29 athlètes réfugiés enverront au monde un message de solidarité et d'espoir aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

08 juin 2021

Vingt-neuf athlètes originaires de 13 Comités Nationaux Olympiques (CNO) hôtes, en lice dans 12 sports, composeront l'équipe olympique des réfugiés (EOR) formée par le CIO pour Tokyo 2020. La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a approuvé aujourd'hui la composition de l'équipe.

Les membres de cette équipe ont été sélectionnés parmi les athlètes qui sont actuellement soutenus par le CIO dans le cadre du programme de bourses olympiques pour athlètes réfugiés. Ils enverront un puissant message de solidarité et d'espoir au monde entier cet été, en sensibilisant davantage les populations à la tragédie que vivent plus de 80 millions de personnes déplacées sur la planète.

 

Les 29 athlètes se sont rencontrés pour la première fois aujourd'hui lors d'une cérémonie à distance durant laquelle le président du CIO, Thomas Bach, a officiellement annoncé leur participation aux Jeux à Tokyo cet été. La composition de l'équipe peut être consultée ici (en anglais uniquement).

S'adressant aux athlètes, le président du CIO a déclaré : "Félicitations à tous ! Je parle au nom de l'ensemble du Mouvement olympique lorsque je dis que nous sommes impatients de vous rencontrer en personne et de vous voir concourir à Tokyo. Lorsque vous, membres de l'équipe olympique des réfugiés, et les athlètes des Comités Nationaux Olympiques du monde entier allez vous retrouver à Tokyo le 23 juillet, c'est un puissant message de solidarité, de résilience et d'espoir qui sera envoyé à la planète tout entière. Vous faites partie intégrante de la communauté olympique et c'est à bras ouverts que nous vous y accueillons."

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a lui aussi adressé ses félicitations aux athlètes : "Je suis très heureux de féliciter tous les athlètes qui font partie de l'équipe olympique des réfugiés pour Tokyo 2020. Ils forment un groupe de personnes exceptionnelles qui seront une source d'inspiration pour le monde entier. Le HCR [Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés] est extrêmement fier de soutenir leur participation aux Jeux Olympiques de Tokyo. Survivre à la guerre, aux persécutions et à l'angoisse de l'exil fait déjà d'eux des personnes extraordinaires, mais le fait qu'ils excellent désormais aussi en tant qu'athlètes sur la scène mondiale me remplit d'une immense fierté. Ils sont la preuve de ce qu'il est possible de faire lorsque les réfugiés se voient offrir la possibilité de tirer le meilleur parti de leur potentiel."

IOC

L'équipe olympique des réfugiés concourra sous le drapeau olympique. Lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux prévue le 23 juillet, ses membres seront les deuxièmes à entrer dans le stade, immédiatement après la Grèce, envoyant ainsi un puissant message d'intégration et montrant au monde la force de leur courage.

Coup de projecteur sur l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO pour Tokyo 2020

La sélection des membres de l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO pour Tokyo 2020 s'est faite sur la base d'un certain nombre de critères, notamment les performances sportives de chacun des athlètes et la confirmation de leur statut de réfugié par le HCR. Le parcours personnel des athlètes ainsi qu'une représentation équilibrée en termes de sports, de sexes et de régions ont par ailleurs été pris en considération.

À l'instar de toutes les délégations présentes aux Jeux Olympiques, l'équipe olympique des réfugiés disposera de son propre personnel d'encadrement afin de répondre aux besoins techniques des athlètes. L'olympienne et ancienne détentrice du record du monde de marathon Tegla Loroupe sera la cheffe de mission de l'équipe, reprenant à cette occasion la fonction qu'elle occupait lors des Jeux Olympiques de Rio 2016, tandis que Stephen Pattison du HCR et Olivier Niamkey du CIO officieront en tant que chefs de mission adjoints. Tous trois dirigeront une délégation composée de 20 entraîneurs et 15 officiels d'équipe, la Solidarité Olympique couvrant les frais de voyage et autres dépenses de participation.

La délégation EOR* se retrouvera pour la première fois au grand complet et en présentiel à l'Académie Aspire de Doha (Qatar) les 12 et 13 juillet prochains pour sa "cérémonie d'accueil", avant de s'envoler pour le Japon le 14 juillet. Pendant les Jeux, l'équipe prendra ses quartiers à l'Université Waseda, qui mettra à sa disposition des logements et des installations d'entraînement, les athlètes n'emménageant au village olympique que pour la durée de leurs compétitions respectives. Ces deux camps d'entraînement ont pu être organisés grâce au soutien apporté par les CNO du Qatar et du Japon.

