Tout savoir sur le nouveau relais mixte de short-track

Neuf épreuves mixtes sont au programme des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022. L'une d'entre elles est le nouveau relais mixte de short-track. Mais savez-vous en quoi cela consiste ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur cette épreuve avant ses grands débuts à Beijing 2022.

Par Marta Martín
Photo de OIS / IOC

Pour mettre en avant l'égalité entre les sexes, la multiplication des épreuves mixtes est devenue un des piliers du programme olympique. Aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022, il y en aura neuf, dont quatre inédites.

Le 5 février 2022, le relais mixte de short-track fera ses grands débuts aux JO d'hiver. Pour la première fois de l'histoire, un titre olympique sera décerné dans cette épreuve.

Au maximum 12 équipes de quatre athlètes, deux hommes et deux femmes, vont s'affronter dans une épreuve spectaculaire qui sera un des grands moments de Beijing 2022.

Le format du relais mixte de short-track

Le relais mixte de short-track a fait son entrée au programme olympique pour Beijing 2022.

Si cette épreuve n'a encore jamais eu lieu aux Jeux Olympiques d'hiver, elle est organisée dans le cadre de la Coupe du monde de short-track depuis la saison 2018-2019.

Ce relais mixte a aussi été au programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver depuis Innsbruck 2012. Mais le format ne sera pas le même à Beijing 2022.

À Lausanne 2020, les équipes étaient formées par des athlètes de plusieurs nationalités. Composée de Kim Chan-seo (KOR), Diede van Oorschot (NED), Shogo Miyata (JPN) et Jonathan So (USA), l'équipe B avait décroché la médaille d'or.

À Beijing 2022, les short-trackeurs engagés dans le relais mixte doivent être qualifiés pour les épreuves individuelles ou pour les relais hommes et femmes. Chaque équipe sera composée de quatre athlètes : deux femmes et deux hommes. Contrairement aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lausanne 2020, chaque équipe représentera un Comité National Olympique.

La compétition consistera en un relais de 2 000 mètres. Chaque équipe fera 18 tours de la piste de 111,12 mètres de long. Les athlètes feront deux passages sur la glace dans l'ordre suivant : femmes-femmes-hommes-hommes-femmes-femmes-hommes-hommes.

Dans cette épreuve, ce n'est pas inhabituel de voir les médailles se jouer au millième de seconde.

Où et quand suivre le relais mixte de short-track à Beijing 2022

Le Palais omnisports de la capitale va accueillir toutes les courses de short-track et notamment le relais mixte.

Cette épreuve inédite aura lieu le 5 février, au lendemain de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022. Soyez prêts car tout se jouera en à peine une heure. À 20h23 (heure locale), la compétition débutera avec les quarts de finale. Les demi-finales suivront rapidement et la finale B est programmée dès 21h18 (heure locale). À 21h26 (heure locale), c'est la finale A qui aura lieu. Le premier titre olympique de l'histoire de cette épreuve sera décerné à l'issue de cette course. La fin de la compétition est prévue à à 21h34 (heure locale).

Quelles nouveautés ? Un olympien vous explique

Même si le relais mixte est une épreuve récente, son impact sur la discipline est déjà perceptible.

Diede van Oorschoot, médaillée d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver, en explique les raisons à Olympics.com. « J'ai adoré que des hommes et des femmes de différentes nationalités se retrouvent car c'est très différent et très rapide », a-t-elle expliqué.

Si aux JO d'hiver, les équipes regroupent des athlètes d'un même Comité National Olympique, la capacité à travailler ensemble reste un paramètre important.

« Le relais a toujours été une composante de nos entraînements. Les entraîneurs utilisent le relais, pas seulement comme un outil pour travailler les épreuves par équipes, mais aussi pour réaliser de meilleures performances dans les épreuves individuelles. Le relais mixte a donc toujours été là. Et c'est très intéressant de le voir maintenant dans des courses officielles », a analysé Sofia Prosvirnova, olympienne à deux reprises et membre de l'équipe du ROC qui a participé au relais mixte lors de la Coupe du monde de Nagoya à la fin du mois d'octobre.

Prosvirnova a aussi expliqué les ressemblances entre le relais mixte et les 500 m en individuel. « C'est court avec des segments rapides où l'explosivité et la réactivité au départ ainsi que la vitesse de pointe sont essentielles. »

Elle a aussi précisé à quel point les relais peuvent être surprenants. « C'est difficile à dire car il n'y a pas de vrai leader en relais mixte. Je pense que c'est l'épreuve la plus imprévisible. »

Quelles équipes surveiller ?

La République de Corée fera partie des grands favoris pour cette épreuve, après avoir battu le record du monde du relais mixte 2 000 m en octobre 2021 lors de la Coupe du monde de Beijing (2 min 35 s 951)

Mais les Sud-coréens auront de la concurrence, l'équipe de République populaire de Chine et des Pays-Bas avaient eux aussi battu le record du monde lors de cette compétition.

Lors de la deuxième Coupe du monde de l'hiver, un autre pays s'est affirmé comme un sérieux prétendant au titre olympique. À Nagoya, le ROC a décroché la médaille d'or devant la République populaire de Chine et la Hongrie.

Une chose est sûre : aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022, vous n'allez pas pouvoir quitter cette épreuve des yeux.

Le record du monde n'a pas encore été ratifié

LE RENDEZ-VOUS DES PATINEURS DE VITESSE !

Recevez le meilleur du patinage de vitesse : actualités, vidéos, temps forts des Jeux Olympiques d’hiver et bien plus encore.