L'Olympic Refuge Foundation et l'équipe olympique des réfugiés récompensées par le Prix Princesse des Asturies 2022 pour le sport

La Fondation Princesse des Asturies a annoncé qu'elle avait décerné son Prix 2022 pour le sport à l'Olympic Refuge Foundation et à l'équipe olympique des réfugiés formée par le Comité International Olympique (CIO) en reconnaissance des possibilités offertes aux plus vulnérables, partout dans le monde, d'avoir accès à la pratique sportive et de s'épanouir pleinement. Comme le veut la tradition, la remise des Prix Princesse des Asturies aura lieu le 28 octobre prochain lors d'une cérémonie solennelle présidée par le roi et la reine d'Espagne, accompagnés de la princesse Leonor des Asturies et de l'infante Sofia.

IOC / Greg Martin

Ainsi que l'a indiqué le jury, l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO illustre les valeurs du sport que sont l'intégration, l'éducation, la solidarité et l'humanité. Elle envoie également un message d'espoir au monde entier.

"Nous sommes extrêmement honorés de recevoir ce prix et nous tenons à exprimer notre reconnaissance au jury de la Fondation Princesse des Asturies", a déclaré le président du CIO et de l'Olympic Refuge Foundation, Thomas Bach. "Cette récompense nous encourage à poursuivre notre mission, laquelle entend aider les réfugiés et les personnes déplacées à travers le monde à trouver refuge et joie grâce au sport. L'Olympic Refuge Foundation témoigne de notre engagement à long terme en faveur des réfugiés. Malheureusement, avec plus de 100 millions de personnes déplacées de force sur la planète, notre mission demeure de la plus haute importance et notre engagement à nous tenir aux côtés des réfugiés plus fort que jamais. Depuis les Jeux Olympiques de Rio 2016, l'équipe olympique des réfugiés représente les millions de réfugiés du monde entier. Elle attire l'attention de tous sur la question des réfugiés et encourage les initiatives en faveur de la paix dans le monde en mettant fin aux guerres et aux conflits qui poussent les populations à fuir leur patrie."

De Rio 2016 à Paris 2024 : un message d'espoir

Lors de l'Assemblée générale des Nations Unies convoquée en octobre 2015, confronté à la crise mondiale des réfugiés qui forçait des millions de personnes dans le monde à se déplacer, le président du CIO, Thomas Bach, annonçait la création de la première équipe olympique des réfugiés. Les Jeux Olympiques de Rio 2016 écrivaient alors une nouvelle page de l'histoire avec la participation de dix athlètes réfugiés, véritable source d'inspiration pour le monde par leur force de caractère.

Le voyage s'est poursuivi avec l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et la participation de 29 athlètes dans 12 sports.

Renforcer le soutien apporté aux réfugiés et aux populations déplacées reste une priorité pour le CIO et fait partie de la recommandation 11 de l'Agenda olympique 2020+5, la nouvelle feuille de route stratégique du CIO et du Mouvement olympique jusqu'en 2025. Pour cela, non seulement le CIO formera une équipe olympique des réfugiés pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 et les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026, mais un meilleur accès au sport pour les jeunes déplacés est d'ores et déjà assuré 365 jours par an grâce à l'action de l’Olympic Refuge Foundation.

S'engager aux côtés des réfugiés

Créée en 2017 par le CIO, l'Olympic Refuge Foundation (ORF) constitue le nouveau chapitre de son engagement à long terme visant à soutenir, par le sport, la protection, le développement et l'épanouissement des jeunes déplacés.

L'ORF croit en une société où chacun a sa place, grâce au sport. Son objectif est de créer un mouvement qui permette aux jeunes déplacés de s'épanouir par le sport.  

Travaillant en coopération avec le Mouvement olympique, les Nations Unies, des organisations internationales, le secteur privé, des organisations non gouvernementales et d'autres fondations, l'ORF soutient la mise en œuvre de 12 programmes dans huit pays : Colombie, République démocratique du Congo, Jordanie, Kenya, Mexique, Rwanda, Turquie et Ouganda. De nouveaux programmes seront lancés prochainement en Colombie et en France.

L'ORF a pour objectif de donner accès à un sport sûr à un million de jeunes déplacés d'ici 2024. Actuellement, 200 000 jeunes bénéficient de programmes sportifs conçus pour améliorer leur bien-être et leur intégration sociale.

Une distinction de renom

Les Prix Princesse des Asturies sont décernés chaque année depuis 1981. Remis par S.M. le roi Felipe VI d'Espagne, ils sont considérés comme l'un des événements les plus importants de l'agenda culturel international, en particulier dans le monde hispanophone.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale non gouvernementale, civile et à but non lucratif, composée de volontaires, qui s'engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l'équivalent de 4,2 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.ioc.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter et YouTube.

Actualités liées
Prev
Next
  • Éducation

    Lancement du programme d'éducation aux valeurs olympiques en Inde avec un premier projet déployé dans l'État d'Odisha

  • Actualités du CIO

    L'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO continue d'envoyer un message d'espoir aux réfugiés du monde entier

  • Héritage

    Selon un nouveau rapport, 85 % de tous les sites olympiques permanents sont toujours utilisés

  • Sessions du CIO

    Thomas Bach, président du CIO : "Notre mission olympique est une mission humanitaire"

back to top