Ces stars des JOJ qui se sont illustrées en 2020

Olympic.org revient sur quelques-unes des plus belles performances réalisées par d'anciens athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) en 2020.

Photo de Getty Images

Tímea Babos

La médaillée de bronze des JOJ en tennis Tímea Babos et sa partenaire Kristina Mladenovic ont continué à dominer les compétitions de double en 2020 en remportant leurs troisième et quatrième tournois du Grand Chelem. La paire a débuté l'année en gagnant l'Open d'Australie en janvier avant de défendre avec succès son titre à Roland-Garros en octobre. Tímea Babos (HUN), qui avait décroché le bronze en double aux JOJ de Singapour 2010, et Kristina Mladenovic (FRA) ont également été élues Double de l'année lors des Trophées WTA en décembre.

Getty Images

Viktor Hovland

Le Norvégien Viktor Hovland a connu une impressionnante année 2020 qui l'a vu s'imposer comme l'un des meilleurs golfeurs du monde. Le jeune homme âgé de 23 ans, qui s'était incliné lors de la rencontre pour la médaille de bronze aux JOJ de Nanjing 2014, est passé professionnel en juin 2019 seulement. Deux mois plus tard, il obtenait sa carte d'accès au circuit PGA pour l'année 2020. Viktor Hovland, qui avait commencé l'année au 95e rang mondial, est devenu le premier Norvégien à remporter un tournoi PGA grâce à un birdie réalisé sur le dernier trou lors de l'Open de Porto Rico en février. Il a ensuite décroché son deuxième titre, toujours grâce à un birdie sur le dernier tour, au Mayakoba Golf Classic en décembre. Ces deux victoires ont permis à Viktor Hovland de se hisser au 14e rang mondial et ont conforté son statut de jeune joueur des plus talentueux.

YOG
Photo de Getty Images

Kelly Sildaru

La star estonienne du ski acrobatique Kelly Sildaru a entamé l'année 2020 en s'adjugeant l'or dans le slopestyle lors des JOJ d'hiver de Lausanne. Deux semaines plus tard, elle remontait sur la plus haute marche du podium lors de l'édition d'hiver des X Games à Aspen dans le Colorado (États-Unis). Pour être exact, la jeune fille âgée de 17 ans a été sacrée championne à deux reprises à Aspen – en s'imposant tout d'abord dans le superpipe, puis en défendant avec succès son titre dans le slopestyle, soit sa quatrième médaille d'or aux X Games dans cette épreuve.

Getty Images

Iga Świątek

Moins de deux ans après avoir remporté l'or dans le double aux côtés de la Slovène Kaja Juvan aux JOJ de Buenos Aires 2018, Iga Świątek est entrée dans l'histoire en devenant la première joueuse de tennis polonaise à remporter un tournoi du Grand Chelem en simple : Roland-Garros en octobre 2020. En s'imposant face à Sofia Kenin, la gagnante de l'Open d'Australie, la jeune fille âgée de 19 ans est devenue la plus jeune championne du tournoi depuis Rafael Nadal en 2005 et du simple féminin depuis Monica Seles en 1992. Iga Świątek, dont le père, Tomasz, avait participé aux épreuves d'aviron aux Jeux Olympiques de Seoul 1988, s'est hissée à la 17e place du classement mondial féminin grâce à son triomphe sur la terre battue parisienne, le couronnement d'une remarquable ascension en 2020.

YOG
Photo de Getty Images

Petra Vlhová

La skieuse slovaque Petra Vlhová a pris un départ fulgurant en 2020. Après s'être imposée en slalom dans une épreuve de Coupe du monde début janvier à Zagreb face à Mikaela Shiffrin, d'ordinaire invincible, elle a enchaîné les podiums, finissant la saison 2019/2020 avec deux petits globes de cristal pour ses premières places au classement du slalom et du parallèle. La jeune femme âgée de 25 ans, qui avait remporté l'or aux JOJ d'hiver d'Innsbruck 2012, a ensuite enregistré un début de saison de Coupe du monde 2020/2021 tout aussi impressionnant. Elle est en effet montée sur le podium lors de chacune des cinq premières courses de la saison, dont trois fois sur la plus haute marche. Occupant la première place du classement général, elle vise désormais son premier gros globe de cristal.

YOG
Photo de Getty Images

Fan Zhendong

Pour la star chinoise du tennis de table Fan Zhendong, le succès a de nouveau été au rendez-vous en 2020 avec l'ajout de plusieurs titres à son palmarès déjà impressionnant. Vainqueur de l'Open du Qatar en mars, soit son 14e titre en simple sur le circuit mondial de l'ITTF, Fan Zhendong a repris le chemin de la compétition après une pause forcée due à la pandémie de COVID-19, remportant en novembre la Coupe du monde pour la troisième fois consécutive. Cette victoire, la quatrième du double champion des JOJ dans cette épreuve, lui a permis d'égaler le record établi par son compatriote Ma Lin et d'asseoir sa place au sommet du classement.

YOG
Photo de Getty Images

Jacqueline Lölling

L'Allemande Jacqueline Lölling a remporté son troisième globe de cristal en 2020 en finissant première au classement de la Coupe du monde de skeleton lors de la saison 2019/2020. La championne des JOJ de 2012 s'est imposée à Lake Placid et Igls – le podium ne lui échappant qu'à deux reprises. Prenant le meilleur sur l'Autrichienne Janine Flock, elle a décroché un troisième titre mondial après ceux de 2017 et 2018.

YOG
Photo de Getty Images

Suzanne Schulting

Suzanne Schulting, championne olympique du 1 000 m en patinage de vitesse sur piste courte, s'est de nouveau illustrée lors de la Coupe du monde qui a pris fin début 2020, défendant avec succès ses titres sur 1 000 m et 1 500 m. La jeune femme âgée de 23 ans, qui avait participé aux JOJ d'hiver d'Innsbruck 2012, a remporté cinq courses durant la saison, dont une victoire spectaculaire dans la finale du 1 500 m à Dordrecht, ce qui lui a permis de finir première au classement général pour la deuxième fois consécutive.

YOG
Photo de Getty Images

Emily Kristine Pedersen

Grâce à ses quatre victoires remportées en 2020, la golfeuse danoise Emily Kristine Pedersen a fini la saison en étant sacrée meilleure joueuse du circuit féminin européen (LET). Victorieuse du Czech Ladies Open en août, la jeune femme âgée de 24 ans a réalisé un sans-faute en fin d'année en remportant trois tournois d'affilée. L'ancienne concurrente des JOJ de Nanjing 2014 a signé cet incroyable triplé en s'imposant dans un premier temps dans le tout premier Saudi Ladies International en novembre. La semaine suivante, elle remportait le Saudi Ladies Team International, puis le dernier tournoi de la saison, l'Andalucia Costa del Sol Open d'Espagne. Emily Kristine Pedersen est la première golfeuse depuis Marie-Laure de Lorenzi en 1989 à gagner trois tournois consécutifs du LET.