Le sport donne le ton de l'action en faveur du climat : le CIO et d'autres organisations sportives participent à la campagne "Objectif zéro"

Le Comité International Olympique (CIO) a rejoint la campagne "Objectif zéro" soutenue par les Nations Unies. Cette campagne a pour ambition de mobiliser les dirigeants des entités non gouvernementales afin d'œuvrer en faveur du climat et d'un monde sans carbone. 

Kayaking © Getty Images

L'annonce a été faite lors d'une session consacrée au sport, intitulée "Le sport au service de l'action climatique – La course vers le zéro net", organisée dans le cadre de la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP26) qui se déroule à Glasgow, en Grande-Bretagne.

"Il n'est pas exagéré d'affirmer que la crise climatique conditionne l'avenir de notre planète", a affirmé S.A.S. le Prince Souverain Albert II, président de la commission de la durabilité et de l'héritage du CIO, lors de son discours d'ouverture. Et de poursuivre : "Cette crise est un appel à l'action pour tous, également pour nous qui travaillons dans le monde du sport. En tant que chef de file du Mouvement olympique, le CIO a la responsabilité de faire partie de la solution, et nous avons la responsabilité d'être ambitieux dans la conduite du changement dans le monde du sport."

HSH Prince Albert II of Monaco, Chair of the IOC Sustainability and Legacy Commission - © Getty Images

Ainsi que l'a déclaré Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) lors de l'événement : "Quatre ans après le lancement de l'accord-cadre "Le sport au service de l'action climatique", plus de 280 organisations sportives se sont engagées à atteindre les objectifs prioritaires visant à rendre le sport conforme aux ambitions de l'Accord de Paris."

"Le secteur a relevé le défi avec enthousiasme, mais il nous a également dit qu'il voulait en faire plus et plus vite. Ces organisations sont maintenant mises au défi de réduire leurs émissions de 50 % d'ici 2030 au plus tard et de parvenir à des émissions nettes nulles d'ici 2040", a-t-elle ajouté.

D'autres organisations sportives ont rejoint la campagne "Objectif zéro", notamment le comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la FIFA, World Sailing, l'IBU et la Formule E.

À l'instar de bon nombre d'autre secteurs, le sport est de plus en plus touché par le changement climatique, tant en hiver qu'en été. La neige et les températures incertaines ont un impact sur la pratique des sports d'hiver, tandis que la chaleur croissante de l'été menace la santé des athlètes, des organisateurs d'événements et des supporteurs.

Dans le cadre de ses efforts pour lutter contre le changement climatique, le CIO s'est récemment engagé à réduire ses émissions de carbone directes et indirectes de 50 % d'ici 2030, conformément à l'Accord de Paris et en tenant compte des dernières données scientifiques en date sur le changement climatique.

Et S.A.S. le Prince Souverain Albert II d'ajouter : "Il s'agit d'un élément clé pour passer d'une organisation neutre en carbone à une organisation ayant un impact positif sur le climat d'ici 2024. Suite à cet engagement, nous invitons instamment toutes les autres organisations sportives à suivre cet exemple."

L'engagement du CIO à avoir un impact positif sur le climat

Déjà neutre en carbone, le CIO a pour ambition d'afficher un bilan carbone négatif d'ici 2024.

Pour y parvenir, l'institution olympique entend :

  • réduire ses émissions directes et indirectes de 30 % d'ici 2024 et de 50 % d'ici 2030, dans les trois champs d'application définis par le Protocole sur les émissions de gaz à effet de serre, conformément à l'Accord de Paris ;
  • compenser plus de 100 % de ses émissions résiduelles, principalement par le biais du projet de forêt olympique ; et
  • utiliser son influence pour encourager le Mouvement olympique dans son ensemble, ainsi que ses fournisseurs et d'autres parties prenantes, à prendre des mesures contre le changement climatique et à rendre le monde du sport plus durable.

En 2018, en collaboration avec ONU Changements climatiques, le CIO a contribué à l'élaboration de l'accord-cadre des Nations Unies "Le sport au service de l'action climatique". Lancé à l'occasion de la COP24 à Katowice, en Pologne, l'accord-cadre vise à favoriser l'action climatique dans le monde du sport. Plus de 280 organisations sportives du monde entier y ont adhéré jusqu'à présent, y compris le CIO, lequel dirige également sa mise en œuvre.

Des Jeux Olympiques à contribution positive pour le climat

En mars 2020, le CIO a décidé que toutes les éditions des Jeux devraient être à contribution positive pour le climat. À partir de 2030, chaque comité d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) sera tenu par contrat de :

  • limiter autant que possible et compenser ses émissions de carbone directes et indirectes ; et
  • mettre en place des solutions durables avec zéro émission de carbone pour les Jeux Olympiques et au-delà.

Pour toutes les prochaines éditions des Jeux, les organisateurs se sont engagés à assurer la neutralité carbone. Paris 2024 a pour objectif de devenir la première édition à contribution positive pour le climat, soit avant même l'échéance de 2030.

"Les Jeux Olympiques et Paralympiques sont le plus grand événement du monde, et nous sommes actuellement confrontés aux plus grands défis de l'humanité", a déclaré Georgina Grenon, directrice de l'excellence environnementale de Paris 2024. "C'est pourquoi le comité d'organisation des Jeux de Paris 2024 s'est engagé, dès la candidature de la ville, à s'aligner pleinement sur l'Accord de Paris afin de réduire les émissions de 50 % et accueillir les premiers Jeux à impact positif sur le climat", a-t-elle conclu.

Inspirer le changement

Lors de la COP26, la session consacrée au sport a également accueilli la double championne olympique de voile et ambassadrice du CIO pour la durabilité, Hannah Mills, qui a parlé du pouvoir du sport pour inspirer des changements positifs. Avec le soutien du CIO, Hannah Mills a récemment rallié des athlètes du monde entier dans un puissant plaidoyer auprès des dirigeants mondiaux pour qu'ils renforcent leurs ambitions en matière de lutte contre le changement climatique.

Actualités liées

Prev
Next
  • Développement durable
    Les olympiens et paralympiens appellent les dirigeants mondiaux à coopérer afin de lutter contre le changement climatique
  • Beijing 2022
    Les dirigeants du G20 attendent avec impatience les Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver de Beijing 2022
  • Actualités du CIO
    Le Mouvement olympique uni pour garantir la sécurité de centaines de membres de la communauté sportive afghane
  • Beijing 2022
    Publication des Playbooks de Beijing 2022
back to top