Hector renoue avec la victoire à Courchevel, Worley au pied du podium

Sara Hector a remporté le deuxième slalom géant de Courchevel. C'est la première victoire de la Suédoise en Coupe du monde de ski alpin depuis décembre 2014. Deuxième, Mikaela Shiffrin a augmenté son avance en tête du classement général. Tessa Worley n'a pas réussi à monter sur le podium. La Française a terminé quatrième

Par Nicolas Kohlhuber
Photo de 2021 Getty Images

Entre le 28 décembre 2014 et le 20 décembre 2021, Sara Hector n'est pas montée sur le moindre podium en Coupe du monde de ski alpin. En deux jours à Courchevel, elle y est parvenue à deux reprises. Deuxième du premier slalom géant organisé mardi, la Suédoise s'est imposée dans la station savoyarde ce mercredi 22 décembre.

Victorieuse d'une première manche pour la première fois de sa carrière, la skieuse de 29 ans a résisté à la pression qui accompagne la fermeture du portillon. Elle a même augmenté son avance sur Mikaela Shiffrin pour s'imposer en 2 min 13 s 03. L'Américaine qui conforte sa place en tête du classement général de la Coupe du monde a terminé deuxième à 35 centièmes. Marta Bassino a pris la troisième place pour monter sur son premier podium de la saison.

À domicile, Tessa Worley n'a pas eu cette chance. La Française a dû se contenter de la quatrième place, son meilleur résultat de l'hiver. Deuxième après la première manche, elle a reculé dans la hiérarchie. Le top 3 s'est refusé à la skieuse du Grand Bornand pour huit centièmes de seconde. Petra Vlhova, la tenante du gros globe de cristal, a complété le top 5.

Dixième, Michelle Gisin a une nouvelle fois été la meilleure Suissesse. Qualifiée pour la seconde manche, la Française Coralie Frasse-Sombet a terminé 21e.

À LIRE AUSSI : Tout savoir sur les disciplines de ski alpin aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

Le film du slalom géant de Courchevel

Avant que la piste ne se dégrade, Mina Fuerst Holtmann et Paula Moltzan ont frappé fort. Elles ont gagné respectivement 14 et 13 places. L'Américaine a passé presque la moitié de la deuxième manche dans le fauteuil de leader.

C'est finalement Camille Rast qui a réussi à la déloger. Grâce à sa technique, la très prometteuse Suissesse a brillé pour terminer 12e. Une belle performance qui s'inscrit dans la continuité de sa 9e place de la veille.

Après le passage de la skieuse de 22 ans, la première place a été successivement occupée par Katharina Truppe, Stephanie Brunner, Ragnhild Mowinckel et Maryna Gasienica-Daniel.

Federica Brignone n'a pas réussi s'inviter dans ce duel, ni à faire mieux que sa septième place de la veille. La géantiste italienne est partie à la faute.

Visiblement émoussée par les conséquences de sa préparation perturbée par une mononucléose et l'enchaînement des courses, Michelle Gisin n'a pas su mettre autant de rythme que mardi. La Suissesse a quand même intégré le top 10.

Cinquième de la première manche, Petra Vlhova a pris la tête du classement provisoire grâce à une très belle seconde manche. La Slovaque a profité de la vitesse prise dans le mur pour faire la différence sur le bas.

Mais ça n'a pas été suffisant pour la tenante du gros globe de cristal. Juste après elle, Marta Bassino a fait 64 centièmes de mieux que son temps. Offensive jusqu'au bout, l'Italienne a retrouvé les ingrédients qui lui ont permis de remporter le petit globe de la spécialité l'hiver dernier. Au bout de l'effort, elle est montée sur son premier podium de l'hiver en terminant troisième à 60 centièmes de la victoire.

Moins dominante que mardi, Mikaela Shiffrin a été contrainte de prendre des risques pour espérer réaliser le doublé. Et ils ont été en partie récompensés. Très bien partie, elle a retranché 25 centièmes au temps de Marta Bassino malgré une petite faute qui lui a fait perdre de la vitesse en haut du mur. Après sa victoire de la veille, la skieuse du Colorado a pris la deuxième place du classement final.

Malgré beaucoup d'engagement Tessa Worley n'a pas réussi à faire mieux qu'elle. À 33 centièmes de Mikaela Shiffrin, la Française a finalement terminé au pied du podium. Un résultat aussi frustrant que prometteur pour la skieuse du Grand Bornand. Si elle n'est pas montée sur le podium à domicile, elle a obtenu son meilleur classement de la saison avec un deuxième top 5 consécutif. De bon augure avant les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Sara Hector n'a pas levé le pied après avoir réalisé le meilleur temps de la première manche. Partie très vite sur le haut, la Suédoise a tout donné pour renouer avec la victoire. Malgré un appui extérieur qui s'est dérobé à plusieurs reprises, elle a eu le droit à un magnifique cadeau de Noël avant l'heure : une victoire de prestige sur la piste de Courchevel.

À LIRE AUSSI : Tessa Worley, un rêve olympique à réaliser

Tessa Worley devant Mikaela Shiffrin sur le podium de la première manche

Après Petra Vlhova qui a lancé la journée avec son dossard numéro 1, Marta Bassino est parvenue à rallier l'arrivée contrairement à mardi. L'Italienne a même retranché deux dixièmes de seconde au temps de référence de la Slovaque. Mais elle n'est pas restée dans le fauteuil de leader très longtemps.

Tessa Worley a frappé fort. Malgré une petite faute sur le bas, la Française a montré un visage très conquérant pour prendre la tête. Très engagée et bien en rythme, elle a vu son temps résister à Mikaela Shiffrin.

Pas aussi efficace que la veille dans ses trajectoires et pas aussi rapide que la Tricolore dans le mur, l'Américaine a pris la deuxième place provisoire de la première manche. Si le duo Worley - Shiffrin a bien terminé sur le podium de la première manche, il a été devancé par Sara Hector.

Grâce à une course complète en allumant du vert à tous les intermédiaires, la Suédoise a prouvé que la piste de Courchevel lui convenait bien. Après sa deuxième place mardi, elle a remporté la première manche.

Comme la veille, l'exigence du stade Émile Allais a fait des dégâts. Sofia Goggia a notamment chuté et a vu des points importants s'envoler dans la course au gros globe de cristal. Troisième mardi, Michelle Gisin a eu du mal à enchaîner. La Suissesse est quand même parvenue à se hisser au sixième rang de la première manche.

Elle a été accompagnée en seconde manche par ses compatriotes Camille Rast, Wendy Holdener, Andrea Ellenberger, Corinne Suter et Simone Wild.

Du côté des Françaises, une deuxième skieuse a intégré le top 30 : Coralie Frasse-Sombet. Elle a pris la 16e place de la première manche à 2 s 72 de Sara Hector. Clara Direz (34e), Camille Cerutti (46e) et Doriane Escané (DNF) n'ont pas réussi à se qualifier pour la seconde manche.

Le ski alpin aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

Six épreuves de ski alpin sont au programme des Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Le slalom géant, le super-G, le slalom, la descente, le combiné alpin et le slalom parallèle par équipes mixtes vont se dérouler du 6 au 19 février au Centre national de ski alpin dans la zone de Yanqing.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité