Le Prix de la paix de Séoul décerné au président du CIO, Thomas Bach

26 oct. 2020


Le président du CIO, Thomas Bach, a reçu ce lundi le prestigieux Prix de la paix de Séoul. Il a participé à la cérémonie virtuellement depuis Lausanne, le prix ayant été accepté en son nom par l'ancien secrétaire général des Nations Unies, Son Excellence M. Ban Ki-moon.

Lorsque Yeom Jae-ho, président de la Fondation culturelle du Prix de la paix de Séoul, a remis le prix à Thomas Bach, il a déclaré : "Le président du CIO, Thomas Bach, est un homme qui incarne l'esprit olympique, à savoir parvenir à la paix par le sport, un modèle qui vit vraiment ce qu'il défend." Et de poursuivre : "Le président Thomas Bach a assuré la promotion de l'amitié et de l'harmonie partout dans le monde. Il a grandement contribué à la résolution de conflits et de différends dans de nombreuses régions en prônant la pratique du sport. Ce faisant, il s'est révélé être un grand champion olympique qui se consacre à la paix."

La Fondation a notamment retenu trois de ses principales contributions :

  • "Sa contrition à la paix dans la péninsule coréenne et l'Asie du Nord-Est", les Jeux Olympiques d’hiver de 2018 "ayant non seulement servi de symbole olympique de paix, mais aussi de tremplin pour la paix."
  • "Le président Thomas Bach n'a eu de cesse de soutenir les réfugiés à travers la création de l'équipe olympique des réfugiés et de l'Olympic Refuge Foundation. Il a contribué à la promotion des droits humains des réfugiés, en sensibilisant le monde à cette problématique et en changeant la manière dont le monde voit les réfugiés."
  • "Le président Thomas Bach a conduit les réformes internes du CIO grâce à l'Agenda olympique 2020. Cette feuille de route a elle aussi contribué à favoriser la paix et la coopération entre les États."

Dans son discours, le président du CIO s'est adressé à l'auditoire en ces termes : "La mission des Jeux Olympiques a toujours été de promouvoir la paix par le sport. Lorsque Pierre de Coubertin a fondé le Comité International Olympique en 1894, il a été soutenu dans cette mission par la présence de six futurs prix Nobel de la paix." 

Thomas Bach a indiqué que depuis, le CIO s'était attaché à poursuivre cette mission, mais "à l'instar d'autres mouvements de paix, le Mouvement olympique avait parfois échoué". Et de confier : "Dans nos efforts pour construire un monde pacifique par le sport, nous avons parfois échoué, et nous avons été déçus."

Le président Thomas Bach a souligné que, si le sport peut ouvrir la voie au dialogue sur la paix, "nous savons très bien que le sport seul ne peut pas instaurer la paix". Et d'ajouter : "Nous ne pouvons pas prendre de décisions sur la guerre et la paix. C'est le domaine de la politique et non du sport."

Le rôle des Jeux Olympiques, en ce qui concerne la paix, est de "donner l'exemple d'un monde où tout le monde respecte les mêmes règles et où prévaut le respect des uns et des autres". Ainsi : "Les Jeux peuvent être une source d'inspiration dans notre rapport à l'amitié et à la solidarité. Ils peuvent construire des ponts qui mènent à une meilleure compréhension entre les peuples."

Afin de diffuser ce message universel de paix, le CIO assure la promotion de la solidarité mondiale et de l'inclusion et envisage la diversité comme un enrichissement pour la société.

S'agissant de l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO et de l'Olympic Refuge Foundation, le président du CIO a déclaré que "les athlètes réfugiés ont démontré à un public mondial que nous faisons tous partie de la même humanité". Il a précisé : "Leur participation aux Jeux Olympiques a été un signal clair que les réfugiés sont des êtres humains comme les autres – qu'ils sont un enrichissement pour la société tout comme ils sont un enrichissement pour notre communauté olympique." 

Concernant les réformes en matière de gouvernance, le président Thomas Bach a souligné que "notre capacité à faire la différence dans le monde repose sur notre crédibilité et notre intégrité. Aussi la bonne gouvernance est-elle un élément central de l'Agenda olympique 2020."

Pour lire le discours du président du CIO dans son intégralité (en anglais uniquement), cliquez ici.

Le Prix de la paix de Séoul est assorti d'une somme de 200 000 USD, somme que le président remettra à l'Olympic Refuge Foundation et à trois autres organisations caritatives à vocation sociale. Parmi les nombreux et illustres lauréats de ce Prix, citons l'ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, l'ancien président de la République tchèque, Václav Havel, Médecins Sans Frontières (MSF), la chancelière allemande, Angela Merkel, et l'ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

S'exprimant après la remise du prix, Thomas Bach a souligné que "ce prix appartenait au Comité International Olympique tout entier et à l'ensemble du Mouvement olympique". Et de conclure : "Sans leurs efforts indéfectibles et le soutien de tant de personnes à travers le monde, ces réalisations en faveur de la paix par le sport n'auraient jamais pu être possibles."

Félicitant le président Thomas Bach, le premier ministre de la République de Corée, Chung Sye-kyun, a indiqué : "Le président du CIO, Thomas Bach, a joué un rôle fondamental dans la transformation des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 en Jeux Olympiques de la paix, en les plaçant au-delà de toutes les tensions politiques comme un symbole d'espoir."

En recevant la récompense pour le président Thomas Bach, l'ancien secrétaire général des Nations Unies, Son Excellence M. Ban Ki-moon, a pour sa part souligné la création de la première équipe olympique de réfugiés lors des Jeux Olympiques de Rio 2016, "ce fut un événement sans précédent et monumental dans l'histoire olympique moderne". Il a rappelé à cet égard : "Je me souviens encore très bien des vivats lorsque l'équipe olympique des réfugiés est entrée dans le stade. C'était un moment vraiment inspirant."

Pour consulter le communiqué de presse de la Fondation culturelle pour le Prix de la paix de Séoul et en apprendre davantage sur ce prix prestigieux, cliquez ici.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

Actualités du CIO Communiqué de presse
back to top