Les enseignements tirés de Tokyo 2020 par Paris 2024, LA28 et Brisbane 2032

Paris 2024 a reçu le drapeau olympique dans le cadre du passage de relais officiel lors de la cérémonie de clôture de Tokyo 2020.  Les représentants des hôtes des prochaines éditions des Jeux Olympiques, à savoir Paris, LA et Brisbane, évoquent ce qu’ils ont appris de Tokyo.

2021 Getty Images

Étienne Thobois, directeur général du comité d'organisation de Paris 2024, a participé au programme "expérience des Jeux".

Que pensez-vous de votre expérience à Tokyo ?

Pour un comité d'organisation, l'expérience acquise en regardant l'édition des Jeux précédant la sienne est très importante. Cela vous permet de ressentir l'énergie, mais aussi de comprendre la taille et la complexité des Jeux. C'est l'occasion pour nous de vérifier beaucoup de choses, surtout maintenant que nous ne sommes qu'à trois ans de l'événement, et de voir comment cela se déroule techniquement sur le terrain.

Mayor of Paris, Anne Hidalgo receives the olympic flag from President of the International Olympic Committee, Thomas Bach Mayor of Paris, Anne Hidalgo receives the Olympic flag © 2021 Getty Images

C'est un fantastique regain d'énergie et, franchement, nous ne remercierons jamais assez nos amis japonais d'avoir réussi à organiser ces Jeux dans ce contexte. Ce qu'ils ont fait est vraiment admirable.

Qu'avez-vous appris ?

J'ai moi-même assisté à beaucoup de Jeux depuis 1992, mais sachant que nous sommes les prochains à les organiser, nous voyons cela sous un autre angle. Nous nous projetons pour essayer de voir, à travers ces Jeux, ce que nous pouvons faire avec Paris 2024.

Nous voyons à quel point il serait fantastique d'avoir des Jeux ouverts au public, de s'assurer qu'il y a un lien entre les athlètes et les médias/la population. Nous pouvons déjà sentir ici que ce lien existe avec les médias et les athlètes.

L'environnement est une préoccupation majeure pour nous. Ce que font les Japonais avec certains matériaux, le bois, la gestion des déchets, etc. C'est là aussi une source d'inspiration. Nous pensons que nous pourrions même placer la barre encore plus haut avec Paris 2024, pour suivre la grande tendance de la société.

L'utilisation de la technologie est également au cœur de notre attention. Nous voyons par exemple ici la production télévisuelle et le système d’interprétation à distance, la façon dont les gens vivent les Jeux grâce à diverses applications, pour une meilleure expérience des parties prenantes ici et une meilleure expérience des spectateurs demain. Le spectacle de drones à la cérémonie d'ouverture était magnifique.

Nous essayons d'examiner notre stratégie et de voir comment nous pouvons nous inspirer de ce qui se fait ici. C'est comme un relais, nous recherchons des idées pour voir comment nous pouvons les appliquer à notre environnement.

Y a-t-il quelque chose qui vous a surpris à Tokyo 2020 ?

Quand on regarde les sites, ils sont incroyables. Les conditions offertes aux athlètes sont inégalées et cela se voit sur l'aire de compétition. Nous avons eu des performances exceptionnelles. Chaque fois que je vais aux Jeux, la maxime est "les athlètes d'abord", et c'est vraiment le cas.

Paris 2024 handover at the 2020 closing ceremony © 2021 Getty Images

Le programme des volontaires est toujours un élément clé. Ceux-ci sont essentiels à la livraison des Jeux.

La complexité des opérations de transport pour nous, en tant qu'organisateurs, est toujours un appel à l'humilité car il s'agit d'une grosse opération.

Y a-t-il quelque chose que vous avez vu et que vous avez eu le temps d'ajouter à votre planification des Jeux ?

Oui. Il y a des choses très techniques, comme les mesures d'atténuation de la chaleur, mais aussi la présentation des sports. Même s'il n'y a pas de spectateurs ici, il y a des moyens de présenter les sports. Pour le 100 mètres, c’était vraiment inspirant.

À Paris, nous voulons innover, nous voulons à nouveau mobiliser l'ensemble de la population. Nous voulons faire sortir les Jeux du stade, dans l'espace – dans la ville – mais aussi dans le temps, qu'il s'agisse de l'héritage ou de l'engagement précoce.

Bien sûr, l'organisation doit être irréprochable et nous devons servir nos parties prenantes, les athlètes et les médias comme ils le méritent, mais les Jeux ne se limitent pas à cela. Gardons toujours à l'esprit la raison pour laquelle nous faisons cela, apportons plus de sport dans la vie des gens et engageons-nous, pour nous assurer que les gens comprennent ce que les Jeux peuvent apporter, et ce que le sport peut apporter à la société.

LA28

Des représentants du futur hôte olympique et paralympique LA28, dont le directeur des opérations John Harper, faisaient également partie du programme "expérience des Jeux".

Que pensez-vous de votre expérience à Tokyo 2020 ?

Il ne fait aucun doute que ces Jeux ont permis d'apprendre de nouvelles choses. Nous sommes infiniment reconnaissants à tous ceux qui, à Tokyo, ont travaillé si dur pour accueillir ces Jeux extraordinaires. C'était formidable de voir les athlètes et la compétition au cœur des Jeux. Et il était passionnant de voir de nouvelles façons de mobiliser les fans du monde entier par le biais de plateformes sociales et numériques.

Des délégués de Brisbane 2032, hôte nouvellement élu, ont pu assister au début des Jeux de Tokyo 2020. Le conseiller Adrian Schrinner, maire de Brisbane, a décrit ses impressions.

Que pensez-vous de votre expérience à Tokyo 2020 ?

L'une des plus grandes leçons que les pays du monde entier ont tirées de cette pandémie mondiale est la capacité d'adaptation en cas de crise.

Brisbane Brisbane 2032

Cela n'a jamais été aussi évident que durant mon expérience à Tokyo, qui m'a montré l'énorme travail que le Japon et son peuple avaient accompli pour relever les défis et rassembler le monde afin que le plus grand événement sportif de la planète puisse avoir lieu.

Même si les clameurs assourdissantes de la foule qui accompagnent habituellement la cérémonie d'ouverture était absentes, l'esprit olympique, l'énergie et le caractère spécial de l'événement ont été pleinement montrés au monde entier.

Qu'avez-vous appris qui vous servira à planifier vos propres Jeux Olympiques ?

Alors que les Jeux Olympiques et Paralympiques fédèrent les pays de la manière la plus unique qui soit en rassemblant les meilleurs athlètes du monde, ce sera un honneur et un défi passionnant d'amener cet événement à Brisbane.

De par ma brève expérience de Tokyo 2020 et de ses sites, qui m'a notamment permis de voir le stade et le Centre International de Radio et Télévision, il est clair que Brisbane 2032 offrira un merveilleux héritage grâce à ces installations nouvelles et améliorées dans notre ville.

Ce voyage m'a également fait prendre conscience que d'excellentes liaisons de transport sont essentielles à la réussite des Jeux.

© 2021 Getty Images

Je suis maintenant plus déterminé que jamais à faire en sorte que les trois niveaux de gouvernement en Australie travaillent en étroite collaboration pour construire les infrastructures nécessaires afin que Brisbane 2032 reste dans les mémoires comme les meilleurs Jeux jamais organisés et laisse un héritage durable.

Actualités liées

Prev
Next
  • Paris 2024
    Paris 2024 donne rendez-vous au monde pour le passage de relais officiel avec Tokyo 2020
  • Actualités du CIO
    Les comités d'organisation de Paris 2024 et Milano Cortina 2026 signent un accord de collaboration
  • Brisbane 2032
    Brisbane élue hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2032
  • Tokyo 2020
    Les futurs hôtes olympiques bénéficient de l'expérience de Tokyo 2020
back to top