Le CIO prend de nouvelles mesures pour l'établissement de son Cadre stratégique en matière de droits humains

L'établissement par le CIO d'un Cadre stratégique en matière de droits humains progresse. À l'occasion du dernier jour des débats de la 139e Session du CIO, un rapport d'étape sur les principes clés du Cadre stratégique du CIO en matière de droits humains, qui devrait être finalisé d'ici septembre 2022, a été présenté aux membres de l'instance olympique.

IOC/Christophe Moratal

Dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020+5, le Cadre proposera des plans d’action précis pour chacune des trois sphères de responsabilité du CIO : le CIO en tant qu’organisation, le CIO en qualité de propriétaire des Jeux Olympiques et le CIO dans son rôle de chef de file du Mouvement olympique.

S'engager à montrer encore et toujours l'exemple en matière de citoyenneté d'entreprise

Le Cadre stratégique du CIO en matière de droits humains repose sur la recommandation 13 de l'Agenda olympique 2020+5, laquelle met en avant ce que l'on attend du CIO en termes de responsabilité environnementale et sociale.

Le CIO multiplie les efforts pour intégrer, dans ses principales activités, les considérations relatives aux droits humains et plus particulièrement les recommandations adressées en mars 2020 par le Prince Zeid Ra’ad Al Hussein, ancien haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, et Rachel Davis, vice-présidente et co-fondatrice de Shift, le centre de compétences spécialisé dans les Principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme des Nations Unies. Cet engagement indéfectible s'est traduit par la création d'une unité en charge des droits humains en mars 2021 et la parution, en novembre 2021, du Cadre du CIO pour l'équité, l'inclusion et la non-discrimination sur la base de l'identité sexuelle et de l'intersexuation.

Utiliser les Principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme des Nations Unies comme document de référence

Les Principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme des Nations Unies serviront de modèle au Cadre stratégique du CIO en matière de droits humains. Ils sont déjà largement suivis par de nombreuses parties prenantes à l'intérieur comme à l'extérieur du Mouvement olympique, notamment par les instances sportives dirigeantes et les partenaires olympiques. Cet ensemble de principes régit la gestion des droits humains. Le CIO les cite déjà en référence dans les Contrats hôtes olympiques, son Code des fournisseurs et les contrats qu'il passe avec ses partenaires commerciaux.

Cadre stratégique du CIO en matière de droits humains

Sans détailler la stratégie complète, le document soumis à la 139e Session du CIO aujourd'hui en présente les premières étapes – à savoir le cadre de gouvernance, les normes que le CIO s'engage à respecter, le champ d'action du CIO, ses sphères de responsabilité, les domaines prioritaires proposés et les premiers axes de travail. Ce document mentionne également le mécanisme de mise en œuvre.

Actualités liées
Prev
Next
  • Beijing 2022

    Le CIO procède à une vérification préalable par un tiers de ses fournisseurs pour les Jeux Olympiques d'hiver de Beijing 2022

  • Executive Board IOC Actualités du CIO

    Le CIO continue d’œuvrer en faveur des droits de l’homme et prend les premières mesures en établissant une stratégie

  • Drapeau Olympique Actualités du CIO

    Le CIO développe sa stratégie en matière de droits de l'homme

  • Drapeau Olympique Actualités du CIO

back to top