Les dirigeants du G7 réaffirment leur soutien aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020

Les dirigeants du G7 se sont réunis à Carbis Bay, en Cornouailles (Royaume-Uni), du 11 au 13 juin. À cette occasion, ils ont exprimé leur soutien à la tenue, en toute sécurité, des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020.

Dans le communiqué publié à l'issue de leur sommet de Carbis Bay au cours du week-end, les dirigeants du G7 ont déclaré : "En Cornouailles, nous avons relancé notre partenariat. Notre programme conjoint d'action mondiale est le reflet de notre vision et de notre ambition communes, alors que nous continuons à coopérer cette année et que nous le ferons sous les prochaines présidences. Partant, nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration afin de mieux reconstruire, notamment lors du sommet du G20, de la COP26, de la Convention sur la biodiversité biologique (CBD15) et de l'Assemblée générale des Nations Unies. Aussi réaffirmons-nous notre soutien à la tenue, en toute sécurité, des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, en tant que symbole de l'unité mondiale pour surmonter la COVID-19."



Le président du CIO, Thomas Bach, s'est félicité de cette déclaration : "Nous remercions les dirigeants du G7 pour leur soutien. Nous prenons ces mots comme un formidable encouragement à offrir des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 sûrs et sécurisés pour tous dans cet esprit de solidarité mondiale."

Ce soutien a été réitéré lors des rencontres bilatérales que le premier ministre japonais Suga Yoshihide a eues en marge du sommet.

Vendredi 11 juin, le premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, "a exprimé son soutien aux Jeux Olympiques de Tokyo et a salué les efforts du Japon pour que les Jeux puissent se dérouler en toute sécurité".  

Le lendemain, le président des États-Unis, Joe Biden, "a lui aussi affirmé son soutien aux Jeux Olympiques de Tokyo, lesquels pourront se tenir grâce à toutes les mesures de santé publique prises pour protéger les athlètes, le personnel et les spectateurs. Le président Joe Biden a exprimé sa fierté envers les athlètes américains qui se sont entraînés pour les Jeux de Tokyo et qui concourront dans la plus pure tradition de l'esprit olympique".

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a également "exprimé son soutien aux efforts du Japon pour organiser des Jeux Olympiques et Paralympiques sûrs et sécurisés cet été".

Par ailleurs, le président de la République française, Emmanuel Macron, a confirmé sa présence le 23 juillet à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

back to top