Les premières des Jeux Olympiques d’hiver : Nouveautés et particularités de Beijing 2022

Beijing 2022 s’annonce comme des Jeux sans égal, avec de nombreuses nouveautés jamais vues auparavant. De nouvelles épreuves jusqu’aux exploits historiques, voici cinq des premières que vous pouvez vous attendre à voir aux Jeux Olympiques d’hiver de cette année.

Photo de 2022 Getty Images

Pékin s’apprête à devenir la première ville à accueillir les Jeux Olympiques d’été et d’hiver

Quand Pékin ouvrira les Jeux Olympiques d’hiver à partir du 4 février, elle deviendra la première ville hôte à organiser à la fois les Jeux d’été et d’hiver. Après le succès de l’édition estivale il y a de ça 14 ans, la capitale de la République Populaire de Chine accueille une nouvelle fois le monde du sport en son sein.

Huit sites de Beijing 2008 ont été transformés et réadaptés pour Beijing 2022, dont le Centre national aquatique, autrefois surnommé le « cube d’eau », qui porte désormais le nom de « cube de glace ». Le Capital Indoor Stadium a également été réaménagé en patinoire pour le patinage de vitesse su piste courte et le patinage artistique, tandis que l’emblématique Stade National, également appelé « Nid d’Oiseau », accueillera de nouveau les Cérémonies d’Ouverture et de Clôture.

De nouvelles épreuves olympiques

Le programme de ces Jeux Olympiques d’hiver comprend sept nouvelles épreuves, notamment le monobob féminin, les épreuves de ski acrobatique en Big Air, chez les femmes et les hommes, ainsi que des épreuves en équipes mixtes en patinage de vitesse sur piste courte, saut à ski, snowboard cross et sauts en ski acrobatique qui feront tous leurs débuts aux Jeux !

GettyImages-1236117104
Photo de 2021 Getty Images

Les débutants aux Jeux Olympiques d’hiver

Beijing 2022 sera également marqué par la présence de CNO qui ne sont généralement pas associés à des sports d’hiver spécifiques, ou même aux Jeux d’hiver dans leur ensemble !

Gardez ainsi un oeil sur Richardson Viano, le tout premier Olympien venu d’Haïti, qui s’est qualifié pour la compétition masculine de slalom géant. L’athlète de 19 ans deviendra par la même le premier athlète d’une nation caribéenne à participer à une épreuve de ski des Jeux Olympiques d’hiver.

De plus, à Beijing 2022, l’Australie s’est qualifié pour la première fois pour la compétition olympique de curling, après que Tahli Gill et Dean Hewitt aient remporté les sept matchs de leur tournoi de qualification aux Pays-Bas en décembre 2021.

Parmi les autres premières, le Danemark et la République Tchèque feront également leurs grands débuts aux Jeux Olympiques en hockey sur glace féminin, tandis que le skieur alpin Mohammad Arif Khan est devenu le premier athlète indien à décrocher directement sa qualification dans deux épreuves différentes des Jeux Olympiques d’hiver, plus précisément en slalom et en slalom géant masculins.

GettyImages-1302992186
Photo de getty images

Une première pour l’égalité entre les sexes

Pour la première fois, les Jeux Olympiques d’hiver présenteront le plus grand nombre d’épreuves féminines, avec l’introduction de deux nouvelles épreuves : le monobob féminin et le Big Air en ski. Les femmes représenteront ainsi 45 % des concurrents à Beijing 2022, contre 41 % à PyeongChang 2018.

L’égalité entre les sexes sera atteint dans plusieurs sports, notamment le ski alpin et acrobatique, le ski de fond, la luge en individuel, le patinage de vitesse, le skeleton et le snowboard.

GettyImages-1355814732
Photo de Jan Hetfleisch

Les premiers Jeux Olympiques alimentés en énergie verte

Beijing 2022 s’est fixé pour objectif d’être les premiers Jeux Olympiques à atteindre la neutralité carbone. Tous les sports et la majorité des moyens de transport seront alimentés par de l’électricité verte. L’énergie solaire, l’énergie éolienne et l’énergie hydraulique sont au centre des efforts du comité d’organisation, l’éclairage, le chauffage et les autres services publics étant tous alimentés par de l’électricité sans carbone. Parmi les principales innovations figure l’eau qui, stockée à partir des précipitations et du ruissellement des montagnes, sera utilisée pour fabriquer de la neige pour les compétitions. Des programmes de plantation d’arbres ont également été mis en oeuvre pour améliorer l’empreinte écologique des Jeux.

Et, pour la toute première fois, du dioxyde de carbone naturel sera utilisé dans les systèmes de réfrigération des sites où la glace est reine, suite à une décision historique soutenue par le Comité International Olympique.

Chinese players compete in the Curling Group A at the Water Cube on April 1, 2021 in Beijing, China
Photo de 2021 Getty Images

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité