Déclaration de S.A.R. le Prince Feisal Al Hussein : Tout le monde devrait pouvoir faire du sport en toute sécurité

S'exprimant à l'occasion de l'ouverture de la 8e Conférence mondiale du groupe de travail international sur les femmes et le sport, S.A.R. le Prince Feisal Al Hussein, membre de la commission exécutive du CIO et vice-président de la commission pour l'égalité des genres, la diversité et l'inclusion, a appelé les organisations sportives à s’engager plus résolument dans la lutte contre le harcèlement et les abus dans le sport. Le groupe de travail international sur les femmes et le sport est le plus grand réseau mondial œuvrant pour l'équité et l'égalité des genres dans le sport.

Getty Images Getty Images

"En tant qu'organisation, en tant que Comités Nationaux Olympiques (CNO), Fédérations Internationales, clubs de sport, nous devons nous assurer que notre environnement sportif est sûr pour nos enfants", a déclaré S.A.R. le Prince Feisal. "Nous savons que c'est un rude combat, nous savons que c'est un long combat. Mais c'est un combat qui en vaut la peine", a-t-il ajouté.

La pratique du sport en toute sécurité - la possibilité de pouvoir s'entraîner et concourir dans un environnement sportif sûr, équitable et exempt de toute forme de harcèlement et d’abus - a fait l'objet d'une attention grandissante ces dernières années.

Les paroles de S.A.R. le Prince Feisal reflètent l'engagement du CIO à faire de l'environnement sportif un lieu plus sûr, en particulier pour les femmes et les jeunes filles. Les Objectifs du CIO en matière d'égalité des genres et d'inclusion pour la période 2021-2024 placent la pratique du sport en toute sécurité parmi les cinq domaines d'action prioritaires. Promouvoir un sport sûr, inclusif et équitable, partout et tous les jours, est également une priorité essentielle quant à la mise en œuvre de la stratégie Olympisme 365, laquelle vise à renforcer le rôle du sport en tant que partenaire important pour la réalisation des objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies ainsi que l'objectif principal du plan d'action 2021-2024 du CIO pour la pratique du sport en toute sécurité.

S.A.R. le Prince Feisal a souligné un certain nombre d'initiatives du CIO, notamment l'utilisation des Cadres pour la période des Jeux afin de s'assurer que des responsables de la protection sont disponibles à chaque édition des Jeux Olympiques et que des dispositifs sont en place pour prévenir et apporter des réponses à toute préoccupation. Dans l'intervalle, Le Référentiel du CIO sur la protection des athlètes et la certification de responsable de la protection soutiennent la mise en œuvre de ces Cadres.

Parallèlement, conformément à l'Agenda olympique 2020+5, le CIO procède à une évaluation approfondie des besoins afin d'identifier les parties prenantes du Mouvement olympique ayant mis en place des politiques et des pratiques en matière de protection. Cette évaluation aidera l'organisation à garantir les différentes formes et niveaux de soutiens, et à s'assurer que le déploiement des efforts en matière de protection est fait à l'échelle locale, de manière contextualisée et appropriée.

Getty Images

Promouvoir la cause des femmes dans le sport

À la suite de la première Conférence mondiale du groupe de travail sur les femmes et le sport, le CIO a été l'une des premières organisations à signer la Déclaration de Brighton de 1994 sur les femmes et le sport, appelant les gouvernements, la société civile, les entreprises, les universités, les instituts de recherche et les organisations sportives à défendre la parité hommes-femmes. Aujourd'hui, près de 600 signataires à travers le monde soutiennent cet engagement.

Dans les jours à venir, un certain nombre de sujets liés à l'égalité des genres seront abordés dans le cadre des cinq thèmes de la conférence : leadership, vies actives, changement social, haute performance, gagner en visibilité et faire entendre sa voix. Le CIO fera le point sur les dernières évolutions en date en matière d'égalité des genres au sein du Mouvement olympique, en soulignant les progrès réalisés non seulement sur l'aire de compétition - les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 étant les Jeux les plus équilibrés à ce jour en termes de représentation hommes-femmes (48% des athlètes étaient des femmes) - mais aussi en dehors de l'aire de compétition, avec une parité parfaite dans les commissions du CIO pour 2022 suite aux nominations par le président Thomas Bach.

La Conférence mondiale du groupe de travail sur les femmes et le sport, soutenue par le CIO, a lieu tous les quatre ans. L'édition de cette année se déroulera du 14 au 17 novembre et rassemblera des dirigeants de tous les secteurs, venant du monde entier, en présentiel en Nouvelle-Zélande et à distance.

 

Objectifs en matière d'égalité des genres et d'inclusion pour 2021-2024

Pour soutenir la mise en œuvre de l’Agenda olympique 2020+5, le CIO s'est fixé une série d'objectifs en matière d’égalité des genres et d’inclusion pour la période 2021-2024. Ces objectifs s'appuient sur plusieurs recommandations du projet d'analyse du CIO sur la question de l'égalité des sexes et ont pour but de continuer à assurer la "promotion des femmes dans le sport à tous les niveaux et dans toutes les structures", tout en garantissant une approche inclusive qui tient compte des diverses identités et de l'intersectionnalité chez les femmes et chez les hommes. 
En savoir plus
Actualités liées
Prev
Next
  • Égalité des genres

    Selon le président du CIO, l’égalité des genres est un impératif pour toutes les organisations et tous les pays

  • Actualités du CIO

    Étapes historiques : Une parité parfaite dans les commissions du CIO suite aux nominations par le président Thomas Bach

  • Égalité des genres

    Renforcer l'autonomie des femmes entraîneures : une semaine au rythme du programme WISH

  • Égalité des genres

    Le CIO salue la création de la Journée internationale des femmes dans la diplomatie

back to top