Journée internationale de l’amitié : Evan Fournier et Rudy Gobert, deux potes pour mener la France vers les sommets

Rudy Gobert et Evan Fournier seront les deux leaders de l’équipe de France lors de l’EuroBasket qui aura lieu du 1er au 18 septembre. Les deux basketteurs qui évoluent en NBA sont surtout des amis de longue date. À l’occasion de la Journée internationale de l’amitié, découvrez les liens particuliers qu’ils ont noués.

Par Nicolas Kohlhuber
Photo de 2021 Getty Images

Evan Fournier et Rudy Gobert ont de nombreux points communs : ils ont joué plus de 650 matchs en NBA, ils ont gagné quatre médailles internationales ensemble avec l’équipe de France et ils seront les leaders des Bleus à l’EuroBasket au mois de septembre.

Mais quand les deux basketteurs français se sont rencontrés, ils en avaient un de plus. Ils évoluaient au même poste.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le Francilien et le Picard étaient arrières et représentaient leurs régions respectives lors de tournoi inter-zones. Ils avaient 13 ans, commençaient leur ascension vers les sommets du basketball international et leur amitié naissait. Bien avant de participer aux JO, ils incarnaient déjà cette valeur olympique.

« On avait 13 ou 14 ans. On ne jouait pas dans la même équipe, mais on participait à ces rassemblements avec tous les meilleurs jeunes joueurs du pays. Et il était vraiment le meilleur », se rappelait Rudy Gobert pour Olympics.com en marge de sa présence au Quai 54 à Paris, en juin dernier.

En 2019, Evan Fournier se souvenait aussi de sa rencontre avec le futur triple meilleur défenseur de la NBA. « J'ai été tout de suite cool avec lui, on s'est vite entendu et ça dure encore aujourd’hui », disait le joueur des New York Knicks à L’Équipe.

Les deux basketteurs nés en 1992 à seulement quatre mois d’intervalle ont chacun suivi leur voie, mais ils n’ont jamais perdu le contact. Evan Fournier est passé par l'INSEP, Nanterre et Poitiers pendant que son compatriote faisait ses classes à Cholet.

« On se suivait à distance puis on a été appelé ensemble avec l'équipe de France U18. Il s'est blessé et n'a pas joué, mais on s'est ensuite retrouvé avec la sélection U20. On a continué de progresser ensemble », a expliqué Rudy Gobert.

À LIRE AUSSI : La France avec Evan Fournier, Rudy Gobert et Victor Wembanyama pour préparer l'EuroBasket

Une invitation au mariage comme symbole de l'amitié Gobert - Fournier

Leur première association sous le maillot bleu dans un tournoi international a eu lieu le 14 juillet 2011 lors d’un match contre la Croatie comptant pour le premier tour de l’Euro U20.

Evan Fournier (18 points) et Rudy Gobert (6 points) ont inscrit la moitié des points de la France dans cette rencontre (49-33). Cette victoire a lancé une aventure qui s’est terminée sur la troisième marche du podium. Ils tenaient leur première médaille internationale, un événement forcément particulier.

« On a plein de souvenirs, de souvenirs amusants, de l’équipe de France U20 » a avoué l'intérieur.

Pourtant, ce n’est pas son moment partagé avec Evan Fournier favori. Au moment de choisir, le pivot des Timberwolves a opté pour un souvenir très éloigné du sport.

« J'étais à son mariage. C'est un excellent souvenir. C'était cool de participer à un moment comme celui-là, de le voir si heureux et d'épouser sa meilleure amie. »

Au moment d’évoquer son amitié avec le natif de Saint-Quentin dans les colonnes de L’Équipe en 2019, Evan Fournier avait aussi mis en avant les instants partagés à son mariage comme révélateur du lien fort qui les unis.

« Je l'ai invité à mon mariage, ce n'est pas rien. On se fait profondément confiance, c'est la base de notre relation. »

Cette amitié se traduit aussi sur les réseaux sociaux où ils se chambrent. Pour fêter l’anniversaire de l’un ou la sélection au All-Star Game de l’autre, certaines archives ont notamment été ressorties.

Et si les blagues fusent, c’est parce qu’ils sont de grands compétiteurs. 'Faudel' et 'La Gobe' comme ils se surnomment entre eux sont réputés pour ce trait de caractère. Et leur amitié renforce cette rivalité sur le terrain quand ils se croisent.

LIRE AUSSI - Rudy Gobert, de Stifle Tower à Mr Chill

« Je veux encore plus te battre si tu es mon ami »

« En compétition, il n'y a plus d'ami. Je veux gagner. Basket, jeux vidéo ou autre, ça ne change rien que tu sois mon ami. Au contraire même, je veux encore plus te battre si tu es mon ami. Evan est aussi un grand compétiteur, quand le match commence, il n'y a pas d'interaction, mais quand c'est terminé, on redevient amis », avoue Rudy Gobert.

Après des premiers duels à l’âge de 10 ans en France, c’est arrivé à 12 reprises en NBA et le bilan tourne pour l’instant en faveur de Gobert avec huit succès. Ces confrontations dans la Grande Ligue ont été autant d’occasions de partager du temps comme en décembre 2019 quand ils ont joué ensemble chez celui qui évoluait au Utah Jazz jusqu’à cet été, avant de se diriger vers Minnesota.

Si leurs affrontements sont toujours particulièrement attendus par les suiveurs français de la NBA, c’est quand ils sont associés qu’ils ont fait le plus vibrer leurs fans. Ensemble, l’arrière et le pivot ont su prendre leurs responsabilités pour hisser le basketball français jusqu’aux sommets. Ils ont terminé quatre campagnes internationales sur le podium avec le bronze à la Coupe du monde en 2014 et en 2019, le bronze à l’EuroBasket 2015 et surtout l’argent aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, en 2021.

Ils incarnent le visage d’une équipe de France qui a battu les États-Unis deux fois d’affilée et qui rêve désormais d’un titre olympique à domicile aux Jeux de Paris 2024. Pour y arriver, les Bleus peuvent compter sur un collectif particulièrement uni à l’image de Rudy Gobert et Evan Fournier.

Depuis les années minimes jusqu’au podium olympique, ils ont été parfois adversaires, souvent coéquipiers, mais toujours amis.

Découvrez le calendrier de compétitions des Jeux de Paris 2024

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité