Les Jeux de Tokyo 2020 mettent en avant les possibilités d'une économie circulaire

Lorsque les premiers athlètes recevront leurs médailles sur les podiums, ils repousseront également les limites d'autres manières. Pour la première fois, les médailles olympiques et les podiums sur lesquels se tiendront les athlètes ont été complètement fabriqués à partir de matériaux recyclés. 

Toyko 2020 Olympic Village © IOC/Matthew Jordan Smith

Les organisateurs des Jeux de Tokyo 2020 utilisent la manifestation olympique – et son immense visibilité – comme une occasion de présenter de nouvelles idées et des technologies novatrices. Parmi ces innovations, citons le concept d'économie circulaire, grâce auquel les déchets et la pollution sont réduits tandis que les produits et les matériaux sont réutilisés et recyclés. Une économie circulaire est le contraire d'une économie qui utilise des ressources et les élimine sous forme de déchets.

Ainsi que l'a déclaré Marie Sallois, directrice du département du développement de l'organisation et du développement durable au CIO : "Les Jeux sont l'un des événements télévisuels les plus suivis du monde et ils offrent une excellente occasion de présenter des solutions durables." Et de poursuivre : "En mettant l'accent sur l'économie circulaire et la durabilité, le comité d'organisation de Tokyo 2020 donne au monde entier un exemple de ce qui peut être réalisé aujourd'hui et à l'avenir."

Tokyo 2020 medal project © IOC

Afin de fabriquer les 5 000 médailles d'or, d'argent et de bronze des Jeux de Tokyo 2020, des métaux précieux ont été extraits de petits appareils électroniques fournis par les habitants de tout le Japon. Les citoyens japonais ont également fait don de déchets plastiques pour la production des podiums de Tokyo 2020, dans le cadre d'une initiative du partenaire olympique mondial P&G. Même la torche olympique a été produite à partir d'aluminium provenant des logements temporaires construits à la suite du tremblement de terre de 2011 au Japon.

La promotion d'une économie circulaire va plus loin. Les organisateurs espèrent réutiliser ou recycler 99 % de tous les articles et biens achetés, et réutiliser ou recycler 65 % de tous les déchets.

 

Acheter moins, gaspiller moins

En louant des équipements plutôt que de les acheter, Tokyo 2020 a encore réduit la fabrication de biens et les déchets qui en découlent. Quelque 65 000 ordinateurs, tablettes et autres appareils informatiques et grand public, ainsi que 19 000 bureaux, chaises et autres équipements, seront utilisés puis donnés.

Dans le cadre d'un mouvement plus large visant à réduire le nombre de constructions olympiques, seuls huit des 43 sites de compétition olympiques ont été construits à partir de rien. Quelque 25 installations existaient avant les Jeux et dix sont temporaires. Cela a permis de réduire considérablement les émissions des Jeux.

Olympic Village Tokyo 2020 © IOC/Matthew Jordan Smith

Les gouvernements locaux ont donné un total de 40 000 panneaux de bois pour construire la place du village olympique, par exemple, et lorsque les Jeux seront terminés, le bois sera restitué et utilisé ailleurs.

En plus de réduire les déchets, Tokyo 2020 les supprimera également. Deux dispositifs appelés Seabins sont amarrés dans le port de Tokyo pour collecter les déchets plastiques maritimes.

"La commission de l'urbanisme et de la durabilité de Tokyo 2020 a toujours défendu les Jeux de Tokyo 2020 comme un modèle de société durable, avec toute une série d'initiatives telles que des médailles créées à partir de matériaux urbains et des podiums en plastique recyclé", a déclaré le président de la commission de l'urbanisme et de la durabilité de Tokyo 2020, KOMIYAMA Hiroshi. Et d'ajouter : "Nous avons poursuivi ces efforts même après le report des Jeux et ces derniers nous auront incités à réfléchir à ce qu'est une société durable et à la manière dont nos actions individuelles peuvent changer pour contribuer à sa réalisation."

Actualités liées

Prev
Next
  • Tokyo 2020
    Aux Jeux de Tokyo 2020, l'hydrogène laisse entrevoir un avenir sans carbone
  • Tokyo 2020
    Tokyo 2020 vise le zéro émission nette et s'adapte à un climat en pleine mutation
  • Tokyo 2020
    Tokyo 2020 : Le rapport de suivi sur la durabilité met l'accent sur la sécurité, l'égalité des genres et le changement climatique
  • Tokyo 2020
    Jour J -50 : Tokyo 2020 célèbre les athlètes et la durabilité en dévoilant les éléments de la cérémonie des vainqueurs
back to top