Davidová s’impose pour la première Coupe du monde de l'année, avec un 20/20 au tir

La Tchèque Markéta Davidová s’est imposée en individuel lors de la première manche de Coupe du monde de biathlon, ce samedi 27 septembre à Östersund en Suède. Les Françaises ont été en difficulté.

Par Guillaume Depasse
Photo de 2021 Getty Images

Bonne rentrée internationale au biathlon !

Lors de cette première épreuve de Coupe du monde où la majorité des favorites n’ont pas été au rendez-vous, la Tchèque Markéta Davidová s’est imposée en 42 min 43 s 5, et un exceptionnel 20/20 au tir. L’Autrichienne Lisa Hauser termine deuxième avec 1 min 17 s 7 de retard et 1 faute au tir. C’est l’Allemande Denise Herrmann qui a terminé en troisième position lors de cet individuel féminin (15 km), avec une faute au tir également et 1 min 23 s de retard à l’arrivée.

La canadienne Emma Lunder a signé une belle 6e position avec une faute au tir et 2 min 05 s 2 de retard.

Les Françaises n’ont pas été en vue aujourd’hui, avec la triple médaillée olympique Anaïs Bescond à la 28e place (+ 3 min 49 s 7, 3 fautes) et Justine Braisaz-Bouchet 34e (+4 min 28 s 8, 5 fautes).

Malgré le deuxième meilleur chrono sur les skis, la détentrice du gros globe de cristal norvégienne Tiril Eckhoff n’a pas fait mieux qu’une 30e place.

La course masculine (20 km) aura lieu à 15h, avec Quentin Fillon Maillet, Émilien Jacquelin et Simon Desthieux qui essaieront de renverser la suprématie norvégienne assurée par Johannes Boe et Sturla Holm Lægreid.

À LIRE AUSSI : Tout savoir sur la saison 2021/22 de biathlon

Le film de l’individuel féminin de biathlon à Östersund

Julia Simon était la première Française à partir dans cette course de 15 km où toutes les biathlètes s’élancent l’une après l’autre. Chaque faute au tir est sanctionnée par 1 min de pénalité. Lors de la première session de tir, l’Italienne Dorothea Wierer, la Tchèque Markéta Davidová et la Française Anaïs Bescond faisaient partie des biathlètes avec zéro faute couchée.

Pour la Française championne olympique en relais mixte à PyeongChang 2018, ça s’est compliqué au deuxième tir (debout), avec trois fautes qui mettent un terme à ses ambitions, tant une erreur est pénalisante dans cette épreuve. Wierer signe également deux fautes, quand Tiril Eckhoff sortait du deuxième tir avec une faute, deux au total.

La jeune Suédoise Elvira Öberg est impressionnante sur les skis, mais réalise trop de fautes au tir (1,1,3,1) pour viser un podium. Elle terminera tout de même avec le meilleur temps sur les skis (41 min).

Seule Française à avoir remporté une course la saison passée avec deux mass-starts, Julia Simon était déjà à 4 fautes avant d’attaquer l’ultime session debout, où elle n’a pu effacer que trois cibles (5 fautes au total). Elle termine à la 72e place, expliquant au micro de la Chaîne l’Équipe vouloir se relancer demain, lors du sprint féminin.

« On voit que beaucoup de favorites sont passées à côté aujourd’hui. On pouvait faire une très bonne course mais il faudra finalement se relancer demain. Je pensais être prête mais j’étais déjà loin après le premier coucher. »

Deuxième du classement général l’année dernière, Marte Olsbu Røiseland est la seule favorite présente dans le top 10 (+2 min 38 s 1, 3 fautes).

Markéta Davidová, championne du monde de l’individuel en 2021, partira donc avec le dossard jaune de leader du classement général, demain à 11h pour le sprint féminin.

Voir les résultats complets de l'individuel féminin de la Coupe du monde de biathlon d'Östersund

Le programme de la Coupe du monde de biathlon à Östersund

Samedi 27 novembre

  • 15h00 : Individuelle hommes (20 km)

Dimanche 28 novembre

  • 11h00 : Sprint femmes (7,5 km)
  • 13h45 : Sprint hommes (10 km)

Le biathlon aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

En biathlon, onze titres seront mis en jeu aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022.

Après le relais mixte qui lancera les hostilités le 5 février 2022 au Centre national de biathlon : le relais, l'individuel, le sprint, la poursuite et la mass start sont au programme pour les hommes et les femmes.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité