Le président du CIO remercie les CNO pour leur soutien massif aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a adressé ses sincères remerciements, pour le soutien qu'ils ont apporté aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, à tous les représentants des Comités Nationaux Olympiques (CNO), lesquels participent actuellement en présentiel ou à distance à l'Assemblée générale de l'Association des CNO (ACNO) organisée en Crète.

©IOC / Greg Martin

"Nous l'avons fait. Nous l'avons fait pour les athlètes et nous l'avons fait ensemble. Je tiens à remercier chacun de vous pour sa contribution à l'immense succès des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Sans votre détermination, ces Jeux n'auraient pu avoir lieu. Ou, du moins, ils n'auraient pas connu le succès qui a été le leur et ils n'auraient pu être organisés dans de telles conditions de sécurité", a déclaré le président Thomas Bach lors de la première réunion en présentiel de l'Assemblée générale de l'ACNO depuis le début de la pandémie en mars 2020. Quelque 148 CNO ont envoyé des représentants sur l'île grecque, les autres délégués prenant part aux débats à distance.

Ainsi que le président du CIO l'a reconnu : "Nous avons nous aussi eu des doutes, nous avons nous aussi passé des nuits blanches, nous avons nous aussi dû adapter notre stratégie et nos actions au jour le jour. Cette situation a pesé sur chacun de nous, tout comme elle a pesé sur moi. Mais ces doutes, ces questions, nous ne pouvions les partager ni avec les autres parties prenantes, ni même avec vous. Parce que nous traversions une période d'incertitude. Une incertitude présente dans la moindre conversation entamée au sein du Mouvement olympique. Or nous ne pouvions ajouter de l'huile sur le feu. Cela n'aurait fait que confirmer les prédictions. Cela aurait peut-être conduit à l'effondrement des Jeux."

Le président du CIO a relevé la contribution inestimable et la solidarité des CNO envers les Jeux, déclarant ainsi : "En définitive, nous avons été récompensés de tous les efforts que nous avons déployés pour surmonter cette incertitude, car ces Jeux Olympiques ont remporté un succès retentissant à bien des égards." Comme Thomas Bach l'a expliqué, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont prouvé "que nous [pouvions] insuffler espoir et solidarité aux populations. Et c'est précisément ce dont le monde avait besoin."

Selon les premiers chiffres disponibles, les Jeux de Tokyo 2020 ont été les Jeux Olympiques les plus suivis de l'histoire. Un nombre record de CNO – 93 – y ont remporté des médailles olympiques. "Un tel exploit n'a été possible que grâce à la solidarité présente au sein du Mouvement olympique", a confié Thomas Bach. Plus de 1 800 athlètes ont bénéficié de l'aide de la Solidarité Olympique dans le cadre de leur préparation pour les Jeux de Tokyo. Tous ne sont pas allés aux Jeux, mais tous se sont vu offrir des chances égales d'y participer. Trente de ces athlètes ont remporté une médaille d'or, 36 une médaille d'argent et 47 une médaille de bronze. Qui plus est, 185 diplômes leur ont été remis. Ainsi que le président du CIO l'a souligné : "Une belle réussite pour la Solidarité Olympique. Je tiens d'ailleurs à remercier toutes celles et tous ceux qui y ont contribué."

Thomas Bach a également rappelé aux représentants des CNO que pour la première fois, le CIO avait rendu entièrement indépendants les mécanismes de contrôle antidopage et de sanction. Les contrôles ont été confiés à l'Agence de contrôles internationale (ITA) et les sanctions au Tribunal Arbitral du Sport (TAS). "Cette mesure s'est révélée un grand succès", a indiqué le président du CIO, qui a demandé aux CNO, à leurs associations continentales et aux autres organisateurs d'événements de suivre cet exemple.

Le discours prononcé par le président Thomas Bach peut être visionné ici dans son intégralité.

©IOC/Greg Martin

Se tournant maintenant vers les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022, le président du CIO a déclaré : "Les préparatifs vont bon train. Les sites sont prêts. Les épreuves tests sont en cours et les réactions que nous avons obtenues jusqu'ici des athlètes qui y prennent part et des CNO sont bonnes. Tous sont enchantés de la qualité des installations et de l'organisation. Tous sont également impressionnés par le sérieux dont font preuve nos partenaires et amis chinois pour lutter contre le coronavirus."

Thomas Bach a également remercié les CNO de leur soutien pour l'évacuation de 300 membres de la communauté olympique afghane, une action coordonnée par le Comité International Olympique. "Avec l'aide de nombreuses Fédérations Internationales et votre concours, plusieurs visas humanitaires ont pu être délivrés aux membres de la communauté olympique." Mais cette opération doit se poursuivre, a souligné le président du CIO : "La communauté olympique afghane compte encore de nombreux membres qui sont en danger. Nous devons les aider et nous continuerons de le faire." Il est indispensable pour cela d'obtenir le soutien des gouvernements. Les CNO doivent continuer à œuvrer auprès de leurs gouvernements respectifs afin que ces derniers prêtent assistance aux membres de la communauté olympique afghane. Le Mouvement olympique est investi de deux missions : évacuer du pays les membres de la communauté olympique et leur obtenir des visas humanitaires.

Le président du CIO a également évoqué le monde de l'après-coronavirus dans son allocution. "Nous devons redoubler d'efforts afin de contribuer, en tant que partenaire important, aux objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies", a-t-il précisé, avant de présenter à l'Assemblée générale de l'ACNO la stratégie Olympisme 365, laquelle a été adoptée par la commission exécutive du CIO la semaine dernière.

Thomas Bach a également demandé que la neutralité politique des Jeux Olympiques et du Mouvement olympique soit respectée et que cette position soit défendue : "Nous ne pouvons être solidaires que si non seulement nous nous respectons sans nous condamner, mais aussi si nous nous entraidons. Et nous ne pouvons rassembler le monde, nous ne pouvons remplir la mission fédératrice des Jeux Olympiques que si nous nous abstenons de prendre position sur le plan politique, ce pourquoi nous n'avons aucun mandat. Nous devons en revanche montrer l'exemple en prouvant qu'aux Jeux Olympiques, nous sommes tous égaux, tous solidaires, et donner un aperçu au monde de ce à quoi la vie pourrait ressembler si nous vivions tous ensemble dans la plus grande solidarité."

Pour conclure son allocution, Thomas Bach a annoncé que le CIO allait réduire de 50 % ses émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre d'ici 2030, dans le cadre de son engagement à lutter contre le changement climatique. Pour consulter le communiqué de presse publié à ce sujet, cliquez ici. Avec cette décision, le CIO relève son ambition par rapport à un engagement précédent qui fixait une réduction de 45 % sur la même période, conformément à l'Accord de Paris sur le changement climatique. Thomas Bach a instamment demandé à toutes les autres organisations sportives de suivre cet exemple.

Actualités liées

Prev
Next
  • Actualités du CIO
    Le CIO montre la voie en matière de changement climatique en s'engageant à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50 % d'ici 2030
  • Actualités du CIO
    Olympisme 365 : une stratégie renforçant le rôle du sport en tant que partenaire important pour la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU
  • Président du CIO
    Le président du CIO exhorte les organisations sportives à s'engager dans l'action climatique
  • Tokyo 2020
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la durabilité aux Jeux de Tokyo 2020
back to top