Tout savoir sur la saison de patinage artistique avant Beijing 2022

À l’approche du premier Grand Prix ISU de la saison, le 22 octobre, les champions en titre de patinage artistique Anna Shcherbakova et Nathan Chen font partie des patineurs à surveiller. Retrouvez ici la présentation de la saison 2021/22.

Par Emma Hingant avec Nick McCarvel
Photo de Koki Nagahama/Getty Images

À quelques mois du début des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022, les meilleurs patineurs artistiques du monde espèrent montrer leur meilleur visage durant la saison 2021/22 après une année difficile, marquée par les interruptions.

Les étapes de la série Challenger de l’ISU, aux mois de septembre et d’octobre, ont déjà livré un premier verdict : les places de quota olympiques ont notamment été confirmées au Nebelhorn Trophy et de nouvelles têtes ont fait leur apparition. C’est le cas de l’Américaine de 16 ans Alysa Liu qui a fait ses débuts chez les séniors tandis que les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, quadruples champions du monde en danse sur glace, ont dévoilé leur programme pour la saison olympique.

Et alors que le premier Grand Prix de l’ISU va avoir lieu à l’occasion de Skate America à Las Vegas (22-24 octobre), Olympics.com vous présente les favoris de chaque discipline, en attendant Beijing 2022. La série des Grands Prix se tiendra sur six semaines en octobre et novembre. Les six meilleurs patineurs de chaque discipline seront qualifiés pour la finale du Grand Prix, prévue mi-décembre à Osaka, au Japon.

Chaque instance dirigeante nationale annoncera le nom de ses patineurs et danseurs sélectionnés pour les Jeux Olympiques, à la mi-décembre puis à la mi-janvier après les championnats nationaux.

Voici tout ce que vous devez savoir sur cette saison de patinage artistique.

Les favorites : roulez jeunesse

Trois athlètes de la Fédération de patinage artistique de Russie (FFKKR) dominent le classement mondial : Anna Shcherbakova (17 ans) est la n° 1, Alexandra Trusova (17 ans également) n° 2 et Elizaveta Tuktamysheva (24 ans) n° 4. Elles sont toutes les trois montées sur le podium aux Championnats du monde 2021 et espèrent confirmer leur domination dans les mois à venir.

Cependant, aucune d’entre elles n’est encore assurée d’aller aux Jeux en raison de la rude concurrence d’autres athlètes de la Fédération russe depuis quelques années. Ainsi, Alena Kostornaia, absente des Championnats du monde la saison dernière, aura son mot à dire, tout comme les jeunes Kamila Valieva, Maiia Kromykh et Daria Usacheva.

Oui, sept patineuses de la FFKKR sont au coude à coude dans ce qui devrait être l’une des qualifications olympiques les plus relevées de la discipline cette année.

Mais alors, quelles autres patineuses ont leurs chances cette saison ? Il ne faut pas oublier par exemple la Japonaise Kihira Rika, qui a su être excellente au cours des deux saisons passées et qui vient de s’associer à l’entraîneur canadien Brian Orser. Kihira a dû renoncer à Skate Canada en raison d’une blessure à la cheville, mais reste le fer de lance du contingent japonais composé également de Sakamoto Kaori et de Miyahara Satoko, participantes à PyeongChang 2018.

La prodige américaine Liu est aussi en forme en ce moment : elle a remporté ses deux premières compétitions internationales sénior. Elle devra cependant trouver de la régularité dans son triple Axel pour concurrencer les patineuses de la FFKKR et Kihira et leur quadruples sauts. Il faudra aussi garder un œil sur ses compatriotes Karen Chen et Bradie Tennell, ainsi que sur Mariah Bell, vice-championne des États-Unis 2020.

Attention à la Sud-Coréenne de 17 ans You Young qui a remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020, mais qui a fait preuve d’irrégularité la saison dernière. Il ne faudra pas non plus écarter la Belge Leona Hendrickx, cinquième aux Championnats du monde en 2021, ni encore la Géorgienne Anastasiia Gubanova, en bonne forme cette saison.

Qui peut stopper Hanyu et Chen chez les hommes ?

Deux hommes sont très attendus à l’aube de la nouvelle saison : le Japonais Hanyu Yuzuru, double champion olympique (2014, 2018), et l’Américain Nathan Chen, triple champion du monde en titre.

Adversaires sur la glace, les deux patineurs sont amis dans la vie et reconnaissent l’un et l’autre qu’ils poussent leur discipline vers les sommets. Hanyu, qui fêtera ses 27 ans au mois de décembre, vise une troisième médaille d’or de suite aux Jeux Olympiques, un exploit réalisé pour la dernière fois en patinage masculin par le Suédois Gillis Grafström aux éditions 1920 à 1928. Chen, de son côté, se verrait bien monter sur le plus haute marche du podium après sa cinquième place décevante à PyeongChang 2018.

Comme chez les femmes, la sélection sera relevée pour les équipes du Japon et des États-Unis. Uno Shoma (23 ans), médaillé d’argent à PyeongChang, espère faire bonne figure, mais lui et Hanyu devront veiller sur le jeune Kagiyama Yuma (18 ans) qui a fini deuxième aux Championnats du monde la saison dernière derrière Chen. Il a aussi décroché l’or à Lausanne 2020.

Chen, aujourd’hui âgé de 22 ans, est le champion du monde en titre et triple champion du monde (2018, 2019, 2021) et espère remporter le titre à Skate America pour la cinquième fois de suite avant de se rendre à Skate Canada la semaine suivante. Mais qui seront ses coéquipiers à Pékin ? Vincent Zhou, médaillé de bronze aux Mondiaux 2019, n’a pas réussi à se qualifier pour le programme libre des Mondiaux à Stockholm, mais était en forme au Nebelhorn Trophy où il a décroché le troisième quota des USA il y a quelques semaines.

Il ne faut pas non plus oublier l’autre Américain, Jason Brown, qui a participé à Sotchi 2014 et qui avait annoncé souhaiter participer à nouveau aux Jeux après sa non-sélection en 2018.

Les autres patineurs à surveiller cette saison seront : Mikhail Kolyada (Fédération russe), Keegan Messing (Canada) et Kevin Aymoz (France), malgré la blessure de ce dernier cet été.

Sui/Han et Mishina/Galliamov, les couples à battre

Les patineurs de République populaire de Chine Sui Wenjing / Han Cong – médaillés d’argent en 2018 et doubles champions du monde en 2017 et 2019 – sont destinés à devenir des héros sur leurs terres aux Jeux Olympiques, surtout que le pays hôte a toujours envoyé des athlètes très forts dans cette discipline. D’ailleurs, le programme des couples a été déplacé à la fin de la compétition à Pékin, la nation hôte espérant conclure en toute beauté.

Sui/Han devront toutefois faire attention aux blessures. Ils n’étaient pas au meilleur de leur forme aux Mondiaux en début d’année, même s’ils ont terminé deuxièmes derrière les patineurs de la Fédération russe Anastasia Mishina/Maxim Galliamov, vainqueurs surprise devant leurs compatriotes Aleksandra Boikova/ Dmitrii Kozlovskii.

Mishina/Galliamov, médaillés d’or au Finlandia Trophy dans la série Challenger début octobre, font partie des nombreux couples de la Fédération russe qui espèrent être sélectionnés pour combler les trois places olympiques, comme Evgenia Tarasova/Vladimir Morozov et Daria Pavliuchenko/Denis Khodykin.

Chez les autres nations, le Canadien Eric Radford fait son retour avec une nouvelle partenaire, Vanessa James. Radford a remporté le bronze à PyeongChang avec Megan Duhamel, qui a pris sa retraite sportive. Morgan Ciprès, l’ancien partenaire de Vanessa James, en a fait de même.

Les Chinois Peng Cheng/Jin Yang seront aussi présents, tout comme le nouveau couple (depuis la saison dernière) américain formé d’Alexa Knierim et Brandon Frazier, ainsi que les Japonais Miura Riku/Kihira Ryuichi, qui ont montré ces dernières semaines être prêts à en découdre cette année.

Danse sur glace : le retour de Papadakis/Cizeron

Les danseurs sur glace français Gabriella Papadakis/Guillaume Cizeron ont fait un retour remarquable sur la scène internationale à l’occasion du Finlandia Trophy au début du mois d’octobre, en remportant l’or alors qu’ils n’avaient plus participé à une compétition internationale depuis janvier 2020.

Les médaillés d’argent de PyeongChang et quadruples champions du monde affronteront les actuels champions du monde Victoria Sinitsina / Nikita Katsalapov (Fédération de patinage artistique de Russie) au plus tôt lors de la finale du Grand Prix au mois de décembre.

Mis à part ces deux duos vedettes en danse sur glace, les Américains ne sont pas non plus en reste, avec une confrontation attendue entre Madison Hubbell/Zachary Donohue, anciens champions nationaux et médaillés aux Mondiaux, et Madison Chock/Evan Bates, à commencer par Skate America lors du premier week-end de la série des Grands Prix.

À surveiller également cette année : Piper Gilles/Paul Poirier (Canada) qui sont montés sur le podium mondial pour la première fois l’année passée, Alexandra Stepanova/Ivan Bukin (Fédération russe), Charlene Guignard/Marco Fabbri (Italie) et Lilah Fear/Lewis Gibson (Grande-Bretagne).

Calendrier de la saison de patinage artistique de l’ISU 2021/22

Grand Prix de l’ISU

  • 22-24 octobre : Skate America, Las Vegas (USA)
  • 29-31 octobre : Skate Canada, Vancouver (Canada)
  • 5-7 novembre : Gran Premio d’Italia, Turin (Italie)
  • 12-14 novembre : NHK Trophy, Tokyo (Japon)
  • 19-21 novembre : Internationaux de France, Grenoble (France)
  • 26-28 novembre : Rostelecom Cup, Sotchi (Russie)
  • 9-12 décembre : Grand Prix Final, Osaka (Japon)

Série Challenger de l’ISU

  • 10-12 septembre : Lombardia Trophy, Bergame (Italie)
  • 16-18 septembre : Autumn Classic, Pierrefonds (Canada)
  • 22-25 septembre : Nebelhorn Trophy, Oberstdorf (Allemagne)
  • 7-10 octobre : Finlandia Trophy, Espoo (Finlande)
  • 13-17 octobre : Asian Open Trophy, Pékin (Chine)
  • 28-31 octobre : Denis Ten Memorial Challenge, Nur-Sultan (Kazakhstan)
  • 11-14 novembre : Cup of Austria, Graz (Autriche)
  • 18-21 novembre : Warsaw Cup, Varsovie (Pologne)
  • 8-11 décembre : Golden Spin of Zagreb, Zagreb (Croatie)

Championnats de l’ISU

  • 10-16 janvier : Championnats d’Europe, Tallinn (Estonie)
  • 18-23 janvier : Championnats des quatre continents, Tallinn (Estonie)
  • 21-27 mars : Championnats du monde, Montpellier (France)

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité
Inscrivez-vous ici Inscrivez-vous ici