Ligue mondiale de water-polo hommes : les Bleus terminent au pied du podium, l'Italie sacrée 

Les poloïstes français ont été battus par les champions du monde espagnols dans le match pour la médaille de bronze en Ligue mondiale de water-polo (8-11). Avec cette quatrième place, les Bleus décrochent leur meilleur classement dans un tournoi international depuis plus de 80 ans. L'Italie a été sacrée grâce à son succès sur les États-Unis (13-9) en finale. 

Par Nicolas Kohlhuber
Photo de 2016 Getty Images

La France a terminé la Ligue mondiale de water-polo à la quatrième place. Les Bleus ont été battus par l'Espagne dans le match pour la médaille de bronze (8-11) ce mercredi 27 juillet à Strasbourg.

Au lendemain de leur défaite en demi-finales face aux États-Unis (15-16), les hommes de Florian Bruzzo n'ont pas réussi à monter sur le podium. Cette quatrième place reste une performance historique : c'est le meilleur résultat des poloïstes tricolores dans cette épreuve et même leur meilleur classement dans une compétition internationale depuis plus de 80 ans.

La dernière fois que l'équipe de France de water-polo hommes avait terminé dans le top 4 d'un événement planétaire, c'était aux Jeux Olympiques de Berlin 1936.

« On bat le Canada, le Monténégro, on perd d'un but contre les États-Unis, bien sûr qu’il y a du positif. On est une équipe nouvelle en terme de méthodes, donc c’est positif mais c’est hyper décevant pour les gars, j’aurais aimé qu’ils terminent avec une médaille », a réagi Florian Bruzzo, le sélectionneur tricolore.

Jeux Olympiques de Paris 2024 : Le calendrier complet

Les Bleus ont tenu tête aux champions du monde espagnols

La bataille face aux États-Unis en demi-finales avait laissé des traces dans les rangs tricolores. Florian Bruzzo devait se passer de Thomas Vernoux, suspendu. Mais ce n'était pas les seules conséquences de l'intense duel avec les Américains à en croire le sélectionneur français.

« On a été moins performant aujourd’hui, on a eu du mal à se remobiliser après le match d’hier qui était à haute intensité émotionnelle. Physiquement, les gars sont bien mais émotionnellement c’est vrai qu’on a puisé. »

Si les Espagnols ont marqué en premier grâce à Alberto Barroso Macarro, les Français ont immédiatement répondu par l’intermédiaire d’un pénalty de Mehdi Marzouki.

Les champions du monde espagnols n’ont jamais été menés, mais ils n’ont pas réussi non plus à se détacher. Ils ont notamment buté sur un incroyable Hugo Fontani qui a encore réalisé 15 arrêts dont 3 dans les 30 dernières secondes du deuxième quart-temps. Grâce à cette prestation, le portier français a été élu meilleur gardien de la super finale de la Ligue mondiale.

À la mi-temps, les Bleus n’avaient qu’un but de retard (4-5).

Dans les 16 dernières minutes de la partie, le même scénario s’est répété avec des Français toujours au contact, mais des Espagnols plus efficaces offensivement. Le plus grand écart du match était de trois buts à l’entame de l’ultime quart-temps.

Malgré les réalisations de Mehdi Marzouki et d’Ugo Crousillat, les Bleus n’ont cette fois pas réussi à le combler.

Dans un match à médaille, l’équipe de France a su tenir tête à une équipe qui se reposait sur 7 des 13 champions du monde, un excellent apprentissage à deux ans des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Le titre pour l'Italie

En finale, l'Italie a pris le meilleur sur les États-Unis (13-9). Un peu plus de trois semaines après une médaille d'argent aux Championnats du monde, les joueurs d'Alessandro Campagna ont cette fois réussi à se parer d'or.

Ils ont notamment pu compter sur l'apport de Giacomo Cannella pour remporter la Ligue mondiale pour la première fois de leur histoire. Pour les États-Unis, c'est une deuxième défaite consécutive en finale de cette compétition.

Résultats de la Ligue mondiale de water-polo hommes

  • Match pour la septième place : Australie - Canada : 13-9
  • Match pour la cinquième place : Monténégro - Serbie : 8-6
  • Match pour la troisième place : Espagne - France : 8-11
  • Finale : Italie - États-Unis

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité