Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la durabilité aux Jeux de Tokyo 2020

De la vasque alimentée à l'hydrogène aux médailles faites à partir de téléphones portables recyclés, de l'équilibre hommes-femmes à la première Pride House officielle, les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 donnent un aperçu de ce que sera l'avenir. Voici un récapitulatif des initiatives lancées par Tokyo 2020 afin de contribuer à l'édification d'un monde meilleur et plus durable grâce au sport.

IOC

Réduire, réutiliser, recycler

  • Seuls huit sites de compétition ont été entièrement construits. En tout, 25 des 43 installations olympiques et paralympiques existaient avant les Jeux – dont certaines avaient été utilisées pour les Jeux Olympiques de Tokyo 1964. Bon nombre d'entre elles ont été modernisées grâce à des procédés de construction à la pointe de la technologie afin de réduire la consommation d'énergie. Dix autres sites sont des structures temporaires conçues pour limiter les coûts de construction et la consommation d'énergie.
  • La torche olympique a été conçue à partir d'aluminium provenant des logements temporaires construits à la suite du tremblement de terre de 2011 au Japon. Même les t-shirts et les pantalons portés par les relayeurs ont été confectionnés à partir de bouteilles en plastique recyclées collectées par Coca-Cola.
  • Les métaux extraits de près de 79 000 tonnes de smartphones et autres équipements électroniques donnés par les Japonais – ces gisements hors sol baptisés "mines urbaines" – ont été utilisés pour la fabrication des 5 000 médailles olympiques et paralympiques.
Tokyo 2020 Olympic podium © Tokyo 2020
  • Dans le cadre d'une initiative lancée par le partenaire olympique mondial P&G, les médaillés monteront sur des podiums fabriqués à partir de déchets plastiques recyclés.
  • En tout, 99 % des biens et produits achetés pour les Jeux seront réutilisés ou recyclés. Ainsi, le bois donné par plus de 60 municipalités dans le cadre de l'opération BATON (Building Athletes’ village with Timber Of the Nation) pour l'aménagement de la place du village olympique sera récupéré après les Jeux et rendu aux collectivités afin d'être réutilisé.
  • Les organisateurs ont loué une grande partie des équipements plutôt que de les acheter. Quelque 65 000 ordinateurs, tablettes et appareils électriques, ainsi que 19 000 bureaux, chaises et autres accessoires loués pour les Jeux, seront restitués et réutilisés une fois les Jeux terminés.
  • Les athlètes dormiront dans 18 000 lits fabriqués à partir de carton recyclé. Les haltérophiles et les lanceurs de poids ne doivent pas s'inquiéter pour autant : les cadres font plus de deux mètres de long et supportent jusqu'à 200 kilos ! Même les matelas pourront être recyclés en produits plastiques.
Tokyo 2020 Olympic Village © IOC

Au-delà de la neutralité carbone

  • Une bonne partie de l'énergie utilisée pour les Jeux de Tokyo 2020 provient de sources renouvelables, notamment de panneaux solaires et de la biomasse forestière (à savoir des déchets de construction et de la sciure de bois), pour la production d'électricité.
  • Le parc sportif urbain d'Ariake, qui accueille les épreuves de BMX freestyle, de BMX racing et de skateboard, est entièrement alimenté à l'énergie solaire renouvelable produite à Fukushima, théâtre du tremblement de terre de 2011 au Japon.
  • Lorsqu'il n'a pas été possible d'utiliser les énergies renouvelables, Tokyo 2020 a privilégié les certificats d'énergie verte pour compenser la consommation d'électricité non renouvelable.
  • Le comité d'organisation de Tokyo ira au-delà de la neutralité carbone en compensant plus d'émissions de CO2 qu'il n'en émet. Le programme de compensation mis en place pour les Jeux couvre toutes les émissions directes et indirectes, dont le transport et la construction.
  • Dans le cadre du programme japonais de plafonnement et d'échange des droits d'émission de carbone, des crédits carbone permettront de compenser quelque 720 000 tonnes de CO2 qui seront émises à Tokyo lors des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux Olympiques et Paralympiques, soit pendant quatre jours.
  • Le gouvernement métropolitain de Tokyo s'est engagé à diviser par deux, d'ici 2030, les émissions de gaz à effet de serre en ville (par rapport au niveau de 2000) et à augmenter de près de 50 % le recours aux énergies renouvelables.
  • Les torches olympiques ont été alimentées à l'hydrogène propre durant une partie du relais de la flamme et c'est encore de l'hydrogène propre qui sera utilisé pour les vasques olympique et paralympique.
  • Une station de ravitaillement a été installée à proximité. Après les Jeux, le village sera transformé en appartements, école, magasins et autres installations alimentés à l'hydrogène.
  • Le partenaire olympique mondial Toyota a fourni une flotte de 500 véhicules, lesquels font partie de la flotte olympique officielle.
Tokyo 2020 © IOC / Matthew Jordan Smith

