Le président du CIO, Thomas Bach, participe au tout premier Athlete Town Hall

Des athlètes du monde entier sont réunis actuellement en ligne à l'occasion du tout premier Athlete Town Hall, un événement organisé par la commission des athlètes du CIO pour les participants aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et aux Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022. Pour la première journée de discussions, les olympiens sont revenus sur leur expérience et ont célébré leurs exploits lors de ces Jeux. Ils ont également pris part à une séance de questions-réponses inédite avec le président du CIO, Thomas Bach. 

IOC / Christophe Moratal

"Athlete365 est une communauté de plus de 130 000 athlètes et membres de leur entourage", a expliqué la présidente de la commission des athlètes du CIO, Emma Terho, en donnant le coup d'envoi de ce nouveau rendez-vous. Et d'ajouter : "La plateforme compte plus de 30 000 olympiens et, à travers notre site web et nos comptes dans les médias sociaux, nous disposons d'un large éventail de ressources et d'offres pour vous aider, vous, les athlètes, à réussir aussi bien sur l'aire de compétition qu'en dehors."

Une séance inédite de questions-réponses avec le président du CIO, Thomas Bach

L'événement, organisé sur deux jours, est animé par l'olympienne britannique Jeanette Kwakye. Le temps fort de cette première journée d'échanges a été la séance inédite de questions-réponses organisée avec le président du CIO, lequel a répondu aux questions posées sur de nombreux sujets. Lui-même champion olympique d'escrime et membre fondateur de la commission des athlètes du CIO, le président Thomas Bach comprend parfaitement les besoins des athlètes. Il a ainsi été en mesure de faire le point sur les derniers développements survenus au sein du Mouvement olympique ces derniers mois. Les athlètes du monde entier avaient la possibilité de poser leurs questions en ligne directement.

"Je suis extrêmement soulagé que nous ayons pu organiser [les Jeux de Tokyo 2020] avec tous nos partenaires, et je suis très touché par les témoignages de gratitude reçus par tant d'athlètes, que ce soit de Tokyo ou de Beijing", a confié le président Thomas Bach après avoir été interrogé sur les défis qui ont dû être relevés pour livrer avec succès les éditions de Tokyo 2020 et de Beijing 2022. Il a ensuite été invité à aborder l'avenir des Jeux Olympiques, à commencer par Paris 2024.

"Les futures éditions des Jeux seront plus durables", a répondu le président du CIO. "Nous espérons qu'elles seront à contribution positive pour le climat. Elles s'appuieront sur l'héritage de Paris, où près de 95 % des sites existent déjà. Les Jeux seront plus inclusifs – ou plus exactement, plus ouverts. Les Jeux de Paris 2024 seront les premiers de l'histoire à être strictement paritaires."

Et de conclure : "Paris 2024 nous donnera une idée de ce que sera l'avenir des Jeux Olympiques. C'est pourquoi nous pouvons déjà affirmer que ces Jeux vont ouvrir une ère nouvelle."

CIO/Christophe Moratal

Célébrer les Jeux Olympiques

La première journée a également été l'occasion non seulement de célébrer les exploits des athlètes qui ont concouru aux Jeux de Tokyo 2020 et de Beijing 2022, mais aussi de recueillir le point de vue des olympiens sur leur expérience lors de la manifestation. Organisées en pleine pandémie mondiale, ces deux éditions des Jeux ont mis en lumière la résilience de la communauté des athlètes, lesquels ont dû surmonter des défis sans précédent pour se qualifier et participer aux Jeux.

Lors d'une table ronde consacrée à l'expérience des athlètes, la Brésilienne Jaqueline Mourão, huit fois olympienne, laquelle a participé à l'épreuve de mountain bike aux Jeux de Tokyo 2020 et à l'épreuve de ski de fond aux Jeux de Beijing 2022, et l'Italienne Arianna Fontana, médaillée d'or olympique en patinage de vitesse sur piste courte, ont félicité les organisateurs et les athlètes de s'être adaptés à des circonstances uniques et d'avoir offert des Jeux spectaculaires.

Ainsi que Jaqueline Mourão l'a déclaré : "Avec la pandémie et l'impossibilité de se rendre dans les salles de sport, en raison parfois des confinements imposés, l'édition de Tokyo 2020 a été un énorme défi. Nous sommes tous reconnaissants d'avoir pu être présents pour concourir."

"Ce fut un long voyage, un très long voyage, un parcours fait de hauts et de bas. Mais c'est pour cela que j'aime les Jeux Olympiques, a confié Arianna Fontana. "Ce n'est pas seulement le résultat qui compte, mais aussi le voyage et l'histoire de chaque athlète. C'est l'essence même des Jeux Olympiques."

Soutien de la Solidarité Olympique

La surfeuse costaricienne Leilani McGonagle et le sprinteur trinidadien Richard Thompson sont également intervenus lors de la table ronde. Tous deux ont expliqué comment la Solidarité Olympique les avait aidés à réaliser leurs rêves olympiques. Au total, la Solidarité Olympique a versé 64,5 millions d'USD, sous forme de bourses pour athlètes, à 1 836 athlètes de 186 Comités Nationaux Olympiques (CNO) pour Tokyo 2020, et à 429 athlètes de 80 CNO pour Beijing 2022. Lorsque la pandémie de COVID-19 a entraîné le report des Jeux de Tokyo 2020, la Solidarité Olympique a prolongé d'une année le financement accordé à ces athlètes.

"Pour moi, ce que le CIO fait depuis des années pour veiller à l'égalité des chances entre les pays est extrêmement important", a déclaré Richard Thompson, qui, avec ses coéquipiers de l'équipe trinidadienne du relais 4 x 100 m des Jeux de Beijing 2008, s'est récemment vu réattribuer la médaille d'or de cette épreuve lors d'une cérémonie organisée au Musée Olympique.

Et d'ajouter : "Parce que nous savons que, lorsqu'il s'agit des Jeux Olympiques et de l'esprit olympique, il est question d'équité et d'intégrité. Il est aussi question de solidarité et d'inclusion. C'est formidable de voir que des programmes comme ceux-ci sont en place pour garantir que les athlètes ont la possibilité de concourir dans les meilleures conditions."

"Le fait que [la Solidarité Olympique] nous ait soutenus pendant cette période a été essentiel", a reconnu Leilani McGonagle, qui a participé à la compétition féminine de surf aux Jeux de Tokyo 2020, alors que ce sport faisait ses débuts olympiques. "Il était important de savoir que quelqu'un nous soutenait et croyait en nous."

Nouvelles initiatives lancées pendant les Jeux
Les participants à l'Athlete Town Hall ont également évoqué les nouvelles offres et les nouveaux services mis à leur disposition par le CIO pour les Jeux de Tokyo 2020 et de Beijing 2022 afin d'améliorer leur expérience pendant la manifestation. Parmi ces initiatives, citons Athlete365 Connect qui a permis aux athlètes de recevoir instantanément leurs photos de compétition sur leur appareil, prêtes à être partagées dans les médias sociaux et à ainsi dynamiser leur image, tandis que le "Moment d'athlète" leur a donné la possibilité d'être en contact avec leurs proches par liaison vidéo immédiatement après leurs compétitions.

"C'était très important pour moi de pouvoir voir mes proches après ma course, car ils ont toujours été à mes côtés à chaque édition des Jeux", a confié la patineuse de vitesse sur piste courte Arianna Fontana, qui a échangé avec sa famille et le club de sport de sa ville natale après avoir remporté l'or dans l'épreuve du 500 m féminin. "J'étais vraiment triste qu'ils ne puissent pas être présents à Beijing. Aussi, le fait d'avoir pu partager ce moment avec eux l'a rendu encore plus spécial."

Les olympiens et paralympiens de Tokyo 2020 et de Beijing 2022 se sont également vu offrir un accès 24 heures sur 24 et sept jours sur sept à une ligne d'assistance en matière de santé mentale pendant les Jeux et jusqu'à trois mois après, grâce à laquelle ils pouvaient bénéficier de séances de conseil. Enfin, grâce aux partenaires olympiques mondiaux, tous les athlètes ont reçu un téléphone portable Samsung en édition limitée et une subvention de voyage d'une valeur de 500 USD offerte par Airbnb, utilisable pour se détendre après les Jeux ou pour atteindre leur prochain objectif.

"La subvention Airbnb a été très utile après les Jeux Olympiques pour se délasser et décompresser", a déclaré le skieur alpin érythréen Shannon Abeda, qui est lui aussi intervenu lors de l'Athlete Town Hall.

Athlete365

À propos de l'Athlete Town Hall

Le Forum international des athlètes s'étant tenu à distance en 2021, la commission des athlètes du CIO souhaitait tirer parti du succès de cet événement en 2022. L'Athlete Town Hall est un tout nouveau rendez-vous qui permet aux athlètes d'échanger en ligne, de découvrir les ressources et les programmes disponibles sur la plateforme Athlete365 pour les soutenir sur l'aire de compétition et en dehors, et de découvrir auprès d'autres athlètes comment utiliser leur statut d'olympien pour donner en retour à leur communauté.

Pour de plus amples informations sur l'Athlete Town Hall ainsi que sur le soutien offert aux athlètes par le CIO, visitez la plateforme Athlete365.

Actualités liées
Prev
Next
  • Athlètes

    Quatre olympiens nommés à la commission des athlètes du CIO

  • Actualités du CIO

    Des athlètes responsables pour des organisations sportives plus fortes

  • Développement durable

    Comment devenir un champion de la durabilité : des idées pour protéger notre planète, #onlyoneearth

  • Actualités du CIO

    Première édition réussie de la certification de responsable de la protection dans le sport du CIO

back to top