La commission de futur hôte poursuit son dialogue ciblé avec Brisbane 2032 et le Comité Olympique Australien

La commission de futur hôte du Comité International Olympique (CIO) poursuit ses discussions approfondies avec le comité de Brisbane 2032 et le Comité National Olympique (CNO) australien sur leur capacité à accueillir les Jeux de la XXXVe Olympiade en 2032. Brisbane 2032 a remis un "dossier initial" en réponse au questionnaire du CIO pour le futur hôte des Jeux Olympiques, dossier dans lequel le comité présente ses projets en termes de vision, de concept et d'héritage pour les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Une réunion à distance a eu lieu cette semaine sur trois jours durant laquelle des conseils ont été donnés à Brisbane 2032, au CNO australien et au Comité National Paralympique (Paralympics Australia) pour la finalisation de leurs plans, et ce afin de les aider à soumettre un "dossier final" dans les prochaines semaines. Les trois niveaux de gouvernement qui soutiennent le projet ont participé à la réunion ; des présentations ont été faites à cette occasion par des personnalités politiques de premier plan, parmi lesquelles Annastacia Palaszczuk, députée et première ministre de l'État du Queensland, Adrian Schrinner, conseiller municipal et maire de Brisbane, sans oublier le premier ministre australien, Scott Morrison, qui a adressé un message vidéo.

Ainsi que l'a déclaré la membre du CIO et présidente de la commission de futur hôte pour les Jeux de l'Olympiade, Kristin Kloster Aasen : "Le comité de Brisbane 2032 a prouvé qu'il adhérait pleinement au formidable esprit de partenariat qui sous-tend le nouveau mode d'élection des hôtes olympiques. Il est clair qu'une solide dynamique s'est engagée au sein de la communauté tout entière."

Et d'ajouter : "Conformément à la nouvelle approche adoptée pour l'élection des hôtes, les Jeux Olympiques s'adaptent désormais aux besoins des habitants de la région hôte, et non l'inverse. Le projet de Brisbane 2032 a clairement été pensé pour venir compléter les plans de développement à long terme de Brisbane et du Queensland."

L'analyse à distance, avec sa visite virtuelle de tous les sites figurant dans le plan directeur, permettra de revoir à la baisse les coûts pour l'hôte pressenti. La réduction des coûts et de la complexité des Jeux est un élément important de l'Agenda olympique 2020 et de la nouvelle norme.

En prélude à la réunion de cette semaine, Brisbane 2032 avait envoyé des séquences vidéo des sites de compétition proposés, des villages olympiques, du Centre International de Radio et Télévision, du Centre Principal de Presse, du stade des cérémonies ainsi que de leurs environs.

Brisbane 2032 est le premier "hôte pressenti" conformément à la nouvelle approche adoptée pour l'élection des hôtes olympiques, laquelle entend rendre la procédure d'élection plus efficace et plus durable pour les hôtes potentiels, moins coûteuse et moins risquée. Brisbane 2032 utiliserait en effet plus de 80 % d'installations existantes ou temporaires. Les autres sites sont prévus indépendamment de la tenue des Jeux et répondent aux besoins à long terme de la population du Queensland, l'État australien à la croissance la plus rapide du pays. Le projet de Brisbane 2032 bénéficie en outre du soutien de plus de 64 % de la population du Queensland et de l'Australie.

Au cours des dernières semaines, la commission de futur hôte a mis sur pied un ambitieux programme d'ateliers destinés à aider Brisbane 2032 à développer de solides plans concernant l'héritage, la durabilité, les aspects économiques, la technologie et les exigences légales en lien avec les Jeux. Dans le cadre de la nouvelle approche adoptée pour l'élection des hôtes, le CIO prend en charge ces services. Les dépenses des hôtes potentiels ont ainsi été considérablement réduites à la suite des réformes engagées dans le cadre de ce processus.

Pour rappel, c'est en février dernier que la commission exécutive du CIO a entamé un dialogue ciblé avec Brisbane 2032 en tant qu'hôte pressenti, suivant ainsi la recommandation adressée par la commission de futur hôte. Celle-ci passera en revue le dossier final préparé par Brisbane 2032 avant de présenter son rapport à la commission exécutive, laquelle pourra alors décider de soumettre le projet au vote de la Session.

back to top