la complexité des Jeux Olympiques de Paris 2024 seront revus à la baisse. À cette fin, le quota total d'athlètes pour ces Jeux – soit 10 500 concurrents, nouveaux sports compris – se traduira par une réduction globale du nombre d'athlètes et d'officiels par rapport aux Jeux de Tokyo 2020.

Comme le stipulent les principes relatifs aux systèmes de qualification, chaque système de qualification doit indiquer le nombre maximum d'athlètes par CNO et par épreuve et veiller à ce que le quota total d'athlètes approuvé par la commission exécutive du CIO ne soit pas dépassé.

Actualités liées

Prev
Next
  • Actualités du CIO
    Olympisme 365 : une stratégie renforçant le rôle du sport en tant que partenaire important pour la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU
  • Paris 2024
    L'engouement des Français pour les Jeux de Paris 2024 se confirme
  • Tokyo 2020
    Les enseignements tirés de Tokyo 2020 par Paris 2024, LA28 et Brisbane 2032
  • Paris 2024
    Paris 2024 s'engage à organiser des Jeux Olympiques et Paralympiques à contribution positive pour le climat
back to top