L'unité dans la diversité : les Jeux Olympiques au service de l'inclusion

Durant le mois des fiertés LGBTQ+ (personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers), célébré partout dans le monde en juin, le Comité International Olympique (CIO) revient sur la façon dont les Jeux Olympiques encouragent l'inclusion, la diversité et la non-discrimination, ainsi que sur les messages forts adressés par les athlètes et les partenaires olympiques.

P&G P&G
  • Lors des dernières éditions des Jeux, les athlètes ont transmis des messages qui ont inspiré la planète tout entière.
  • L'universalité, l'inclusion et la non-discrimination sont depuis toujours des valeurs intrinsèques des Jeux Olympiques, comme en attestent la Charte olympique et l'Agenda olympique 2020+5.
  • Les partenaires olympiques Coca-Cola et P&G figurent parmi ceux qui ont célébré l'unité dans la diversité aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Les athlètes, moteurs du changement

Lorsque le spécialiste britannique du plongeon Tom Daley a remporté l'or aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, il a expliqué comment, en tant qu'athlète ouvertement gay, il espérait que son succès allait être une source d'inspiration pour les jeunes du monde entier qui appartiennent à la communauté LGBTQ+.

"Lorsque j'étais plus jeune, je me suis toujours senti seul, différent, j'ai toujours eu le sentiment que j'étais celui qui ne s'intégrait pas, qu'il y avait quelque chose en moi qui ne serait jamais à la hauteur de ce que la société attendait de moi", a-t-il confié, après être monté sur la plus haute marche du podium dans l'épreuve du haut vol 10 m synchronisé aux côtés de Matty Lee.

Tom Daley and Matty Lee at Tokyo 2020 Getty Images

"J'espère que désormais, tous les jeunes LGBTQ+ savent que même s'ils se sentent seuls à l'heure actuelle, ils ne le sont pas. Rien ne leur est impossible. La famille que vous vous êtes choisie est là pour vous soutenir. Je suis incroyablement fier de dire que je suis gay et champion olympique. Je me sens plus fort."

Les paroles et les exploits de Tom Daley ont déjà fait vive impression. Le footballeur britannique Jake Daniels, âgé de 17 ans, a ainsi confié que c'était le "courage [du plongeur] et sa détermination à faire changer les choses" qui l'avaient incité à faire son coming out le mois dernier. En s'exprimant avec fierté sur la scène mondiale qu'offrent les Jeux Olympiques, Tom Daley, à l'instar des nombreux autres athlètes LGBTQ+ en lice aux Jeux, a sans nul doute inspiré une multitude de personnes comme Jake Daniels.

Il n'y a pas que les athlètes LGBTQ+ qui ont mis en avant le caractère inclusif du sport et des Jeux Olympiques. Le skateur sud-africain Dallas Oberholzer a lui aussi évoqué la diversité de son sport, qui faisait ses grands débuts sur la scène olympique à Tokyo.

Dallas Oberholzer at Tokyo 2020 Getty Images

"On ne se soucie ni de ton âge ni de tes préférences sexuelles", a-t-il déclaré. "Le skateboard est un mode de vie progressiste, avant-gardiste, un mode de vie synonyme d'acceptation d'autrui. Tes choix personnels n'ont aucune importance. Tu viens, tu poses tes affaires et tu fais du skate, un point c'est tout. Nous avons tous quelque chose de différent à offrir. C'est ça le skateboard – la diversité alliée à l'intégration."

Les Jeux Olympiques : une plateforme au service de l'inclusion

En permettant à tous de concourir sur un pied d'égalité, les Jeux Olympiques constituent depuis longtemps une plateforme puissante capable de promouvoir l'inclusion, la diversité et l'égalité. En effet, la non-discrimination est l'un des piliers fondateurs du Mouvement olympique, tel qu'énoncé dans le principe fondamental 4 de la Charte olympique : "La pratique du sport est un droit de l’homme. Chaque individu doit avoir la possibilité de faire du sport sans discrimination d'aucune sorte et dans l'esprit olympique, qui exige la compréhension mutuelle, l'esprit d'amitié, de solidarité et de fair-play."

