À 19 ans, Diane Parry élimine la tenante du titre Barbora Krejcikova

La jeune Française qui dispute déjà son quatrième Roland-Garros a renversé le match pour remporter son premier tour contre la Tchèque, 1-6, 6-2, 6-3.

Par Guillaume Depasse
Photo de 2022 Getty Images

La tenniswoman française Diane Parry a éliminé la tenante du titre Barbora Krejcikova au terme de 2h08 de jeu (1-6, 6-2, 6-3), un exploit retentissant.

Classée au 97e rang mondiale, Parry a perdu le premier set 6-1 en 34 minutes, et le match semblait alors se diriger vers une victoire de la numéro 2 mondiale.

Mais Krejcikova, qui n’avait plus joué depuis son troisième tour perdu au WTA 1000 du Qatar en février, en raison d’une blessure à un coude, baissait de rythme et commettait plus de fautes directes (8 au premier set, 18 au deuxième et 19 au troisième) et laissait la Française au revers à une main revenir. Elle se faisait breaker au deuxième set et ne semblait plus en mesure de revenir dans le match.

La Française a parfaitement saisi sa chance, avec l’aide du public du court Philippe-Chatrier, pour se hisser au deuxième tour de Roland-Garros pour la deuxième fois de sa carrière, après l’édition 2019.

« C’est un rêve pour moi », a déclaré Parry, qui a remporté le Masters junior en 2019. « J’ai toujours rêvé de jouer sur ce court, presque rempli avec le public français derrière moi pour me soutenir. Il m’a clairement poussé pour aller chercher ce match. Je suis la plus heureuse en ce moment. »

Après l'élimination de la Tunisienne Ons Jabeur, numéro 6 mondiale, et Garbiñe Muguruza, titrée à Paris en 2016, lors du premier jour de Roland, une nouvelle tête de série est donc éliminée.

Diane Parry : « Je n’avais rien à perdre »

Le tirage n’était pourtant pas simple pour la joueuse de 19 ans, qui s’entraîne au Centre national d’entraînement, à quelques centaines de mètres de Roland-Garros. Et le début de match non plus.

« Ce n’est jamais facile de commencer sur ce genre de court, notamment contre la tenante du titre. On a forcément envie de bien faire et parfois de surjouer un peu, c’est ce qui s’est passé au début. »

Mais la native de Nice s’est ensuite relâchée et cela s’est ressenti dans la qualité de son jeu : trois coups gagnants au premier set, neuf au deuxième et huit au troisième.

« Je me suis dit que je devais être agressive, jouer mon jeu et lâcher mes coups, car je n’avais rien à perdre. »

Après avoir remporté le premier titre de sa carrière en novembre dernier, à l’Open de Montevideo (WTA 125), sur terre battue également, Diane Parry s’apprête à disputer un nouveau deuxième tour à Roland-Garros.

Ce sera contre la Colombienne Camila Osorio, 66e mondiale, qui a battu sèchement une autre française au premier tour, Harmony Tan (6-4, 6-3).

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité