Caeleb Dressel nouveau roi du 100 m !

L'Américain Caeleb Dressel est devenu champion olympique du 100 m nage libre, devant Kyle Chalmers et Kliment Kolesnikov dans la finale la plus rapide de l'histoire.

Photo de Photo de Alexander Hassenstein/Getty Images

L'Américain Caeleb Dressel a remporté jeudi la course reine de la natation aux Jeux Olympiques de Tokyo, le 100 m nage libre, en 47.02, devant l'Australien Kyle Chalmers (47.08), champion olympique en 2016, et le nageur du Russian Olympic Comitee (ROC) Kliment Kolesnikov (47.44).

Superbe performance du Français Maxime Grousset, qui termine au pied du podium, à la 4e position. « Je n'ai aucun regret, je suis parti vite, a soufflé le Néo-calédonien. On a tenté, malheureusement ça ne passe pas, mais ça passera pour la prochaine fois. Je n’ai pas à rougir de ma performance. »

Dressel réussit son (deuxième) pari

Sixième lors des JO-2016 de Rio, Dressel avait pris dès l'année suivante les commandes de la planète sprint, cumulant treize couronnes mondiales et devenant lors des Mondiaux-2019 de Gwangju le nageur le plus rapide de l'histoire sur 100 m hors combinaison (46.96).

Titré dès son premier plongeon dimanche avec le 4x100 m, le Floridien de 24 ans vise encore quatre médailles d'or supplémentaires sur 100 m papillon, 50 m nage libre, 4x100 m quatre nages et 4x100 m quatre nages mixte.

Plutôt longiligne pour un sprinter mais propulsé par des jambes puissantes et explosives, Dressel est comme souvent sorti de l'eau en tête après une coulée éclair, virant devant Kolesnikov et Chalmers.

Mais sur le retour, l'Australien a offert une démonstration de son goût pour le "combat de chiens" des derniers mètres, le cerveau embrumé par l'effort et les remous, pour tenter de disputer la victoire à la touche.

Sa médaille d'argent récompense son travail acharné pour s'extirper d'une olympiade compliquée, avec trois opérations du cœur pour soigner une arythmie, un premier retour en 2019 pour devenir vice-champion du monde (47.08), puis une opération à l'épaule fin 2020.

Avec AFP

VIVEZ OLYMPIQUE. À 100 %.

Événements sportifs en direct gratuitement. Accès illimité aux séries. Les actualités et les temps forts olympiques en exclusivité