Égalité des genres, diversité et inclusion

  • Les Jeux de Tokyo 2020 sont les premiers à atteindre une représentation équilibrée hommes-femmes avec 49 % de sportives et 51 % de sportifs en lice.
  • Pour la première fois, un département de médecine pour les femmes athlètes a été ouvert dans la polyclinique du village olympique/paralympique afin de fournir un soutien médical spécifique et complet aux femmes athlètes.
  • En mars 2021, sous la direction de la présidente du comité d'organisation de Tokyo 2020, Hashimoto Seiko, Tokyo 2020 a nommé 12 femmes supplémentaires au sein de son conseil d'administration, portant sa représentation féminine de 20 à 42 %.
  • Le comité d'organisation des Jeux dispose d'un département spécial consacré à la diversité et à l'inclusion, dont le le slogan est "Know Differences, Show Differences" ("Connaître les différences, montrer les différences").
  • Le motif en damier des emblèmes olympique et paralympique de Tokyo 2020 représente différents pays, cultures et modes de pensée. Son message "L'unité dans la diversité" assure la promotion de la diversité comme une plateforme pour connecter le monde.
  • Le premier centre permanent LGBTQ+ à Tokyo, Pride House Tokyo (Maison des fiertés de Tokyo), entend sensibiliser aux questions LGBTQ par la création d'espaces d'accueil, l'organisation d'événements et la production de contenus diversifiés. Il s'agit de la toute première Maison des fiertés officiellement reconnue par les Jeux Olympiques et Paralympiques.
Athlees at the Olympic Village © IOC / Matthew Jordan Smith

Construire pour l’avenir

  • Les deux principales zones olympiques – la zone du patrimoine et la zone de la baie de Tokyo – ont été pensées pour tirer parti du meilleur du passé pour un avenir durable.
  • La zone du patrimoine réutilise plusieurs sites emblématiques utilisés lors des Jeux de Tokyo 1964, notamment le site du tennis de table du Tokyo Metropolitan Gymnasium et le célèbre Nippon Budokan.
  • Le nouveau stade national du Japon, site des cérémonies d'ouverture et de clôture, est doté d'avant-toits géants qui permettent aux brises rafraîchissantes de circuler librement. Les avant-toits, une caractéristique de l'architecture traditionnelle japonaise, sont une alternative à la climatisation.
Tokyo Bay, Odaiba Marine Park and the Tokyo Olympic beach volleyball stadium © Getty Images 2021
  • La zone ultramoderne de la baie de Tokyo est quant à elle un modèle novateur de développement urbain qui redynamisera le front de mer de Tokyo, avec une amélioration des transports et de l'accès à la baie. Parmi les 16 sites, citons le centre des sports aquatiques de Tokyo, dont une technologie de pointe permet d'ajuster la longueur et la profondeur des bassins en déplaçant les sols et les murs et qui est alimenté par l'énergie solaire et un échangeur de chaleur souterrain.
  • Le village olympique – qui se trouve à l'intersection des deux zones – est situé sur un terrain assaini et comprend une "maison consacrée à la détente" dans le parc portuaire de Harumi, où les athlètes peuvent se reposer et se ressourcer. L'électricité utilisée par l'installation est produite au moyen de piles à combustible à hydrogène pur.
  • Après les Jeux, il deviendra la première commune japonaise fonctionnant à l'hydrogène et un modèle pour les sociétés futures utilisant l'hydrogène.

Actualités liées

Prev
Next
  • Tokyo 2020 Tokyo 2020
    Les Jeux de Tokyo 2020 mettent en avant les possibilités d'une économie circulaire
  • Tokyo 2020
    Aux Jeux de Tokyo 2020, l'hydrogène laisse entrevoir un avenir sans carbone
  • Tokyo 2020
    Tokyo 2020 vise le zéro émission nette et s'adapte à un climat en pleine mutation
  • Tokyo 2020
    Tokyo 2020 : Le rapport de suivi sur la durabilité met l'accent sur la sécurité, l'égalité des genres et le changement climatique
  • Tokyo 2020
    Jour J -50 : Tokyo 2020 célèbre les athlètes et la durabilité en dévoilant les éléments de la cérémonie des vainqueurs
  • Actualités du CIO
    Le CIO ouvre la voie à un Mouvement olympique plus durable, plus égalitaire et plus inclusif
  • Tokyo 2020
    J-100 avant les Jeux de Tokyo 2020, pour l'humanité et la planète
back to top