Pour le président du CIO, Thomas Bach, le soutien apporté par le CIO à la communauté olympique en Afghanistan est un "geste fort de solidarité"

Le Comité International Olympique (CIO) a aidé la communauté olympique en Afghanistan suite à la crise humanitaire qui a éclaté récemment.

IOC/Philippe Woods

Contacté par le Comité National Olympique (CNO) d'Afghanistan dès la clôture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le CIO s'est immédiatement mis au travail afin d'aider les membres de la communauté olympique, a indiqué le président du CIO, Thomas Bach, lors du point de presse organisé à l'issue de la réunion de la commission exécutive du CIO ce mercredi. Les femmes et les jeunes filles ont fait l'objet d'une attention particulière.

"Grâce aux efforts que nous avons déployés, tous les athlètes en lice aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 ne sont actuellement pas dans le pays. Deux athlètes de sports d'hiver se trouvent également hors du pays et poursuivent leur entraînement, et ce dans l'espoir de se qualifier pour les Jeux de Beijing", a précisé le président du CIO.

Thomas Bach a expliqué qu'un nombre important de membres de la communauté olympique en Afghanistan – environ 100 personnes – avaient reçu des visas humanitaires et avaient pu quitter le pays avec l'aide du CIO et d'autres partenaires du Mouvement olympique.

Et le président du CIO d'informer : "Nous avons bénéficié d'une vraie solidarité au sein de la communauté olympique : qu'il s'agisse des Comités Nationaux Olympiques, des Fédérations Internationales, des membres du CIO, tous étaient prêts à apporter leur concours en contactant leurs gouvernements, en entreprenant des démarches de leur côté, et en inscrivant des personnes sur les listes de leurs gouvernements pour l'obtention de visas humanitaires."

Et d'ajouter : "Le CIO a joué un rôle central de coordination avec toutes ces parties prenantes, auxquelles nous sommes profondément reconnaissants pour ce geste fort de solidarité au sein de la communauté olympique."

Ainsi que l'a annoncé le président du CIO, l'institution olympique va désormais proposer des bourses à l'ensemble des participants afghans aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 afin qu'ils puissent continuer à s'entraîner. Le CIO continuera également à soutenir les deux athlètes de sports d'hiver qui bénéficient déjà d'une bourse de la Solidarité Olympique.

Dans le même temps, le CIO fera de son mieux afin d'aider les autres membres de la communauté olympique qui vivent encore en Afghanistan à obtenir des visas humanitaires et à quitter le pays.

Afin d'atteindre cet objectif, le CIO reste en contact avec les CNO et les gouvernements du monde entier.

Parallèlement, l'actuel CNO d'Afghanistan reste reconnu comme le seul CNO du pays, conformément à ses statuts existants et à la Charte olympique, tout comme les dirigeants actuels du CNO qui ont été élus en avril 2018.

Actualités liées

Prev
Next
  • Beijing 2022
    La participation de la NHL attise l’engouement pour les Jeux de Beijing 2022
  • Commission exécutive du CIO
    La commission exécutive du CIO suspend le CNO de la République populaire démocratique de Corée
  • Président du CIO
    Le président du CIO impressionné par les athlètes paralympiques
back to top