Un formidable héritage de Rio 2016

C'est aux Jeux Olympiques de Rio 2016 que la toute première équipe olympique des réfugiés formée par le CIO a fait ses débuts. Les dix athlètes qui la composaient avaient alors conquis le monde par leurs parcours édifiants et leurs performances inspirantes. Six de ces athlètes – la nageuse Yusra Mardini, le judoka Popole Misenga ainsi que les coureurs Anjelina Nadai Lohalith (1 500 m), James Nyang Chiengjiek (800 m), Paulo Amotun Lokoro (1 500 m) et Rose Nathike Likonyen (800 m) – feront une nouvelle fois partie de l'aventure à Tokyo.

Après le succès rencontré par l'équipe olympique des réfugiés aux Jeux de Rio 2016, le CIO a décidé en 2018 de former une nouvelle équipe olympique des réfugiés pour Tokyo 2020. La Solidarité Olympique a été chargée de fixer les conditions de participation et de définir le processus de sélection de l'équipe, en étroite collaboration avec le HCR, les CNO et les Fédérations Internationales (FI).

C'est ainsi qu'est né le programme de bourses olympiques pour athlètes réfugiés, lequel a permis d'apporter à 56 athlètes admissibles le soutien financier nécessaire à leur entraînement en vue des Jeux, tout en les aidant à poursuivre leur carrière sportive et à se construire un avenir. Après le report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les bourses ont été prolongées d'un an, ce qui porte l'investissement total consenti par la Solidarité Olympique pour venir en aide aux réfugiés au bénéfice d'une bourse olympique à deux millions de dollars américains depuis Rio 2016.

La participation historique de l'équipe olympique des réfugiés aux Jeux Olympiques de Rio 2016 a également conduit à la création, en septembre 2017, de l'Olympic Refuge Foundation (ORF), un nouveau chapitre de l'engagement à long terme pris par le CIO de contribuer par le sport, et ce tout au long de l'année, à la protection, au développement et à l'autonomisation des jeunes déplacés de force à travers le monde.

Travaillant en étroite coopération avec le HCR, le partenaire du CIO depuis 25 ans, et de concert avec le Mouvement olympique, des organisations internationales, le secteur privé, dont le partenaire olympique mondial Airbnb, des organisations non gouvernementales et d'autres fondations, l'ORF a soutenu la mise en œuvre de 12 programmes dans huit pays (Colombie, République démocratique du Congo, Jordanie, Kenya, Mexique, Rwanda, Turquie et Ouganda), de nouveaux projets devant être lancés cette année en Colombie et en France. Actuellement, 200 000 jeunes bénéficient de programmes sportifs conçus pour améliorer leur bien-être et leur intégration sociale. Pour rappel, l'ORF a pour mission de donner accès au sport, d'ici 2024, à un million de jeunes déplacés de force.

Ce solide engagement sur le terrain va de pair avec le sentiment de solidarité et de soutien que suscite le fait de voir les meilleurs athlètes réfugiés du monde concourir aux Jeux Olympiques.

Soutien après Tokyo

Le CIO continuera à aider les athlètes réfugiés qui n'ont pas été sélectionnés pour Tokyo et à soutenir les membres de la délégation EOR après les Jeux Olympiques par le biais de divers programmes de la Solidarité Olympique, notamment l'aide à la transition de carrière.

Les athlètes ont déjà accès au matériel pédagogique mis à leur disposition sur la plateforme Athlete365, ce qui les aide à se familiariser avec des sujets cruciaux tels que la lutte contre le dopage, la pratique sportive en toute sécurité et la prévention des manipulations de compétitions.

Ils ont également la possibilité de percevoir un complément de revenus grâce aux expériences en ligne d'Airbnb. Proposées par le CIO en coopération avec Airbnb, ces initiatives permettent en effet aux athlètes réfugiés de compléter leurs revenus en partageant leur savoir-faire et leur passion pour le sport avec le reste du monde. Plusieurs d'entre eux ont ainsi animé des séances interactives, que ce soit des récits édifiants en matière de résilience ou encore des cours d'auto-défense et des séances d'entraînement.

Grâce au soutien indéfectible du CIO et de la Solidarité Olympique, les athlètes réfugiés auront également la possibilité de s'entraîner pour les futures éditions des Jeux Olympiques. Pour faire suite à la recommandation 11 de l'Agenda olympique 2020+5, la feuille de route stratégique du CIO jusqu'en 2025, une équipe olympique de réfugiés sera à nouveau en lice aux Jeux Olympiques de Paris 2024 et une autre aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026.

Les biographies des 29 athlètes qui composent l'équipe olympique des réfugiés pour Tokyo 2020 sont disponibles ici (en anglais uniquement).

Vous pouvez suivre et soutenir l'équipe olympique des réfugiés sur FacebookTwitter et Instagram.

*L'équipe olympique des réfugiés concourra à Tokyo sous l'acronyme EOR.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale non gouvernementale, civile et à but non lucratif, composée de volontaires, qui s'engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l'équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.ioc.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter et YouTube.

Actualités Olympiques Actualités du CIO Communiqué de presse Tokyo 2020 Équipe olympique des réfugiés
back to top