Le président du CIO rend hommage à Hiroshima alors que la Trêve olympique pour les Jeux de Tokyo 2020 entre en vigueur

La résolution des Nations Unies sur la Trêve olympique pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 est entrée en vigueur aujourd'hui. Pour marquer cette date, le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, s'est rendu à Hiroshima, la ville de la paix. Durant son discours, il a rappelé que le rôle du sport et des Jeux Olympiques était de bâtir des ponts, de rapprocher les peuples et d'instaurer la paix.

S'adressant au public réuni au Mémorial de la paix d'Hiroshima, le président Thomas Bach a déclaré : "Cette résolution a été adoptée par consensus par tous les États membres des Nations Unies. Elle appelle à l'arrêt des hostilités et demande instamment aux États membres de l'ONU de veiller à l'organisation pacifique des Jeux Olympiques. Cet appel à la Trêve olympique est en réalité une tradition vieille de 3 000 ans qui existait déjà à l'époque des Jeux Olympiques de l'Antiquité, preuve s'il en est de leur contribution à la paix."

Et de poursuivre : "La paix était également au cœur des réflexions du fondateur du Comité International Olympique, Pierre de Coubertin. Lorsque ce dernier a rétabli les Jeux Olympiques il y a plus de 125 ans, il a vu en eux le moyen de promouvoir la paix entre les nations et entre les peuples. Cette mission de paix est toujours l'essence même des Jeux Olympiques."

Ainsi que l'a confié le président du CIO : "Je suis ici aujourd'hui pour honorer la mémoire de toutes celles et de tous ceux auquel ce lieu rend hommage. Je suis ici aujourd'hui pour témoigner mon respect à Hiroshima, la ville de la paix, et à tous ses habitants. Je suis ici aujourd'hui pour réaffirmer à chacun la mission de paix du Mouvement olympique. Dans sept jours, les athlètes olympiques des 205 Comités Nationaux Olympiques et l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO enverront un puissant message de Tokyo et du Japon au reste du monde : nous avons besoin de plus de solidarité. Plus de solidarité au sein des sociétés et plus de solidarité entre les sociétés. Sans solidarité, point de paix. Ainsi, les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 seront un symbole d'espoir pour un avenir meilleur et plus pacifique."

Et de conclure : "Chaque être humain – c'est un rêve, je sais, mais il faut parfois savoir rêver – devrait venir à Hiroshima au moins une fois dans sa vie parce que tous ceux qui sont venus ici, qui ont fait cette expérience et qui se sont laissé gagner par cette inspiration, repartent d'Hiroshima en ambassadeurs de la paix. Cette visite me remplit d'humilité et me touche profondément. Je m'engage en mon nom, et au nom de l'ensemble du Mouvement olympique, à être un ambassadeur de la paix."

Pour lire le discours du président du CIO dans son intégralité, cliquez ici (en anglais uniquement).

IOC / Greg Martin

Avant de prononcer son discours au Mémorial de la paix d'Hiroshima, le président du CIO y a déposé une gerbe.

Après avoir visité le musée et parcouru l'exposition permanente, le président Thomas Bach s'est entretenu avec un survivant d'Hiroshima, KAJIYA Fumiaki. Le président du CIO a été très ému par sa rencontre avec cet homme âgé de 82 ans. Il s'est dit inspiré par son témoignage et son attachement à la paix, et touché par son soutien sans faille aux Jeux Olympiques et à leur mission de paix. L'ancien enseignant avait du reste exprimé son soutien aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 en portant la flamme.

Thomas Bach était accompagné à cette occasion de WATANABE Morinari, membre du CIO au Japon, et de HASHIMOTO Seiko, présidente du comité d'organisation de Tokyo 2020.

Au même moment, John Coates, président de la commission de coordination du CIO pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, s'est rendu à Nagasaki. Il a été rejoint par le membre du CIO au Japon YAMASHITA Yasuhiro et par le vice-président du comité d'organisation de Tokyo 2020, ENDO Toshiaki.

IOC / Ikuko Takemika

Le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a envoyé un message aujourd'hui pour "appeler toutes les parties en conflit à observer la Trêve olympique pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020". Ainsi qu'il l'a déclaré : "Les peuples et les nations peuvent s'appuyer sur ce répit temporaire pour établir des cessez-le-feu durables et trouver des voies vers une paix durable. Rechercher la paix et s'unir autour d'objectifs communs est encore plus important cette année, alors que nous nous efforçons de mettre fin à la pandémie et de construire une reprise mondiale forte, durable et inclusive."

Cet appel s'appuie sur la résolution de l'ONU intitulée "Édification d'un monde pacifique et meilleur grâce au sport et à l'idéal olympique", laquelle a été adoptée à l'unanimité lors de la 74e Session de l'Assemblée générale de l'ONU en 2019 et a été coparrainée par 186 des 193 États membres de l'ONU. À travers l'adoption de cette résolution, la communauté internationale reconnaît le pouvoir du sport et l'importance des Jeux Olympiques pour rassembler la planète tout entière à l'occasion de compétitions pacifiques, donnant ainsi l'espoir d'un avenir meilleur. La résolution appelle au respect de la Trêve olympique à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 12 septembre 2021, soit sept jours avant le début des Jeux Olympiques à sept jours après la fin des Jeux Paralympiques.

La semaine dernière, le président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Volkan Bozkir, avait lancé un appel solennel aux États membres de l'ONU pour le respect de la Trêve olympique en vue des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

La Trêve olympique – une tradition vieille de plus de 3 000 ans

La tradition de la Trêve olympique "Ekecheiria" a été instaurée afin de faire cesser les hostilités et permettre ainsi les déplacements et la participation en toute sécurité des athlètes et spectateurs aux Jeux Olympiques. La résolution réaffirme que les valeurs olympiques de paix, de solidarité et de respect sont aussi importantes dans le monde d'aujourd'hui qu'elles l'étaient il y a plus de 3 000 ans lorsque les Jeux Olympiques de l'Antiquité avaient lieu en Grèce.

Les principaux objectifs poursuivis par le CIO dans le cadre de la Trêve olympique sont de mobiliser les jeunes pour la promotion de l'idéal olympique, d'utiliser le sport pour contribuer à jeter des ponts entre les communautés en conflit et, d'une manière plus générale, de créer des conditions propices au dialogue et à la réconciliation.

La résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux de Tokyo 2020 a été adoptée lors de l'Assemblée générale des Nations Unies en décembre 2019.

La résolution pour les Jeux de PyeongChang 2018, adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en novembre 2017, est quant à elle disponible ici.

Pour rappel, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 débuteront le 23 juillet 2021.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale non gouvernementale, civile et à but non lucratif, composée de volontaires, qui s'engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l'équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.ioc.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter et YouTube.

Actualités liées

Prev
Next
  • Tokyo 2020
    Tokyo 2020 vise le zéro émission nette et s'adapte à un climat en pleine mutation
  • Tokyo 2020
    Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, appelle à observer la Trêve olympique
  • Tokyo 2020
    À huit jours de l'ouverture des Jeux Olympiques, le président du CIO rencontre la gouverneure de Tokyo, KOIKE Yuriko
back to top