Journée de la Terre 2022 – Le CIO décerne ses prix "Action carbone" à 20 organisations sportives

À l'occasion de la Journée de la Terre (22 avril), 20 grandes organisations sportives ont reçu les prix "Action carbone" du Comité International Olympique (CIO), lesquels récompensent les efforts déployés pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. 

Getty Images Getty Images

Les 20 organisations, dont 12 Fédérations Internationales (FI) de sport, sept Comités Nationaux Olympiques (CNO) et l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), ont été récompensées sur la base de données détaillées et de plans de réduction des émissions de carbone.

"Nous avons créé ce prix afin de mettre en avant l'important travail réalisé au sein du Mouvement olympique pour faire face au changement climatique", a déclaré Marie Sallois, directrice du département du développement de l'organisation et du développement durable au CIO. Et de poursuivre : "Nous espérons que ce travail incitera davantage la communauté sportive au sens large à prendre des mesures urgentes en matière de changement climatique et à relever d'autres défis liés à la durabilité."

Parmi les organisations récompensées, citons : 

  • World Sailing, qui a lancé un projet d'économie circulaire montrant que la fibre de carbone provenant d'équipements sportifs usagés pouvait être utilisée dans le processus de fabrication. Le projet a pour objectif de réduire l'empreinte carbone associée aux équipements de voile et d'ouvrir les marchés du recyclage de la fibre de carbone à d'autres sports ;
  • la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), l'organe directeur du sport automobile, qui a récemment finalisé son plan de réduction des émissions de carbone visant à diminuer de moitié ses émissions de carbone d'ici à 2030, et ce conformément à l'Accord de Paris. En 2021, la FIA a également mis en place un système de gestion environnementale certifié selon la norme ISO 14001:2015 ;
  • World Rugby, dont le plan de développement durable complet récemment lancé donne un aperçu de la réduction de ses émissions de carbone jusqu'en 2030 ;
  • le Comité Olympique Canadien, dont les bureaux à Toronto ont été certifiés LEED Platine et BOMA Best Platine grâce à leurs normes élevées en matière de durabilité ;
  • le CNO espagnol, qui a eu recours, en 2020 et 2021, aux énergies renouvelables pour le fonctionnement de ses installations, ce qui lui a permis de réduire de près de 100 % ses émissions de gaz à effet de serre.

Les 12 Fédérations Internationales primées sont les suivantes : World Archery, Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), la Fédération internationale de course d'orientation (IOF), l'Union internationale de patinage (ISU), l'International Sambo Federation (FIAS), World Rugby, World Sailing, l'Union internationale de biathlon (IBU), la Fédération internationale d'escalade (IFSC), la Fédération internationale de golf (IGF), la Fédération internationale de canoë (ICF), et la Fédération Internationale de Basketball (FIBA).

Les sept CNO ayant décroché le prix sont les suivants : Australie, Canada, Danemark, Grande-Bretagne, Irlande, Espagne et Suisse.

Toutes les organisations récompensées ont également adhéré à l'accord-cadre des Nations Unies "Le sport au service de l'action climatique", lequel aide les entités sportives à atteindre une série d'objectifs mondiaux en matière de changement climatique, notamment la réduction de 50 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 au plus tard, conformément à l'Accord de Paris. En décembre 2021, près de 300 organisations sportives dans le monde avaient signé l'accord-cadre.

Lancés en 2019, les prix "Action carbone" – lesquels faisaient initialement partie du partenariat carbone du CIO avec Dow – ont été créés pour inspirer des actions en faveur du climat en reconnaissant les efforts de durabilité des principales organisations sportives au sein du Mouvement olympique. Dans le cadre de cette initiative, les FI et les CNO qui ont manifestement réduit leurs émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de leurs organisations et de leurs événements respectifs se voient attribuer des crédits carbone pour compenser leurs émissions résiduelles.

Le CIO lui-même s'est engagé à avoir une contribution positive pour le climat, en réduisant ses propres émissions directes et indirectes de 30 % d'ici 2024 et de 50 % d'ici 2030. Plus de 100 % des émissions résiduelles seront compensées, principalement par le projet de forêt olympique, projet qui soutient la reforestation et la restauration des terres au Mali et au Sénégal, dans le cadre de la Grande Muraille verte d'Afrique.

À partir de 2030, le CIO exigera en outre que toutes les éditions des Jeux Olympiques aient un impact positif sur le climat en :

  • limitant autant que possible et compensant ses émissions de carbone directes et indirectes ; et en
  • mettant en place des solutions durables avec zéro émission de carbone pour les Jeux Olympiques et au-delà.

Paris 2024 s'est engagé à offrir la première édition des Jeux à contribution positive pour le climat, soit avant même l'échéance de 2030.

Avec 95 % de sites existants ou temporaires, parmi d'autres mesures visant à éviter et à réduire les émissions de carbone, l'empreinte carbone de Paris 2024 devrait être deux fois moins importante que celle des précédents Jeux Olympiques d'été. Paris 2024 compensera également plus de 100 % de ses émissions résiduelles et utilisera son influence pour développer des projets de compensation carbone à long terme, devenant ainsi la première édition des Jeux Olympiques et Paralympiques du monde à apporter une contribution positive au climat.

LA28 a pour sa part adopté une approche radicale axée sur la réutilisation ; en d'autres termes, le comité d'organisation aura recours au fleuron des installations sportives de Los Angeles et il ne construira aucun nouveau site permanent. Désireux d'établir une nouvelle norme pour les événements de grande ampleur diffusés en direct, LA28 s'est engagé à intégrer dans tous ses plans des mesures efficaces en termes de durabilité.

Actualités liées
Prev
Next
  • Développement durable

    Journée mondiale de la santé : promouvoir des moyens de transport durables

  • Développement durable

    Journée mondiale de la santé : Présenter des solutions climatiques

  • Beijing 2022

    Le parc Shougang de Beijing - Comment les Jeux Olympiques ont contribué à transformer une aciérie en quartier urbain branché

  • Beijing 2022

    La durabilité à l'honneur aux Jeux de Beijing 2022

back to top