Tout savoir sur la saison de ski de fond 2021/22

La saison de ski de fond reprend le 26 novembre avec la première étape de la Coupe du monde à Ruka (Finlande) et prend fin avec les finales de la Coupe du monde les 18-20 mars 2022 à Tioumen (Russie). Quels athlètes font partie des prétendants au titre et aux médailles olympiques ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la saison.

Par Indira Shestakova
Photo de Laurent Salino/Agence Zoom/Getty Images

Comme dans de nombreux autres sports, la dernière saison de ski de fond a été perturbée par la pandémie de COVID-19 et certains des plus grands athlètes n’y ont pas participé. Le 1er décembre 2020, par exemple, les Norvégiens ont annoncé que l’équipe nationale retirait ses athlètes des étapes de la Coupe du monde jusqu’au moins après les Fêtes.

La Suède et la Finlande en ont fait de même, en déclarant forfait pour deux étapes de la Coupe du monde, en Allemagne et en Suisse. Ultérieurement, les Norvégiens ont décidé de se retirer du Tour de Ski, et la vedette finlandaise Iivo Niskanen en a fait de même.

Cependant, rater des courses vous fait forcément perdre des points. Ainsi, les skieurs scandinaves n’ont pas eu la possibilité de décrocher des titres, donc les classements auraient vraisemblablement été différents si tous les athlètes avaient pu concourir partout. Il est donc difficile de baser la saison à venir sur les résultats de Coupe du monde 2020/21.

Heureusement, la pandémie n’a pas impacté les Championnats du monde organisés en Allemagne en février et mars 2021, du moins en termes de participants, et ainsi, les plus grands skieurs de la planète ont tous pu se retrouver. Nous allons donc utiliser cette compétition comme baromètre.

Une chose est sûre : la saison olympique à venir s’annonce fascinante. Voici donc les athlètes à surveiller, le calendrier de la saison et bien plus encore.

Qui peut se frotter à Klæbo chez les hommes ?

Lors des quatre dernières saisons, il y a eu deux principaux concurrents au globe de cristal FIS : le triple champion olympique norvégien Johannes Klæbo et le quadruple médaillé olympique Alexander Bolshunov, qui représentera le ROC à Beijing 2022.

Bolshunov a remporté le classement général de la Coupe du monde la saison dernière. S’il a largement battu Klæbo aux points, c’est parce que le Norvégien a raté énormément de courses. Toutefois, la saison précédente, le skieur scandinave a aussi fini derrière Bolshunov alors que les deux hommes ont disputé le même nombre de courses.

Klæbo est le roi du sprint. Il a gagné deux de ses trois médailles d’or olympiques et quatre titres aux Mondiaux dans l’épreuve du sprint individuel et du sprint par équipes.

En règle générale, Bolshunov s’incline face au Norvégien dans l’épreuve fétiche de Klæbo, mais arrive à s’imposer dans d’autres. Aux Championnats du monde 2021, en revanche, Klæbo est quasiment entré sur le territoire de Bolshunov en remportant le marathon avant d’être disqualifié après avoir fait obstruction sur Bolshunov sur la ligne d’arrivée.

Alors qui s’en sortira mieux cette saison ? Klæbo ou Bolshunov ? C’est l’une des questions chaudes des compétitions de ski de fond masculines.

Klæbo n’est pas le seul Norvégien à prétendre au titre. Aux Championnats du monde 2021 Emil Iversen a remporté le 50 km mass start classique et Hans Christer Holund a fini premier en 15 km libre. Il faudra aussi surveiller Simen Hegstad Krüger, une autre star du circuit de ski de fond. À PyeongChang 2018, il a remporté l’or au Skiathlon 30 km et l’argent au 15 km libre, ainsi que l’or aux côtés de Klæbo dans l’équipe norvégienne sur le relais 4 x 10 km. Il a également décroché deux médailles d’argent (dans le 15 km libre et le Skiathlon 30 km) aux Mondiaux 2021.

Outre les Norvégiens, il ne faudra pas oublier le médaillé d’argent de PyeongChang2018 et le champion du monde 2017 en sprint individuel, l’Italien Federico Pellegrino, qui a été le meilleur dans les épreuves de sprint la saison dernière.

N’oublions pas non plus Dario Cologna. Ces dernières saisons, le Suisse a remporté de rares médailles en Coupe du monde, mais aux Jeux Olympiques d’hiver, il se transforme. Cologna n’est jamais reparti d’une édition des JO sans au moins une médaille d’or au compteur et il a déjà participé à trois éditions. Il pourrait donc enregistré de bons résultats, d'autant plus qu'il a annoncé sa retraite à la fin de la saison.

À LIRE AUSSI : Retour en vidéo sur les quatre titres olympiques de Dario Cologna

Les Norvégiennes et les Suédoises favorites chez les femmes

La saison dernière, c’est l’Américaine Jessica Diggins qui a fini en haut du classement général de la Coupe du monde pour la première fois de l’histoire. Elle est ainsi devenue la première non-Européenne à remporter le gros globe de cristal. À noter que même si l’excellente Norvégienne Therese Johaug et certaines grandes skieuses suédoises ont raté quelques compétitions, Diggins les a toutefois battues lorsqu’elles étaient présentes.

En fait, les Américaines commencent à montrer le bout de leur nez depuis quelques années. Aux Jeux Olympiques 2018 à PyeongChang, Diggins, ainsi que sa compatriote Kikkan Randall, ont remporté le sprint par équipes devant leurs grandes concurrentes Marit Bjoergen (NOR), Charlotte Kalla (SWE) et Stina Nilsson (SWE). La saison dernière, outre Diggins, Rosie Brennan fut l’une des Américaines les plus performantes, avec plusieurs podiums de Coupe du monde à la clé. Les Américaines sauront-elles garder le rythme lors de cette saison olympique face aux Européennes aguerries ?

La Norvégienne Therese Johaug n’a laissé aucune chance à ses rivales dans les courses individuelles aux Mondiaux 2019 et 2021 (trois médailles d’or à chaque fois) et elle a remporté le classement général de la Coupe du monde en 2019-20. Elle sera l’une des skieuses incontournables de la saison. Elle n’a encore jamais remporté l’or en individuel aux Jeux Olympiques donc elle sera ultra-motivée en février.

Les Suédoises auront aussi leur mot à dire, comme la championne du monde 2021 en sprint individuel et sprint par équipes Jonna Sundling ou encore la nonuple médaillée olympique Charlotte Kalla, les multiples médaillées des Mondiaux 2021 Frida Karlsson et Ebba Andersson.

Cette saison de Coupe du monde s’annonce donc passionnante, surtout avec les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 en ligne de mire.

Calendrier de la Coupe du monde de ski de fond 2021/2022

1er bloc :

  • 26.11.2021 – 28.11.2021, Ruka, Finlande
  • 03.12.2021 – 05.12.2021, Lillehammer, Norvège
  • 11.12.2021 – 12.12.2021, Davos, Suisse
  • 18.12.2021 – 19.12.2021, Dresde, Allemagne

2e bloc :

Tour de Ski :

  • 28.12.2021 – 29.12.2021, Lenzerheide, Suisse
  • 31.12.2021 – 01.01.2022, Oberstdorf. Allemagne
  • 03.01.2022 – 04.01.2022, Val di Fiemme, Italie

3e bloc :

  • 14.01.2022 – 16.01.2022, Les Rousses, France
  • 22.01.2022 – 23.01.2022, Planica, Slovénie
  • 04.02.2022 – 20.02.2022, Jeux Olympiques d’hiver de Pékin, Chine

4e bloc :

  • 26.02.2022 – 27.02.2022, Lahti, Finlande
  • 03.03.2022, Drammen, Norvège
  • 05.03.2022 – 06.03.2022, Oslo, Norvège
  • 11.03.2022 – 13.03.2022, Falun, Suède

Finales de la Coupe du monde :

  • 18.03.2022 – 20.03.2022, Tioumen, Russie

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité