Coupe du monde de basketball femmes : Une nouvelle génération française pour préparer Paris 2024

Les basketteuses françaises terminent leur préparation de la Coupe du monde de basketball femmes avec un match d'entraînement face aux championnes olympiques américaines ce lundi 19 septembre. Ce duel va permettre à la nouvelle génération française de gagner en expérience avant un rendez-vous planétaire où elles sont attendues.

Par Nicolas Kohlhuber | Created 18 September
Photo de 2021 Getty Images

Les basketteuses françaises et américaines se retrouvent un an plus tard. À Sydney ce lundi 19 septembre, elles ne vont pas conclure le tour préliminaire des Jeux Olympiques comme à Tokyo 2020, mais finaliser leur préparation de la Coupe du monde de basketball femmes.

Malgré la proximité du dernier duel franco-américain, 4 des 12 internationales françaises vont croiser la route des septuples championnes olympiques en titre pour la première fois. Ça sera aussi le cas du sélectionneur Jean-Aimé Toupane qui a pris la succession de Valérie Garnier sur le banc tricolore à l’automne dernier. Le coach de 64 ans va devoir relever le premier grand défi depuis sa nomination : une Coupe du monde sans certaines de ses cadres.

Sandrine Gruda, Endy Miyem, Olivia Époupa ou Valériane Vukosaljevic sont absentes et ont laissé leur place à une nouvelle génération ambitieuse pour le séjour à Sydney.

Il y a plus de joueuses nées au XXIe siècle que de trentenaires parmi les 12 qui vont participer au rendez-vous planétaire. Mais cette jeunesse n’empêche pas les Bleues d’avoir des ambitions élevées. Marine Johannès, l'une des trois joueuses à plus de 100 sélections qui a dû déclarer forfait en raison d'une lésion à la cuisse, a expliqué dans une interview à Olympics.com qu'elles devaient se nourrir de ce statut d'outsider.

« On a un groupe rajeuni, on n’est pas attendu et on doit en profiter. On n’a pas de pression. On a des absentes, mais c’est pas pour autant que la France ne peut pas faire quelque chose dans cette compétition. »

Cette Coupe du monde sera la première pour la majorité du collectif tricolore, mais celui-ci ne manque cependant pas d’expérience.

Deux joueuses ont par exemple disputé les play-offs WNBA : Gabby Williams et Iliana Rupert. Cette dernière n’a même pas encore rejoint les Bleues en Australie car elle était engagée en finale avec les Las Vegas Aces, qui ont remporté le titre. Pour Williams, la campagne a été riche avec plus de 20 minutes par match.

L’expérience américaine de ces joueuses va faciliter la mise en place du style de jeu souhaité par Jean-Aimé Toupane. Avec un basketball fait de rythme et d’intensité, son projet s’inspire de ce qui se fait outre-Atlantique.

À LIRE AUSSI : WNBA : Iliana Rupert décroche le titre avec les Las Vegas Aces

Une équipe rajeunie sans aucune braqueuse de Londres 2012

Même les joueuses qui évoluent en Europe sont habituées aux matchs à enjeux et au plus haut-niveau. La plupart d’entre-elles ont des responsabilités au sein de formations qui participent aux compétitions continentales, comme Kendra Chery, Marine Fauthoux ou Marie-Ève Paget qui ont participé à la dernière Euroligue.

Sarah Michel sera la capitaine des Bleues et Alexia Chartereau sa vice-capitaine. Cette dernière, MVP du Championnat de France en 2021, sera très attendue. Elle n'a que 24 ans et a déjà passé le cap des 80 sélections. Cette expérience en fait une cadre des Bleues, d’autant plus que le rendement des Tricolores dans le secteur intérieur dépendra beaucoup d’elle en l’absence Sandrine Gruda, la meilleure scoreuse de l’histoire des Bleues.

Avec son forfait, l’équipe de France va jouer sans aucune des Braqueuses médaillées d’argent aux Jeux Olympiques de Londres 2012 pour la première fois. De quoi aborder cette Coupe du monde 2022 sur de nouvelles bases.

À deux ans de Paris 2024, cette compétition va permettre de tester la relève du basket tricolore face aux meilleures nations du monde. Rien que pendant la phase de poules, elles vont croiser deux demi-finalistes de Tokyo 2020 : le Japon et la Serbie. Deux adversaires que certaines Bleues vont aussi découvrir

À LIRE AUSSI : Tout savoir sur la Coupe du monde de basketball femmes

La sélection française pour préparer la Coupe du monde de basketball femmes

  • Marième Badiane
  • Lisa Berkani
  • Alexia Chartereau
  • Kendra Chery
  • Helena Ciak
  • Marine Fauthoux
  • Mamignan Touré
  • Sarah Michel
  • Marie-Ève Paget
  • Iliana Rupert
  • Ana Tadic
  • Gabby Williams

Le programme de l’équipe de France à la Coupe du monde de basketball femmes

  • Jeudi 22 septembre : Australie - France (20h30 heure locale/12h30 CET)
  • Vendredi 23 septembre : France-Canada (18h00 heure locale/10h00 CET)
  • Dimanche 25 septembre : Mali - France (14h30 heure locale/6h30 CET)
  • Lundi 26 septembre : France - Japon (16h00 heure locale/8h00 CET)
  • Mardi 27 septembre : Serbie - France (17h30 heure locale/9h30 CET)
  • Jeudi 29 septembre : Quart de finale (en cas de qualification)
  • Vendredi 30 septembre : Demi-finale (en cas de qualification)
  • Samedi 1er octobre : Finale ou match pour la troisième place (en cas de qualification)

Comment regarder la France à la Coupe du monde de basketball femmes

beIN SPORTS possède les droits de la Coupe du monde de basketball femmes en France.

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité