Loading...
Albertville 1992

Albertville 1992La Flamme

Albertville_1992_torch_hero
(GETTY IMAGES)

Conception et détails de l'itinéraire

La volonté était de couvrir la plus grande partie possible du territoire français en passant par toutes les capitales régionales. L’accent était en particulier mis sur les régions les plus peuplées et la Savoie, département hôte des Jeux. Les 57 jours du relais en France faisaient écho aux 57 épreuves au programme des Jeux d’Hiver d’Albertville.

Le 14 décembre 1991, la flamme a atterri à Paris à bord d’un Concorde supersonique en provenance d’Athènes. La première porteuse de la flamme sur le sol français était Catherine Marsall, championne du monde de cyclisme en 1990. Dans la soirée, la flamme est arrivée sur les Champs-Élysées, où elle a été portée sous les applaudissements de 200 000 spectateurs.

Le 28 décembre, en Normandie, entre Le Havre et Rouen, la flamme a fait un arrêt au château de Mirville. Une cérémonie réunissant près de 1500 personnes, dont plusieurs personnalités, a été organisée en hommage à Pierre de Coubertin, qui y a passé une partie de son enfance.

Carte de l'itinéraire

Albertville-1992-map

Faits et chiffres

Date de départ 13 décembre 1991, Olympie (Grèce)

Date d'arrivée: 8 février 1992, Stade de la Cérémonie, Albertville (France)

Premier porteur: Athanassios “Thanassis” Tsakiris, olympien en biathlon (1992, 1994, 1998, 2010) et ski de fond (1988, 1992)

Derniers porteurs: Michel Platini, olympien en football (1976) et François-Cyrille Grange

Nombre de porteurs de la flamme: environ 5,500 en France

Recrutement des porteurs de la flamme: Les porteurs de la flamme devaient être âgés de 15 à 20 ans. Les organisateurs ont reçu 100 000 candidatures de la France entière. Un tirage au sort a été effectué pour sélectionner les porteurs.

Distance: environ 5,700km en France

Pays traversés: Grèce, France

Détails de la torche

Description: La torche portait l'inscription “XVIes Jeux Olympiques d’hiver 1992” et les cinq anneaux olympiques.

Couleur: Argent

Taille: 41cm

Composition: Alliage d'acier

Combustible: Gaz: propylène, butane et propane. La durée de combustion était de 40 minutes.

Concepteur / Fabricant: Philippe Starck / Ugine & Gabialex

Albertville_1992_torch_big
(IOC)

Le saviez-vous ?

Pas moins de 10 chaudrons ont été fabriqués pour ces Jeux: un chaudron principal à Albertville, de 8 mètres de haut, 4,7 mètres de diamètre et d’un poids de 1300 kg, brûleurs compris, ainsi que neuf chaudrons plus petits pour les autres sites olympiques. Durant les Jeux, le principal chaudron, placé au sommet d’un mât de 23 mètres, a été installé aux abords du Stade de Cérémonie. Après les Jeux, il a été transporté au Parc Olympique Henry Dujol d’Albertville. Comme la torche, le chaudron a été conçu par Philippe Starck, qui a pris pour modèle la corolle d’une fleur de lys.

Faite en laiton doré, la lampe de sécurité avait la forme d’une lampe de mineur, sur laquelle étaient gravés les emblèmes du relais de la torche et des Jeux d’Albertville. Les lampes de sécurité ont été fabriquées par la société Arras Maxéi.

Albertville
1992

Découvrez les Jeux

La Marque

Une identité visuelle est développée pour chaque édition des Jeux Olympiques.

Les Médailles

Couronne d'olivier au départ, les designs des médailles ont évolué au fil des années.

La Mascotte

Image originale, elle doit concrétiser l'esprit olympique.

La Flamme

Une partie iconique de tout Jeux Olympiques, chaque hôte propose sa version unique.