Alerte médaille, ski acrobatique : Walter Wallberg détrône Mikaël Kingsbury, Benjamin Cavet au pied du podium

À l'issue d'une magnifique finale, le Suédois Walter Wallberg est devenu champion olympique, devant l'immense favori Mikaël Kingsbury. Le Japonais Ikuma Horishima prend le bronze.

Par Emmanuel Bringuier
Photo de 2022 Getty Images

Incroyable !

À l'issue d'une finale somptueuse, Walter Wallberg, 21 ans, est devenu champion olympique en ski acrobatique à Beijing 2022. Il est le premier Suédois à décrocher l'or dans cette discipline aux Jeux Olympiques. Lui qui n'a encore jamais remporté d'étape de Coupe du monde, a été aérien lors du dernier run. Avec notamment un chrono canon de 23, 70 s !

Immense favori et grand patron de la discipline, le Québécois Mikaël Kingsbury a également signé un superbe run au niveau de la vitesse et de la technique, mais il doit se contenter de la deuxième place, sa troisième médaille olympique après l'or à PyeongChang 2018 et l'argent, déjà, à Sotchi 2014. Il est le premier athlète de sa discipline a remporter trois médailles olympiques.

Le Canadien s'est félicité de ce magnifique brelan de médailles. « C’était ma troisième participation aux Jeux Olympiques d’hiver et j’ai gagné trois médailles, c’est incroyable ! Dans notre sport, c’est la performance d’un jour qui compte. Aux JO d’hiver, on a une seule épreuve donc ce n’est pas facile. Il n’y a pas de deuxième chance ou un deuxième jour pour se rattraper. Tout se joue sur un jour et je suis fier d’avoir réussi à le faire sur 12 ans. »

LIRE AUSSI - Les plus grands succès de Mikaël Kingsbury en ski de bosses

Ben Cavet : « 4e, c'est loin d'être la pire place »

Le Japonais Ikuma Horishima s'empare du bronze, devant le Français Benjamin Cavet, qui termine au pied du podium.

Très solide lors des deux premières manches de cette finale, Benjamin Cavet avait brillamment obtenu sa qualification pour l'ultime manche, réunissant les 6 meilleurs skieurs. Et dans le dernier run, avec une prestation aussi solide que rapide, le Français a pris la tête de la course ! Mais les trois derniers concurrents ont obtenu des meilleures notes que lui et le skieur de Chatel doit se contenter d'une belle 4e place.

« C’est dur mais 4e, c’est loin d’être la pire place, a confié le Français à Eurosport. La pire place, c’est dernier ou abandon, quand on ne s’est pas donné les moyens. Moi, j’ai tout donné. Je n’ai pas l’habitude de skier dans la douleur, là, j’ai dû serrer les dents, j’ai eu un ski craintif. Mais j’ai eu la médaille d’or du 'lâcher rien' ».

LIRE AUSSI - 5 choses à savoir sur Benjamin Cavet

L'Américain Nick Page a terminé au 5e rang devant l'Australien Cooper Woods-Topalovic.

À noter par ailleurs la belle performance aussi de Sacha Theocharis. Le Français s’est classé dans le top 12 après la première manche de la finale, mais a échoué à se qualifier dans les 6 derniers.

VOUS ADOREZ LE SKI ACROBATIQUE ? NE MANQUEZ RIEN.

Recevez le meilleur du ski acrobatique : actualités, vidéos, temps forts des Jeux Olympiques d’hiver et bien plus encore.