Loading...

Remco Evenepoel est champion du monde, le Français Christophe Laporte en argent

Le prodige belge a attaqué à deux tours de l’arrivée pour décrocher le titre de champion du monde, deux semaines après sa victoire lors de la Vuelta.

3 min Par Guillaume Depasse
GettyImages-1331074358
(Photo de 2021 Getty Images)

La machine est en marche. Longtemps annoncé comme le prochain patron du circuit, Remco Evenepoel a une nouvelle fois confirmé les attentes avec le titre de champion du monde.

Ce dimanche 25 septembre, le Belge de 22 ans s'est imposé au terme d’une course maîtrisée de bout en bout, où personne n’a pu contester la démonstration du nouveau leader du peloton sur les routes de Wollongong en Australie. Il a franchi la ligne d'arrivée avec 2 min 11 s d’avance sur son plus proche poursuivant, le Français Christohe Laporte.

Déterminé à s’emparer du maillot arc-en-ciel, Evenepoel était présent dans la bonne échappée où figuraient également les Français Romain Bardet et Pavel Sivakov, avant d’attaquer à deux tours et 35 km de l’arrivée. Le Kazakh Alexey Lutsenko était le seul à le suivre, mais il lâchait dans l’avant-dernière ascension, le Mont Pleasant, une côte d’1,1 km à 7,7 %, avec une portion à 12 %.

Plus personne ne le rejoignait.

Champion du monde junior en 2018, Evenepoel décroche le 27e titre de champion du monde pour la Belgique. Le premier depuis dix ans. Deux semaines plus tôt, il remportait le premier Grand Tour pour son pays depuis 44 ans lors du Tour d’Espagne. 

« C’est une longue saison et de terminer comme ça… Je suis très heureux », a déclaré Evenepoel. « J’avais les jambes aujourd’hui. J’étais avec Alexei mais j’ai vite compris que j’étais plus fort que lui. Je savais qu’au sommet, c’était presque fini. Mon avance s’accentuait et j’ai continué de pousser pour ne pas perdre une seconde. »

Le groupe de poursuivants perdait progressivement son avance et se faisait avaler par le peloton à quelques kilomètres de l'arrivée, ce qui permettait à Christophe Laporte de ramener une médaille pour la France. Après sa victoire lors de la 19e étape du Tour de France 2022, le coureur de 29 ans s'imposait au sprint devant l'Australien Michael Matthews et le Belge Wout van Aert pour remporter une belle médaille d'argent.

Double champion du monde en titre, le Français Julian Alaphilippe (51e) était présent dans le peloton des favoris qui pointait à 2 min 30 s de retard au moment de l’attaque d’Evenepoel, aux côtés notamment de Tadej Pogacar (19e) et van Aert.

« C’est un coureur très fort qui gagne, et un autre très fort qui prend la deuxième place », a réagit Alaphilippe au micro de France TV, qui cède son maillot à son coéquipier belge chez Quick-Step Alpha Vinyl. « C’était une course très difficile, et je pense qu’on était dans une bonne situation. Mais je ne pensais pas que Christophe allait rentrer ! »

Résultats des Championnats du monde de cyclisme sur route Hommes

  1. Remco Evenepoel (BEL), en 5 h 31 s 33
  2. Christophe Laporte (FRA), + 2 min 11 s
  3. Michael Matthews (AUS), +2 min 11 s
  4. Wout van Aert (BEL), +2 min 11 s
  5. Matteo Trentin (ITA), +2 min 11 s
  6. Alexander Kristoff (NOR), +2 min 11 s
  7. Peter Sagan (SVK), +2 min 11 s
  8. Alberto Bettiol (ITA), +2 min 11 s
  9. Ethan Hayter (GBR), +2 min 11 s
  10. Mattias Jensen (DEN), +2 min 11 s

Voir les résultats complets des Championnats du monde de cyclisme sur route

Ajoutez-les à vos favoris
Remco EVENEPOELRemco EVENEPOEL
Julian ALAPHILIPPEJulian ALAPHILIPPE
Cyclisme sur routeCyclisme sur route
BelgiqueBEL
Plus de

You May Like