En 2014, le CIO a renforcé son engagement envers la communauté LGBTQ+, en amendant notamment la Charte olympique pour inclure expressément la non-discrimination en matière d'orientation sexuelle dans le principe fondamental 6, lequel stipule désormais : "La jouissance des droits et libertés reconnus dans la présente Charte olympique doit être assurée sans discrimination d’aucune sorte, notamment en raison de la race, la couleur, le sexe, l’orientation sexuelle, la langue, la religion, les opinions politiques ou autres, l’origine nationale ou sociale, la fortune, la naissance ou toute autre situation."

La récente approbation de l'Agenda olympique 2020+5 – la nouvelle feuille de route stratégique du Mouvement olympique – reconnaît également que l'égalité des genres, l'inclusion et la diversité font partie intégrante de la vision du CIO, à savoir bâtir un monde pacifique et meilleur grâce au sport.

Le CIO a en outre décidé d'inclure l'orientation sexuelle dans la clause de non-discrimination du Contrat hôte olympique pour les Jeux, exigeant de toutes les villes hôtes qu'elles respectent les principes fondamentaux et les valeurs de l'Olympisme, en particulier l'interdiction de toute forme de discrimination, tout au long de leur projet olympique.

Les partenaires olympiques mondiaux Coca-Cola et P&G soutiennent l'inclusion

L'unité dans la diversité, si visible aux Jeux Olympiques, a également été mise à l'honneur durant l'édition de Tokyo 2020 à travers une campagne menée par le CIO et le partenaire olympique mondial Coca-Cola, campagne qui avait pour objectif de montrer que le Mouvement olympique est ouvert à tous.

Axée sur les valeurs essentielles que sont la diversité et l'inclusion, l'initiative I Belong Here entendait insuffler aux représentants de la nouvelle génération la conviction que, quelles que soient leur identité et leur origine, tous ont leur place au sein de la communauté olympique.

Coca-Cola a également apporté son appui à la Pride House Tokyo – le premier centre permanent de soutien à la communauté LGBTQ+ au Japon créé avant les Jeux par l'organisation à but non lucratif Good Aging Yells.

Depuis la fin de la manifestation olympique, la Pride House Tokyo accueille des séminaires pour les instances sportives et organise des événements destinés à sensibiliser la population à cette question. Au début du mois, le Comité National Olympique japonais a signé un accord-cadre avec le centre LGBTQ+ de la Pride House Tokyo afin de promouvoir l'inclusion dans le monde du sport.

L'entreprise P&G, un autre partenaire olympique mondial, s'est elle aussi servie des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 pour promouvoir l'égalité et l'inclusion à travers une série documentaire intitulée Good is Gold, réalisée en collaboration avec le CIO. Cette série raconte l'histoire émouvante et vraie de quatre athlètes et espoirs olympiques et paralympiques qui se sont battus contre les préjugés et les inégalités. Durant les Jeux, P&G a organisé une table ronde virtuelle sur l'importance que revêt une représentation égalitaire dans le sport, expliquant à cette occasion comment les athlètes LGBTQ+ pouvaient apporter une visibilité extraordinaire à l'ensemble de la communauté LGBTQ+ lorsqu'ils participent aux Jeux Olympiques.

 


Au cours de cette discussion, Brent Miller, directeur et responsable du programme mondial pour l'égalité LGBTQ+ chez P&G, a parlé de l'impact que des athlètes olympiques comme Tom Daley pouvaient avoir lorsqu'ils parlent d'inclusion et de représentation égalitaire sur la scène mondiale que sont les Jeux.

"Pour que ces athlètes soient aussi ouverts, honnêtes et authentiques, ils empruntent une voie qui influence profondément la vie des gens partout dans le monde", a-t-il déclaré. "P&G est présent aux Jeux Olympiques et est l'un des partenaires du CIO depuis très longtemps, et nous le faisons pour ce que le sport et les Jeux Olympiques représentent à nos yeux : rassembler les individus, les soutenir, instaurer une compréhension mutuelle et célébrer l'humanité tout entière."

Actualités liées
Prev
Next
  • LA 2028

    Los Angeles – la ville, l’âme du XXIe siècle

  • Développement durable

    Comment devenir un champion de la durabilité : des idées pour protéger notre planète, #onlyoneearth

  • Développement durable

    Les sites olympiques au service de la Planète (#Oneplanetearth)

  • Actualités du CIO

    Première édition réussie de la certification de responsable de la protection dans le sport du CIO

back to top