Le Hongrois Kristof Milak survole la finale du 200 m papillon

Il améliore la meilleure performance olympique de Michael Phelps. HONDA Tomoru (1:53.73) et l'Italien Federico Burdisso (1:54.45) complètent le podium.

Photo de 2021 Getty Images

De la tête et des épaules. Ce mercredi 28 juillet, aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le Hongrois Kristof Milak a largement dominé la finale du 200 m papillon. Il décroche à 21 ans le premier titre olympique de sa carrière, tout en améliorant la meilleure performance olympique jusque-là détenu par Michael Phelps,

Un sacre attendu

Champion du monde en titre et recordman du monde, Milak a nagé en 1 min 51 sec 25 pour devancer le Japonais HONDA Tomoru (1:53.73) et l'Italien Federico Burdisso (1:54.45). 19 ans tous les deux, ils ont aussi décroché la première médaille olympique de leur carrière.

Le sacre de Kristof Milak était attendu depuis qu'il s'était révélé lors des Mondiaux 2019 de Gwangju (Corée du Sud) en battant le record du monde de Michael Phelps (1:50.73), à seulement 19 ans.

Le Hongrois était entré doucement dans sa compétition lundi soir (1:53.58), mais il avait assommé les demi-finales le lendemain (1:52.22) sans donner l'impression de forcer, reléguant à près de trois secondes le Brésilien Leonardo de Deus (1:54.97) et le Sud-Africain Chad Le Clos (1:55.06).

Le Sud-Africain, champion olympique sur la distance à Londres 2012, termine d'ailleurs cette finale à la 5e place.

Avec AFP

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité